Suivez-nous sur...
Partage
Vous êtes ici
>
>
Découvrir nos Festivals de musique et du spectacle vivant

DÉCOUVRIR NOS FESTIVALS DE MUSIQUE ET DU SPECTACLE VIVANT

Rencontres internationales de Musique médiévale du Thoronet

du 21/07/2018 au 28/07/2018

La voix dans tous ses états


 Si nous pouvons nous plonger dans les univers musicaux aussi riches que divers de la musique ancienne, c’est que les traditions manuscrites puis les éditions –dès le 16è siècle– ont pu parvenir jusqu’à nous à travers les siècles.


Ces multiples répertoires qui ont défié le temps permettent de s’éloigner d’un certain conformisme de la vie musicale qui privilégie principalement deux siècles et demi de notre patrimoine.


Les sept siècles restants nous offrent des possibilités infinies de recherches, de découvertes, de recréations qui stimulent le musicien toujours en quête de nouvelles voies et le mélomane à la recherche de nouvelles impressions.


 La voix, qui fut le vecteur privilégié des premiers répertoires notés, est toujours à l’honneur dans notre programmation, elle revêt à nouveau cette année des expressions les plus contrastées :


Les grandes polyphonies franco-flamandes de la fin du 15è siècle répondront aux polyphonies traditionnelles d’occitanie ; le chant grégorien et les répertoires liturgiques régionaux côtoieront une création de 2017 pour voix et vièles ; les répertoires délicats de la chanson du 13è au 15è siècle, défendus par deux merveilleuses chanteuses accompagnées de la harpe ou de la vièle, seront le pendant du répertoire foisonnant de la musique à Paris au 13è siècle, interprétée par les professeurs et les stagiaires de l’Académie ; enfin, la vivacité des chansons traditionnelles et médiévales espagnoles contrasteront avec la profondeur et l’intensité des cantates allemandes du 17è siècle.


Notre programme vous permettra à nouveau de diversifier les sensations auditives en variant les acoustiques qui envelopperont ces voix. Nous vous proposons un parcours qui, autour du centre majestueux qu’est l’Abbaye du Thoronet, fera rayonner dans le territoire environnant les couleurs musicales que propose chaque année notre festival.


 


Dominique Vellard, Directeur artistique

  • Directeur Artistique: Dominique Vellard
  • Administrateur: Maxime Vagner
  • Présidente: Sylvie Leborgne

samedi 21 juillet 2018

  • 21h00 > Abbaye du Thoronet
  • Académie de Musique Ancienne du Thoronet "Les Escholiers de Paris"

dimanche 22 juillet 2018

  • 21h00 > Abbaye du Thoronet
  • "Chants à danser"

Lo Cor de la Plana

Issus du cœur de Marseille, et plus précisément du quartier de la Plaine qui leur a donné leur nom, Lo Cor de la Plana («chœur de la plaine») déterre les chants traditionnels provençaux, les dépoussière et les chante avec la force et la couleur qu’ils méritent. Les voix exceptionnelles de ces chanteurs accompagnées de percussions énergiques ont remis au goût du jour un patrimoine en péril, la culture occitane. Un spectacle où l’oralité reprend ses droits, magnifiée par les voix puissantes de Manu Théron et de ses compères.

lundi 23 juillet 2018

  • 21h00 >
  • Missa "Ista est speciosa" de Pierre de la Rue

Troxalida

Cette messe polyphonique à 5 voix, dédiée à la Vierge Marie, est un exemple spécifique de l’usage d’une variation mélodique de chant grégorien comme “cantus firmus”. Le mode dans lequel la messe est composée, donne à celle-ci un caractère quelque peu mélancolique.

Fondé à Bâle, en 2015, l’ensemble vocal Troxalida (le “grillon” dans le dialecte crétois) se concentre sur la musique polyphonique du 13ème au 16ème siècle. Le cœur de l’ensemble est composé principalement d’anciens étudiants de la célèbre école de musique ancienne “Schola Cantorum Basiliensis” à Bâle, en Suisse. Une extrême clarté des voix, une linéarité bien conduite combinée à une recherche historique profonde nourrissent l’esthétique sonore de l’ensemble.

mardi 24 juillet 2018

  • 21h00 > Eglise du Thoronet
  • "Je loe amour" Chansons de la cour de Bourgogne au 15è siècle

Anne Delafosse et Angélique Mauillon nous font goûter dans ce programme au lyrisme retenu de Gilles Binchois, à l’équilibre mélodique et au foisonnement ornemental de Guillaume Dufay, les deux grands maître de cet art de l’intime.

A leurs côtés, Pierre Fontaine, Jacques Vide et quelques anonymes, dont les œuvres nous sont parvenues grâce à la précieuse et minutieuse copie d’un mélomane italien se cachant derrière le manuscrit Canonici 213.

Le thème de ces chansons ? Un amour qu’on dit courtois, qui se résume en ces vers :

« Quand la douce jouvencelle, la très gracieuse et belle,

celle dont suis amoureux, veut que me tienne joyeux, ne dois-je obéir à elle ? ».

mercredi 25 juillet 2018

  • 19h00 >
  • "Fermate il passo"

VIVA BIANCALUNA BIFFI

Viva nous demande d’arrêter nos pas («fermate il passo») pour écouter les vers et les chants des poètes italiens de la fin du Moyen-âge et du début de la Renaissance. Dans ce récital, elle interprète des textes qui mettent à nu l’émotion et les sentiments exprimés par le poète qui souffre et chante l’universel récit des joies et des tourments de l’amour.

S’accompagnant elle même à la vièle à archet, elle interprète ces joyaux italiens et fait revivre un art perdu dont elle est allée retrouver les racines dans sa propre culture.

jeudi 26 juillet 2018

  • 21h00 > Abbaye du Thoronet
  • "Ad festas do ano" Répertoires espagnols de tradition orale et répertoires médiévaux

Les Cantaderas redonnent vie à un répertoire spécifiquement dévolu aux femmes, tombé en grande partie dans l’oubli: des chansons de processions et de dévotion, ou des pièces plongeant leurs racines dans l’ère pré-chrétienne de la péninsule ibérique, collectées principalement dans le nord de l’Espagne.

A travers l’étude de ce répertoire, collecté et noté à la fin du 19è et au début du 20è siècle et de documents sonores réalisés dès les années 30, les chanteuses réunissent les clés nécessaires à leur ré-interprétation, par la voix et les tambourins traditionnels. Elles mettent ces répertoires traditionnels encore vivants en regard avec lesrondeaux de l’Ecole de Notre-Dame et les Cantigas de Santa Maria du 13è siècle.

Dans ces deux types de répertoire, le médiéval et le populaire, certaines caractéristiques mélodiques, rythmiques, formelles et stylistiques communes se détachent, permettant le rapprochement et un enrichissement mutuel.

vendredi 27 juillet 2018

  • 21h00 > Abbaye du Thoronet
  • "Lamento" Répertoires allemands des 17è et 18è siècles

CAFE ZIMMERMANN & DAMIEN GUILLON

Avec ce programme, nous sommes immergés dans le monde germanophone du XVIIe et XVIIIe siècle. La musique atteint alors une nouvelle densité expressive, grâce en particulier aux innovations venues d’Italie, expression ici concentrée sur le thème de la lamentation.

Ce mélange des influences musicales a permis une révolution stylistique majeure, cultivée par des compositeurs comme Buxtehude, Erlebach et bien entendu Johann Sebastian Bach. Ils surent appréhender ces innovations et les concilier avec leurs propres traditions musicales et littéraires

samedi 28 juillet 2018

  • 21h00 >
  • "Magnalia Dei" Répertoires grégorien, ambrosien, vieux-romain et création contemporaine sur le thème de la Création (10è - 21è s.)

ENSEMBLE GILLES BINCHOIS


Ce programme est un florilège de chants tirés de la liturgie qui se rapportent au thème de la nature, passant de la sobriété des chants syllabiques à la richesse ornementale des versets destinés au chantre soliste. Par-delà le strict chant grégorien, on pourra également entendre des mélodies de répertoires plus archaïques tels les chants milanais, vieux-romain et bénéventin. Ce programme médiéval accueille en son centre la composition de Dominique Vellard «Il y eut un soir, il y eut un matin» (2017) écrite sur le texte de la Genèse, premier chapitre de la Bible.Cette composition repose sur une note tenue de bout en bout, unifiant la composition, symbole de l’unité créatrice. Cette note-référence, comme dans la musique indienne, explicite les diverses couleurs modales et colore la polyphonie. Les vièles ponctuent le texte récité par un jeufluide, elles préludent et concluent le chant qui se développe sur toute un gamme d’écriture et sur une grande diversité rythmique.

renseignements

Renseignements sur www.musique-medievale.fr

Réservations:
- Auprès du Syndicat d’initiative du Thoronet
+33 (0)4 94 60 10 94 - tourisme(at)lethoronet.fr
- Par Internet: https://fr.yesgolive.com/festival-thoronet

tarifs

Plein tarif: 25 euros
Tarif réduit: 20 euros (groupes à partir de 10 personnes, chômeurs, bénéficiaires du RSA, intermittents du spectacle, étudiants, moins de 18 ans, adhérents de l’association)
Gratuit: pour les moins de 12 ans
“Pass festival” pour 5 concerts: 95 euros
“Pass festival” pour 3 concerts: 60 euros
“Pass Abbaye”: Tarif réduit pour toute personne munie d’un ticket d’une visite du jour de l’Abbaye

acces

Gare TGV : Les Arcs-Draguignan : 22 Km. Aéroport de Nice-Côte d’Azur : 100 Km. Aéroport de Marseille-Marignane : 120 Km. Aéroport Toulon-Hyères : 80 Km.

A prévoir

Des coussins pour les personnes qui craignent l’inconfort de certaines places assises sur les bancs cisterciens.

Festival(s) à proximité

Vous aimerez aussi...