Suivez-nous sur...
Partage
Vous êtes ici
>
>
Découvrir nos Festivals de musique et du spectacle vivant

DÉCOUVRIR NOS FESTIVALS DE MUSIQUE ET DU SPECTACLE VIVANT

Les Traversées – Rencontres musicales de Noirlac

du 22/06/2018 au 14/07/2018

Dès juin les jours n’en finissent pas d’apporter leur douceur et l’abbaye s’éclaire de la lumière chaude de l’été qui s’installe.
C’est le temps des Traversées qui permet à un public fidèle et renouvelé de partir à la découverte de rencontres, d’ateliers et de concerts où des artistes d’exception présentent, dans l’intimité du dortoir ou la somptuosité de l’abbatiale, ce qu’ils ont imaginé de meilleur.
Treize concerts s’enchaînent avec des pauses pour discuter, se parler, jouer avec les enfants, boire un verre, dîner en plein air.
Treize rendez-vous majeurs où l’on assiste à la formation de nouveaux ensembles, l’excellence de ceux qui sont depuis longtemps réunis dans la même passion, la musique, l’émergence de jeunes talents, la naissance d’œuvres pour demain.
Instants précieux que l’on partage comme un privilège qui font de ces journées si denses en émotion des moments trop courts.

  • Paul Fournier, directeur artistique

vendredi 22 juin 2018

  • 21h00 > Abbatiale de l'abbaye de Noirlac
  • Carte blanche à Jordi Savall

1ère partie :Ensemble Orpheus XXI : Waed Bouhassoun, chant et oud / Moslem Rahal, ney et des musiciens invités de Turquie, Bengladesh, Syrie...
Orpheus XXI, imaginé et porté par Jordi Savall vise à l’intégration de musiciens professionnels réfugiés et au partage de leur culture. L’échange, l’entraide, la transmission, la pratique collective, sont les vecteurs forts de ce projet qui doit permettre l’intégration des musiciens adultes déracinés dans une vie professionnelle stable.
Au programme, un répertoire de musiques de tradition orale, vocales et/ou instrumentales, issu des pays d’origine des musiciens.


2ème partie : Jordi Savall, viole de gambe et direction / Driss El Maloumi, oud / Pedro Estevan, percussion / Dimitri Psonis, santur et moresca
« Ecouter ces musiques d’Orient et d’Occident, subtilement rassemblées par Jordi Savall, n’est pas une expérience ordinaire. Parce qu’à l’émotion esthétique vient s’ajouter un sentiment plus intense encore, celui de communier, par enchantement, avec une humanité réconciliée (…) L’écoute de ces superbes musiques venues d’époques et de terres diverses (Maroc, Grèce, Iran, Espagne…) nous fait (…) découvrir ou redécouvrir que les civilisations qui nous paraissent éloignées les unes des autres, et même ennemies, sont étonnamment proches et complices. La diversité n’est pas forcément un prélude à l’adversité. Et si la vérité des hommes et des cultures résidait dans ce dialogue des instruments, des accords, des cadences, des gestes et des souffles ? »

Extraits de texte d’Amin Maalouf

samedi 23 juin 2018

  • 16h00 > Réfectoire des moines de l'abbaye de Noirlac
  • La voie de la beauté

Katarina Livljanic, mezzo soprano / Noa Frenkel, contralto
Ensemble Variances / Thierry Pécou, direction

Cette cantate de Thierry Pécou est influencée par les fascinants rituels navajos de guérison dans lesquels la beauté signifie une forme d’harmonie et d’équilibre ; en écho, la musique de
Katarina Livljanić, en hommage aux monodies d’Hildegarde von Bingen, rappelle que la recherche de la paix intérieure épouse l’histoire des hommes.

  • 18h00 > Dortoir des convers de l'abbaye de Noirlac
  • Jasmin Toccata

Keyvan Chemirani, percussions orientales et direction / Thomas Dunford, archiluth / Jean Rondeau, clavecin

Le percussionniste iranien Keyvan Chemirani aime créer des passerelles entre les univers musicaux. Il s’amuse ici avec deux talents éblouissants d’un baroque moderne et sans complexe, le luthiste Thomas Dunford et le claveciniste Jean Rondeau, révélation instrumentale aux Victoires de la musique 2015. Ensemble, ils donnent vie à une toccata aux fragrances de jasmin, parsemée d’improvisations et de rythmes endiablés.

  • 21h00 > Dortoir des convers de l'abbaye de Noirlac
  • Arianna

Le Concert idéal / Marianne Piketty, violon conducteur /Olivier Fourès, mise en espace et en mouvement

Errance et transcendance. Après l’avoir fait triompher du Minotaure, Ariane se voit abandonnée par Thésée, qui lui avait promis son amour. Les oeuvres emblématiques de Locatelli, élève de Corelli et héritier de Vivaldi, notamment la Pianto d’Arianna - plainte d’Ariane - nous guident dans ce labyrinthe de sentiments, où la création du jeune compositeur brésilien Alex Nante se mêle à la musique baroque du XVIIIème siècle.

samedi 30 juin 2018

  • 16h00 > Dortoir des convers de l'abbaye de Noirlac
  • Ici-bas Les Mélodies de Gabriel Fauré

BAUM : Simon Dalmais - Anne Gouverneur - Maëva Le Berre - Olivier Mellano, arrangements / Olivier Mellano, conception, direction musicale et guitare / Sonia Bester, conception / Simon Dalmais, piano / Anne Gouverneur, violon / Maëva Le Berre, violoncelle / Elise Caron - Judith Chemla - John Greaves - Kyrie Kristmanson Himiko Paganotti - Rosemary Standley, voix

Donner à entendre les mélodies de Gabriel Fauré libérées de leur esthétique lyrique, c’est le parti-pris d’Ici-bas. À travers le naturel retrouvé des voix, ces mélodies révèlent leur beauté limpide, remettent en lumière la force des textes et célèbrent la dimension intemporelle de la musique de Fauré.

  • 18h00 > Réfectoire des moines de l'abbaye de Noirlac
  • Birds on a wire opus 2

Rosemary Standley, voix / Dom la Nena, violoncelle et voix / Sonia Bester,
collaboration artistique / Anne Muller, création lumière /
Anne Laurin, création son

En 2012 déjà, le duo Rosemary Standley et Dom la Nena, explorait avec raffinement et délicatesse des reprises de Claudio Monteverdi à Léonard Cohen en passant par John Lennon. Les deux oiseaux reviennent cette année et enchantent leur public avec un nouveau répertoire composé de reprises des Pink Floyd, Cat Stevens, Chico Buarque, Bob Dylan et bien d’autres encore…

  • 21h00 > Abbatiale de l'abbaye de Noirlac
  • Emzara

Ensemble Canticum Novum / Emmanuel Bardon, direction
Maîtrise de Dijon / Etienne Meyer, direction

Depuis maintenant vingt ans, Canticum Novum développe un projet musical construit autour de l’interculturalité. Pour cette nouvelle création, il est rejoint par la Maîtrise de Dijon. Comme une arche accueillant la diversité des cultures, Emzara souligne la résonance vivante de ces rencontres singulières, à l’écoute de chants et de danses de l’Italie, des Balkans et de la France des XVème et XVIème siècles dans lesquels s’invite la musique de Zad Moultaka.

samedi 07 juillet 2018

  • 16h00 > Réfectoire des moines de l'abbaye de Noirlac
  • Boccherini / Hersant

Ensemble Pulcinella / Ophélie Gaillard, direction artistique

Luigi Boccherini est l’un des plus grands compositeurs de musique de chambre de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Sa musique, reconnaissable à sa maîtrise d’écriture ainsi qu’à sa richesse d’invention, est marquée d’influences hispanisantes. Son quintette La musica notturna delle strade di Madrid, d’une grande liberté formelle, abonde en trouvailles instrumentales de toutes sortes (imitations de la guitare, du tambour, du basson). Philippe Hersant noue un dialogue stimulant avec Boccherini dans une oeuvre pour un effectif orchestral incluant vents et percussions.

  • 18h00 > Dortoir des convers de l'abbaye de Noirlac
  • Rivages

Trio Kymata : Kevin Seddiki, direction artistique, guitare, zarb /Maria Simoglou, chant et percussion / Iacob Maciuca, violon

Réunis à l’initiative de Kevin Seddiki, guitariste, percussionniste, compositeur et arrangeur, la chanteuse et percussionniste grecque Maria Simoglou et le violoniste roumain Iacob Maciuca, forment le trio Kymata. Partageant, par héritage ou par curiosité, une grande connaissance des musiques traditionnelles, les trois musiciens ont aussi en commun des années d’étude de la musique savante, et un goût prononcé pour les rythmes les plus variés. Au fil des arrangements et compositions, le trio offre une plongée dans un univers sonore singulier, un voyage d’Est en Ouest entre création et tradition, à la fois épuré et généreux

  • 21h00 > Abbatiale de l'abbaye de Noirlac
  • Résurrection et ascension de Jésus Carl Philipp Emmanuel Bach

Arsys Bourgogne / Pulcinella Orchestra (dir. Ophélie Gaillard) /Mihály Zeke, direction

« Je puis sans vanité prétendre que c’est là l’un de mes plus grands chefs-d’oeuvre ! » c’est ainsi que le fils le plus célèbre de la famille Bach décrit sa Résurrection et Ascension de Jésus, son oratorio le plus ambitieux, solaire et exaltant. Mozart considérait Carl Philipp comme le père musical de sa génération et avait lui-même dirigé l’oratorio à Vienne en 1788, l’année de la mort du compositeur. Haydn et Beethoven admireront également cette oeuvre majeure dans le corpus du compositeur, emplie d’airs magnifiques et d’harmonies rugueuses.

samedi 14 juillet 2018

  • 16h00 > Réfectoire des moines de l'abbaye de Noirlac
  • Illuminations

Samuel Cattiau, contre-ténor / Quentin Dujardin, guitare /Matthieu Saglio, violoncelle / Léo Ullmann, violon / Kevin Seddiki, percussions

Après une Matinale remarquée en 2016, retour à Noirlac de musiciens qui font de l’architecture un partenaire musical à part entière. Au-delà des clivages et des classifications musicales, Samuel Cattiau, Quentin Dujardin et Matthieu Saglio revisitent des oeuvres sacrées européennes et profanes du XIIème au XVIIème siècle. La voix magnifique de Samuel Cattiau explore les tessitures du contre-ténor au baryton et rencontre avec bonheur l’acoustique du réfectoire des moines. Dans ce nouveau programme, ils sont accompagnés de deux musiciens invités, Léo Ullmann et un fidèle de Noirlac, Kevin Seddiki.

  • 18h00 > Dortoir des convers de l'abbaye de Noirlac
  • Lachrimae

Sokratis Sinopoulos, lyre
Ensemble L’Achéron : François Joubert-Caillet, ténor de viole & direction / Andreas Linos, ténor de viole / Lucile Boulanger, lyra-viol /Sarah van Oudenhove, consort bass

La viole de gambe comme la lyre grecque sont les instruments de la mélancolie. L’interprétation par l’ensemble L’Achéron de l’oeuvre de John Dowland, composée alors qu’il était expatrié au Danemark, met en miroir ces deux instruments et leurs mondes élisabéthain et hellénique ; la musique déroule le récit d’une métamorphose heureuse, des ténèbres à la lumière et de la déploration à la fête.

  • 21h00 > Abbatiale de l'abbaye de Noirlac
  • A Fancy

Ensemble Le Caravansérail / Rachel Redmond, soprano /Bertrand Cuiller, clavecin et direction

Le théâtre anglais de la fin du XVIIème siècle à Londres était un joyeux mélange de musique, de danse, de textes parlés et chantés. Ce concert témoigne de la vitalité, de l’inventivité et de l’audace des compositeurs anglais de cette époque. Ils nous font voyager, au sein d’une dramaturgie en cinq parties parfaitement réglée, dans un monde onirique où s’entremêlent chants naïfs et pièces orchestrales et vocales de la plus grande richesse.

renseignements

Abbaye de Noirlac
Centre culturel de rencontre
18200 Bruère-Allichamps

Renseignements
Tél. 02 48 96 17 16 / contact@noirlac.fr

Réservation : https://www.abbayedenoirlac.fr/pratique/billetterie/
--------
resa@noirlac.fr
--------
Par courrier à
Abbaye de Noirlac - Centre culturel de rencontre
18200 Bruère-Allichamps

Par tél. au 02 48 96 17 16 du mercredi au samedi,
de 10h à 12h et de 14h à 17h30*.
* sauf les samedis de concert, de 10h à 12h.

Sur place, tous les jours, de 10h à 12h et de 14h à 17h30 et tous les soirs de concerts, dans la limite des places disponibles.

Sur www.digitick.com / www.fnac.com / www.carrefour.fr / www.francebillet.com /

tarifs

De 14 à 28 €
Dîner sur place : 18 €
Rencontre avec les artistes à 14h30 : Gratuit sur présentation d’un billet de concert

acces

Autoroute A71, sortie St-Amand-Montrond à 5 km de l’abbaye de Noirlac D2144, 40 km au sud de Bourges et 55 km au nord de Montluçon. SNCF, ligne Paris-Montluçon, gare de Saint-Amand-Montrond à 5 km de l’abbaye.

Hébergement à proximité, Merci de contacter l’Office de tourisme de Saint-Amand-Montrond au 02 48 96 16 86 ou sur www.st-amand-tourisme.com. et sur www.berryprovince.com

Festival(s) à proximité