Suivez-nous sur...
Partage
Vous êtes ici
>
>
Découvrir nos Festivals de musique et du spectacle vivant

DÉCOUVRIR NOS FESTIVALS DE MUSIQUE ET DU SPECTACLE VIVANT

Les Nuits de Fourvière

du 01/06/2017 au 05/08/2017

MULTIDISCIPLINARITÉ


Théâtre, musique, danse, opéra, cirque... Les Nuits de Fourvière sont dévolues aux arts de la scène et s’attachent, depuis 1946, à faire coexister les disciplines. Chaque été, en juin et juillet, le festival présente près de 60 représentations pour plus de cent trente mille spectateurs. Si la pluridisciplinarité est un critère, elle n’est en rien une règle absolue. Le festival garantit son ouverture et sa modernité en se gardant de normer ou de thématiser. Les Nuits se sont sculptées un projet artistique singulier avec pour seule boussole la qualité artistique des projets et leur inscription sur la scène internationale.


"D’année en année, sous l’impulsion de son directeur, Dominique Delorme, le festival Les Nuits de Fourvière affirme sa fringale d’audace et d’originalité car derrière les arbres de passage conventionnel c’est bien une forêt d’initiatives qui, deux mois durant, constelle une programmation faisant feu de tout bois (theatre, classique, danse, rock, world...)"
Libération, 2010


UN LIEU, UNE HISTOIRE : LE SITE ARCHÉOLOGIQUE DE FOURVIÈRE, POUMON ARTISTIQUE DE LA CITÉ


La recherche du site antique fut, longtemps, une des questions centrales de l’archéologie lyonnaise. Pour tenter d’y répondre, Edouard Herriot, alors Maire de Lyon amorce un chantier de fouille en 1933. Contraintes pendant la guerre, ces fouilles ressuscitent le Grand Théâtre en 1946. Herriot l’inaugure le 29 juin. À l’issue d’un discours mémorable, on présente Les Perses d’Eschyle par le Groupe de Théâtre Antique de la Sorbonne. Le petit Odéon fait son entrée en scène le 25 juin 1952 avec Les Concertos Brandebourgeois sous la direction de Karl Münchinger. Faire revivre le site, l’animer en présentant des spectacles est donc, dès le départ, un rêve absolu et une ambition partagée. Personne ne songe alors à appeler festival cette nouvelle rencontre entre la cité et les artistes qui précède d’un an la première semaine d’art d’Avignon. Depuis le festival n’a cessé de réunir chaque été la population autour d’un programme artistique populaire et de renommée internationale. Le site arbore, en plein coeur de Lyon, deux espaces contigus : le Grand Théâtre (4400 places) et l’Odéon (1200 places).


"Les Nuits de Fourvière ont plusieurs atouts. Le site d’abord : la bucolique colline de Fourviere qui domine Lyon, et où les romains ont fondé Lugdunum."
Le Monde, 2010


 


 

 

  • Directeur : Dominique Delorme
  • Administrateur : Cyril Puig
  • Secrétaire générale : Géraldine Mercier

mercredi 24 mai 2017

  • 20h00 > Théâtre de la Renaissance
  • L’HOMME QUI VALAIT 35 MILLIARDS COLLECTIF MENSUEL D’après le roman de Nicolas Ancion

L’édition 2016 avait accueilli avec une ferveur collective la première en France deBlockbuster,Mashupréjouissant des superproductions hollywoodienne par l’impertinent Collectif Mensuel.
C’était sans compter les œuvres qui ont précédé à la création deBlockbuster.Ce collectif belge, liégeois pour être précis, a fait ses armes en proposant chaque mois des commentaires satiriques et inspirés de l’actualité d’où il a puisé le ferment, extrait la sève et le nom de leur compagnie. Alors cette fois ci, ils reviennent avec l’adaptation d’un roman du même l’auteur belge Nicolas Ancion,L’homme qui valait 35 milliards, faux triller politico social où Richard Moors, artiste plasticien quarantenaire en quête de consécration va organiser l’enlèvement du magnat de l’acier Lakshmi Mittal, PDG du plus important groupe sidérurgique mondial, afin de le contraindre à réaliser une œuvre artistique révolutionnaire. L’action se situe dans les vestiges d’un monde désœuvré. Le décor est piteux, l’air irrespirable et l’avenir inexistant. Dans ce contexte, chacun cherche une issue sous la forme d’un profit personnel, d’un sauvetage de miche ou d’un sens à sa vie, comme Richard dont la dépression n’a d’égal que son panache et sa truculence.

En partenariat avec Le Théâtre de la Renaissance

jeudi 01 juin 2017

  • 21h30 > Grand Théâtre
  • LAMOMALI L’AVENTURE MALIENNE DE -M-

Avec Toumani & Sidiki Diabaté

et la participation exceptionnelle de Fatoumata Diawara & Guests

La grande aventure LAMOMALI est une passerelle entre Paris, Bamako et le monde.
-M-, tel un griot blanc, orchestre cette alchimie de cultures et de personnalités, porté par la Kora de Toumani et Sidiki Diabaté, instrument transmis de père en fils depuis des générations.
Sublimé par des invités prestigieux et la voix divine de Fatoumata Diawara, cet album unique réinvente une pop universelle, un voyage inspiré par la magie du Mali et d’ailleurs…
LAMOMALI s’adresse à chacun de nous, rappelant ces mots d’Andrée Chedid :

"TOI
Qui que tu sois
Je te suis bien plus proche
qu’étranger"

vendredi 02 juin 2017

  • 21h30 > Grand Théâtre
  • LAMOMALI L’AVENTURE MALIENNE DE -M-

Avec Toumani & Sidiki Diabaté

et la participation exceptionnelle de Fatoumata Diawara & Guests

La grande aventure LAMOMALI est une passerelle entre Paris, Bamako et le monde.
-M-, tel un griot blanc, orchestre cette alchimie de cultures et de personnalités, porté par la Kora de Toumani et Sidiki Diabaté, instrument transmis de père en fils depuis des générations.
Sublimé par des invités prestigieux et la voix divine de Fatoumata Diawara, cet album unique réinvente une pop universelle, un voyage inspiré par la magie du Mali et d’ailleurs…
LAMOMALI s’adresse à chacun de nous, rappelant ces mots d’Andrée Chedid :

"TOI
Qui que tu sois
Je te suis bien plus proche
qu’étranger"

samedi 03 juin 2017

  • 21h30 > Grand Théâtre
  • LAMOMALI L’AVENTURE MALIENNE DE -M-

Avec Toumani & Sidiki Diabaté

et la participation exceptionnelle de Fatoumata Diawara & Guests

La grande aventure LAMOMALI est une passerelle entre Paris, Bamako et le monde.
-M-, tel un griot blanc, orchestre cette alchimie de cultures et de personnalités, porté par la Kora de Toumani et Sidiki Diabaté, instrument transmis de père en fils depuis des générations.
Sublimé par des invités prestigieux et la voix divine de Fatoumata Diawara, cet album unique réinvente une pop universelle, un voyage inspiré par la magie du Mali et d’ailleurs…
LAMOMALI s’adresse à chacun de nous, rappelant ces mots d’Andrée Chedid :

"TOI
Qui que tu sois
Je te suis bien plus proche
qu’étranger"

lundi 05 juin 2017

  • 21h00 > Grand Théâtre
  • ARCADE FIRE BARBAGALLO

Dix ans après avoir enflammé pour la première fois le Grand théâtre, Win Butler, Régine Chassagne etleurjoyeuse bande reviennent aux Nuits de Fourvière! En seulement quatre albums, les Canadiens se sont imposés comme l’un des groupes de rock les plus ingénieux de ce début de siècle, intégrant à la traditionnelle formation guitare/basse/batterie, accordéon, harpe, xylophone, alto, violoncelle, piano et même une vielle à roue! Multi-instrumentistes émérites, ils défraient la chronique dèsFuneralen 2004. Rien d’étonnant, à ce que ce premier opus soit qualifié de "coup de génie musical" par David Bowie en personne, qui viendra d’ailleurs enrichir les chœurs deReflektor, dernier album en date produit par James Murphy et sorti en 2013. Alors qu’uncinquièmealbum se fait attendre, nous sommes ravis du retour des Canadiens à Fourvière, car, faut-il le préciser, c’est évidemment en live qu’ils offrent toute la quintessence de leur rock lyrique.

Il était à Fourvière l’an passé comme batteur de Tame Impala. Julien Barbagallo, qui a également œuvré aux côtés de Tahiti 80 et Aquaserge, revient cette fois en solo avec un second album intituléGrand Chien, en référence au surnom "Big dog" dont les Australiens l’ont affublé. Il ouvrira la soirée avec sa pop vaporeuse et mélancolique.

mercredi 07 juin 2017

  • 21h30 > Odéon
  • JUSQUE DANS VOS BRAS LES CHIENS DE NAVARRE Jean-Christophe Meurisse

Recherche désespérément identité française.
Quelle est donc cette fameuse identité française qui fait tant débat de nos jours et qui pourrait nous amener, dans nos visions les plus sombres, à une guerre civile ?
Pour leur prochain spectacle, les Chiens de Navarre mèneront une psychanalyse électrochoc de la France en convoquant quelques figures de notre Histoire et de notre actualité.De Gaulle, Robespierre et Obélix, arriveront-ils à se croiser dans un hammam ce dimanche après-midi-là pour siroter un thé à la menthe et ripailler sur les piliers de l’identité française ? On doit croire en quoi quand on se croit français ?
L’identité et ses quarante penseurs (même à dix sur scène) pour décortiquer cette phrase "un Français, c’est juste un type comme toi et moi".
Jean-Christophe Meurisse

* Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation

Projection au cinéma Comoedia:Samedi 10 juin, 11h15 :Apnéede Jean-Christophe Meurisse. Présenté par Jean-Christophe Meurisse en présence des acteurs des Chiens de Navarre.

jeudi 08 juin 2017

  • 21h30 > Odéon
  • JUSQUE DANS VOS BRAS LES CHIENS DE NAVARRE Jean-Christophe Meurisse

Recherche désespérément identité française.
Quelle est donc cette fameuse identité française qui fait tant débat de nos jours et qui pourrait nous amener, dans nos visions les plus sombres, à une guerre civile ?
Pour leur prochain spectacle, les Chiens de Navarre mèneront une psychanalyse électrochoc de la France en convoquant quelques figures de notre Histoire et de notre actualité.De Gaulle, Robespierre et Obélix, arriveront-ils à se croiser dans un hammam ce dimanche après-midi-là pour siroter un thé à la menthe et ripailler sur les piliers de l’identité française ? On doit croire en quoi quand on se croit français ?
L’identité et ses quarante penseurs (même à dix sur scène) pour décortiquer cette phrase "un Français, c’est juste un type comme toi et moi".
Jean-Christophe Meurisse

* Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation

Projection au cinéma Comoedia:Samedi 10 juin, 11h15 :Apnéede Jean-Christophe Meurisse. Présenté par Jean-Christophe Meurisse en présence des acteurs des Chiens de Navarre.

vendredi 09 juin 2017

  • 19h00 > Théâtre de la Renaissance
  • Carte Blanche à Lorraine de Sagazan DÉMONS UNE MAISON DE POUPÉE LORRAINE DE SAGAZAN d’après Démons de Lars Norén et Une maison de poupée d’Henrik Ibsen

Lorraine de Sagazan a mis en scène deux textes qu’elle a librement adaptés. Deux premiers spectacles fulgurants et justes. Fulgurants parce que son équipe d’acteurs y brillent de leur jeu brut, inspiré et précis. Justes, car elle parle avec la plus grande simplicité de choses qui la touchent, des choses de notre temps, être une femme, s’abandonner à un homme, faire couple, aimer, être aimée… Elle est issue du Studio d’Asnières et a assisté Thomas Ostermeier surLe Mariage de Maria Braun. Pour dessiner son portrait nous avons choisi de présenter ses deux spectacles.

Démons
Au fond c’est une banale histoire entre un homme et une femme. Murés. Dans l’appartement qu’ils avaient pourtant choisi pour être au monde ; à deux. Et puis le temps. Maintenant, il faudrait sortir d’ici. Plus de force ?! Ou bien c’est qu’ils s’aiment. Je ne sais plus. Ils frappent et se débattent. Pour créer du mouvement. Pour se sentir vivants. C’est d’un ordinaire. Si, si je vous assure. C’est vraiment dégueulasse.
En adaptantDémons, je cherche à retrouver l’essence et la nécessité de la parole de Norèn aujourd’hui. Je crois que c’est une erreur de croire à l’objectivité d’un texte et de vouloir en faire une explication. Tout le monde, pendant la représentation, en est l’interprète potentiel, guidé par le metteur en scène qui est le premier interprète. Il faut inventer sa vérité. Ce qui m’intéresse ce n’est pas d’être un témoin historique mais un témoin du vivant, du rapport entre les hommes. Pour chercher à faire résonner l’émotion et la violence qui se dégagent du texte. Le théâtre est un art au présent.Lorraine de Sagazan

Une maison de poupée
Nora aime profondément son mari qui l’aime en retour. Un couple moderne. Des gens libres. Nora a été engagée comme juriste dans une grande banque d’affaires il y a deux ans après une période très difficile, la fermeté de son caractère et la rectitude de sa vie ont tendance à gêner et attiser les jalousies. Torvald, licencié depuis peu, tente de se reconvertir sans gloire à une carrière d’artiste. Et il y a ce secret qu’il dévoile à une vieille amie de passage : il y a quelques années, il a sauvé la vie de Nora, dit-il ...
Je voudrais donc grâce à cette adaptation deMaison de Poupée, et en proposant une inversion réécrite des rôles de Nora et Torvald créer de nouveau le choc qu’ont ressenti les spectateurs à l’époque d’Ibsen en parlant de notre société occidentale et permettre ainsi une véritable réflexion et remise en question sur notre liberté. Je veux parler de la difficulté pour les êtres d’aujourd’hui à faire des choix qu’ils assumeront pleinement et de l’injustice et de la violence des nouveaux cadres qui nous étouffent toujours. Les débats incroyablement virulents qui sont apparus récemment à propos des études de genre par exemple m’ont profondément interpellée et inspirée à ce sujet. Le couple doit être libre de s’aimer librement d’un amour libéré. Tant que l’être ne sera pas libre, le couple sera voué à l’échec.Lorraine de Sagazan

Déroulé :Le billet inclut la représentation des deux spectacles et le repas. Un repas sera servi à l’entracte après la représentation deDémons.

En partenariat avec le Théâtre de la Renaissance

  • 21h30 > Odéon
  • JUSQUE DANS VOS BRAS LES CHIENS DE NAVARRE Jean-Christophe Meurisse

Recherche désespérément identité française.
Quelle est donc cette fameuse identité française qui fait tant débat de nos jours et qui pourrait nous amener, dans nos visions les plus sombres, à une guerre civile ?
Pour leur prochain spectacle, les Chiens de Navarre mèneront une psychanalyse électrochoc de la France en convoquant quelques figures de notre Histoire et de notre actualité.De Gaulle, Robespierre et Obélix, arriveront-ils à se croiser dans un hammam ce dimanche après-midi-là pour siroter un thé à la menthe et ripailler sur les piliers de l’identité française ? On doit croire en quoi quand on se croit français ?
L’identité et ses quarante penseurs (même à dix sur scène) pour décortiquer cette phrase "un Français, c’est juste un type comme toi et moi".
Jean-Christophe Meurisse

* Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation

Projection au cinéma Comoedia:Samedi 10 juin, 11h15 :Apnéede Jean-Christophe Meurisse. Présenté par Jean-Christophe Meurisse en présence des acteurs des Chiens de Navarre.

samedi 10 juin 2017

  • 19h00 > Théâtre de la Renaissance
  • Carte Blanche à Lorraine de Sagazan DÉMONS UNE MAISON DE POUPÉE LORRAINE DE SAGAZAN d’après Démons de Lars Norén et Une maison de poupée d’Henrik Ibsen

Lorraine de Sagazan a mis en scène deux textes qu’elle a librement adaptés. Deux premiers spectacles fulgurants et justes. Fulgurants parce que son équipe d’acteurs y brillent de leur jeu brut, inspiré et précis. Justes, car elle parle avec la plus grande simplicité de choses qui la touchent, des choses de notre temps, être une femme, s’abandonner à un homme, faire couple, aimer, être aimée… Elle est issue du Studio d’Asnières et a assisté Thomas Ostermeier surLe Mariage de Maria Braun. Pour dessiner son portrait nous avons choisi de présenter ses deux spectacles.

Démons
Au fond c’est une banale histoire entre un homme et une femme. Murés. Dans l’appartement qu’ils avaient pourtant choisi pour être au monde ; à deux. Et puis le temps. Maintenant, il faudrait sortir d’ici. Plus de force ?! Ou bien c’est qu’ils s’aiment. Je ne sais plus. Ils frappent et se débattent. Pour créer du mouvement. Pour se sentir vivants. C’est d’un ordinaire. Si, si je vous assure. C’est vraiment dégueulasse.
En adaptantDémons, je cherche à retrouver l’essence et la nécessité de la parole de Norèn aujourd’hui. Je crois que c’est une erreur de croire à l’objectivité d’un texte et de vouloir en faire une explication. Tout le monde, pendant la représentation, en est l’interprète potentiel, guidé par le metteur en scène qui est le premier interprète. Il faut inventer sa vérité. Ce qui m’intéresse ce n’est pas d’être un témoin historique mais un témoin du vivant, du rapport entre les hommes. Pour chercher à faire résonner l’émotion et la violence qui se dégagent du texte. Le théâtre est un art au présent.Lorraine de Sagazan

Une maison de poupée
Nora aime profondément son mari qui l’aime en retour. Un couple moderne. Des gens libres. Nora a été engagée comme juriste dans une grande banque d’affaires il y a deux ans après une période très difficile, la fermeté de son caractère et la rectitude de sa vie ont tendance à gêner et attiser les jalousies. Torvald, licencié depuis peu, tente de se reconvertir sans gloire à une carrière d’artiste. Et il y a ce secret qu’il dévoile à une vieille amie de passage : il y a quelques années, il a sauvé la vie de Nora, dit-il ...
Je voudrais donc grâce à cette adaptation deMaison de Poupée, et en proposant une inversion réécrite des rôles de Nora et Torvald créer de nouveau le choc qu’ont ressenti les spectateurs à l’époque d’Ibsen en parlant de notre société occidentale et permettre ainsi une véritable réflexion et remise en question sur notre liberté. Je veux parler de la difficulté pour les êtres d’aujourd’hui à faire des choix qu’ils assumeront pleinement et de l’injustice et de la violence des nouveaux cadres qui nous étouffent toujours. Les débats incroyablement virulents qui sont apparus récemment à propos des études de genre par exemple m’ont profondément interpellée et inspirée à ce sujet. Le couple doit être libre de s’aimer librement d’un amour libéré. Tant que l’être ne sera pas libre, le couple sera voué à l’échec.Lorraine de Sagazan

Déroulé :Le billet inclut la représentation des deux spectacles et le repas. Un repas sera servi à l’entracte après la représentation deDémons.

En partenariat avec le Théâtre de la Renaissance

  • 21h30 > Odéon
  • JUSQUE DANS VOS BRAS LES CHIENS DE NAVARRE Jean-Christophe Meurisse

Recherche désespérément identité française.
Quelle est donc cette fameuse identité française qui fait tant débat de nos jours et qui pourrait nous amener, dans nos visions les plus sombres, à une guerre civile ?
Pour leur prochain spectacle, les Chiens de Navarre mèneront une psychanalyse électrochoc de la France en convoquant quelques figures de notre Histoire et de notre actualité.De Gaulle, Robespierre et Obélix, arriveront-ils à se croiser dans un hammam ce dimanche après-midi-là pour siroter un thé à la menthe et ripailler sur les piliers de l’identité française ? On doit croire en quoi quand on se croit français ?
L’identité et ses quarante penseurs (même à dix sur scène) pour décortiquer cette phrase "un Français, c’est juste un type comme toi et moi".
Jean-Christophe Meurisse

* Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation

Projection au cinéma Comoedia:Samedi 10 juin, 11h15 :Apnéede Jean-Christophe Meurisse. Présenté par Jean-Christophe Meurisse en présence des acteurs des Chiens de Navarre.

dimanche 11 juin 2017

  • 21h30 > Odéon
  • JUSQUE DANS VOS BRAS LES CHIENS DE NAVARRE Jean-Christophe Meurisse

Recherche désespérément identité française.
Quelle est donc cette fameuse identité française qui fait tant débat de nos jours et qui pourrait nous amener, dans nos visions les plus sombres, à une guerre civile ?
Pour leur prochain spectacle, les Chiens de Navarre mèneront une psychanalyse électrochoc de la France en convoquant quelques figures de notre Histoire et de notre actualité.De Gaulle, Robespierre et Obélix, arriveront-ils à se croiser dans un hammam ce dimanche après-midi-là pour siroter un thé à la menthe et ripailler sur les piliers de l’identité française ? On doit croire en quoi quand on se croit français ?
L’identité et ses quarante penseurs (même à dix sur scène) pour décortiquer cette phrase "un Français, c’est juste un type comme toi et moi".
Jean-Christophe Meurisse

* Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation

Projection au cinéma Comoedia:Samedi 10 juin, 11h15 :Apnéede Jean-Christophe Meurisse. Présenté par Jean-Christophe Meurisse en présence des acteurs des Chiens de Navarre.

mardi 13 juin 2017

  • 22h00 > Grand Théâtre
  • DON GIOVANNI ORCHESTRA DI PIAZZA VITTORIO d’après Wolfgang Amadeus Mozart

Au cœur de ce nouvel opéra de l’Orchestre de Piazza Vittorio, il y a la figure d’un Don Giovanni androgyne, confié à une voix féminine.
Ce sera notre point de départ pour l’écriture musicale de cette variante contemporaine du célèbre mythe du dix-huitième siècle. J’ai choisi de porter un regard "autre" sur le protagoniste, de lire différemment les rapports entre les personnages.
L’Orchestre a une approche ludique de la musique classique et son style va au-delà de la conception traditionnelle des genres musicaux. C’est la correspondance entre cette approche et notrevision qui nous guide. Le fait de s’amuser à abolir les frontières entre les genres et à repousser les limites de l’éros éclaire d’une manière nouvelle l’opéra-comique de Mozart, à partirdel’intuition profondede l’identitéentre la nature de la musique et le flux vital.
DonGiovanni, dans un décor au goût des années 20, telCab Callowayressuscité dans un Cotton Club imaginaire, dirige son orchestre et son destin, animé par une pulsion de liberté et de perdition.
Le lieu sera chargé d’énergie, de lumière et de vie. Les musiciens seront placés en hauteur sur des plates-formes à différents niveaux qui délimitent un espace circulaire scindé par une paroi de miroirs. Les musiciens seront comme des personnages dans leurs fugues musicales et existentielles.Mario Tronco

MARIO TRONCO ET L’ORCHESTRA DI PIAZZA VITTORIO
Après le succès de La Flûte enchantée (2009) et de Carmen (2013), L’Orchestra di Piazza Vittorio revient avec la création d’un Don Giovanni androgyne incarné par Petra Magoni.
Il était le leader d’Avion Travel, un groupe de pop, rock italien sévissant depuis les années 1980 aux côtés, entre autres, de Peppe Servillo (le frère de Toni Servillo). Il a été, en 2002, à l’origine de la création de l’Orchestra di Piazza Vittorio, orchestre cosmopolite formé à force de volonté avec des musiciens indiens, brésiliens, cubains, argentins, sénégalais, tunisiens recrutés à Rome et dans le reste de l’Italie et rassemblé Piazza Vittorio. À force de volonté, car Mario Tronco, ce chef d’orchestre iconoclaste, cet être les pieds bien ancrés dans sa terre romaine et l’oreille tendue vers les musiques du monde entier, a un imaginaire sans pareil lorsqu’il s’agit de résister. La rencontre avec Les Nuits a lieu en 2009 autour de Mozart avec une relecture originale et toute personnelle deLa Flûte enchantéequi a triomphé en ouverture. Petra Magoni y campait une Reine de la Nuit sublime, tonique et inspirée. Forts et fiers de ce succès (le spectacle a fait le tour du monde) et fidèle à cette équipe (où l’on retrouve Leandro Piccioni qui n’est autre que l’arrangeur d’Ennio Morricone) nous produisonsCarmen,en 2013. Il est alors évident qu’à l’appel de Tronco envahi par l’idée de s’attaquer à un Don Giovanni androgyne porté par la même Petra Magoni, nous avons répondu présent. Tronco a un sourire d’enfant et des rêves impossibles. Il est de ceux qui explosent les frontières pour rassembler les humains. Et c’est avec sa musique qu’il y parvient.

En partenariat avec Groupama, l’Institut Culturel Italien et Filarmonica Romana

mercredi 14 juin 2017

  • 22h00 > Grand Théâtre
  • DON GIOVANNI ORCHESTRA DI PIAZZA VITTORIO d’après Wolfgang Amadeus Mozart

Au cœur de ce nouvel opéra de l’Orchestre de Piazza Vittorio, il y a la figure d’un Don Giovanni androgyne, confié à une voix féminine.
Ce sera notre point de départ pour l’écriture musicale de cette variante contemporaine du célèbre mythe du dix-huitième siècle. J’ai choisi de porter un regard "autre" sur le protagoniste, de lire différemment les rapports entre les personnages.
L’Orchestre a une approche ludique de la musique classique et son style va au-delà de la conception traditionnelle des genres musicaux. C’est la correspondance entre cette approche et notrevision qui nous guide. Le fait de s’amuser à abolir les frontières entre les genres et à repousser les limites de l’éros éclaire d’une manière nouvelle l’opéra-comique de Mozart, à partirdel’intuition profondede l’identitéentre la nature de la musique et le flux vital.
DonGiovanni, dans un décor au goût des années 20, telCab Callowayressuscité dans un Cotton Club imaginaire, dirige son orchestre et son destin, animé par une pulsion de liberté et de perdition.
Le lieu sera chargé d’énergie, de lumière et de vie. Les musiciens seront placés en hauteur sur des plates-formes à différents niveaux qui délimitent un espace circulaire scindé par une paroi de miroirs. Les musiciens seront comme des personnages dans leurs fugues musicales et existentielles.Mario Tronco

MARIO TRONCO ET L’ORCHESTRA DI PIAZZA VITTORIO
Après le succès de La Flûte enchantée (2009) et de Carmen (2013), L’Orchestra di Piazza Vittorio revient avec la création d’un Don Giovanni androgyne incarné par Petra Magoni.
Il était le leader d’Avion Travel, un groupe de pop, rock italien sévissant depuis les années 1980 aux côtés, entre autres, de Peppe Servillo (le frère de Toni Servillo). Il a été, en 2002, à l’origine de la création de l’Orchestra di Piazza Vittorio, orchestre cosmopolite formé à force de volonté avec des musiciens indiens, brésiliens, cubains, argentins, sénégalais, tunisiens recrutés à Rome et dans le reste de l’Italie et rassemblé Piazza Vittorio. À force de volonté, car Mario Tronco, ce chef d’orchestre iconoclaste, cet être les pieds bien ancrés dans sa terre romaine et l’oreille tendue vers les musiques du monde entier, a un imaginaire sans pareil lorsqu’il s’agit de résister. La rencontre avec Les Nuits a lieu en 2009 autour de Mozart avec une relecture originale et toute personnelle deLa Flûte enchantéequi a triomphé en ouverture. Petra Magoni y campait une Reine de la Nuit sublime, tonique et inspirée. Forts et fiers de ce succès (le spectacle a fait le tour du monde) et fidèle à cette équipe (où l’on retrouve Leandro Piccioni qui n’est autre que l’arrangeur d’Ennio Morricone) nous produisonsCarmen,en 2013. Il est alors évident qu’à l’appel de Tronco envahi par l’idée de s’attaquer à un Don Giovanni androgyne porté par la même Petra Magoni, nous avons répondu présent. Tronco a un sourire d’enfant et des rêves impossibles. Il est de ceux qui explosent les frontières pour rassembler les humains. Et c’est avec sa musique qu’il y parvient.

En partenariat avec Groupama, l’Institut Culturel Italien et Filarmonica Romana

jeudi 15 juin 2017

  • 22h00 > Grand Théâtre
  • DON GIOVANNI ORCHESTRA DI PIAZZA VITTORIO d’après Wolfgang Amadeus Mozart

Au cœur de ce nouvel opéra de l’Orchestre de Piazza Vittorio, il y a la figure d’un Don Giovanni androgyne, confié à une voix féminine.
Ce sera notre point de départ pour l’écriture musicale de cette variante contemporaine du célèbre mythe du dix-huitième siècle. J’ai choisi de porter un regard "autre" sur le protagoniste, de lire différemment les rapports entre les personnages.
L’Orchestre a une approche ludique de la musique classique et son style va au-delà de la conception traditionnelle des genres musicaux. C’est la correspondance entre cette approche et notrevision qui nous guide. Le fait de s’amuser à abolir les frontières entre les genres et à repousser les limites de l’éros éclaire d’une manière nouvelle l’opéra-comique de Mozart, à partirdel’intuition profondede l’identitéentre la nature de la musique et le flux vital.
DonGiovanni, dans un décor au goût des années 20, telCab Callowayressuscité dans un Cotton Club imaginaire, dirige son orchestre et son destin, animé par une pulsion de liberté et de perdition.
Le lieu sera chargé d’énergie, de lumière et de vie. Les musiciens seront placés en hauteur sur des plates-formes à différents niveaux qui délimitent un espace circulaire scindé par une paroi de miroirs. Les musiciens seront comme des personnages dans leurs fugues musicales et existentielles.Mario Tronco

MARIO TRONCO ET L’ORCHESTRA DI PIAZZA VITTORIO
Après le succès de La Flûte enchantée (2009) et de Carmen (2013), L’Orchestra di Piazza Vittorio revient avec la création d’un Don Giovanni androgyne incarné par Petra Magoni.
Il était le leader d’Avion Travel, un groupe de pop, rock italien sévissant depuis les années 1980 aux côtés, entre autres, de Peppe Servillo (le frère de Toni Servillo). Il a été, en 2002, à l’origine de la création de l’Orchestra di Piazza Vittorio, orchestre cosmopolite formé à force de volonté avec des musiciens indiens, brésiliens, cubains, argentins, sénégalais, tunisiens recrutés à Rome et dans le reste de l’Italie et rassemblé Piazza Vittorio. À force de volonté, car Mario Tronco, ce chef d’orchestre iconoclaste, cet être les pieds bien ancrés dans sa terre romaine et l’oreille tendue vers les musiques du monde entier, a un imaginaire sans pareil lorsqu’il s’agit de résister. La rencontre avec Les Nuits a lieu en 2009 autour de Mozart avec une relecture originale et toute personnelle deLa Flûte enchantéequi a triomphé en ouverture. Petra Magoni y campait une Reine de la Nuit sublime, tonique et inspirée. Forts et fiers de ce succès (le spectacle a fait le tour du monde) et fidèle à cette équipe (où l’on retrouve Leandro Piccioni qui n’est autre que l’arrangeur d’Ennio Morricone) nous produisonsCarmen,en 2013. Il est alors évident qu’à l’appel de Tronco envahi par l’idée de s’attaquer à un Don Giovanni androgyne porté par la même Petra Magoni, nous avons répondu présent. Tronco a un sourire d’enfant et des rêves impossibles. Il est de ceux qui explosent les frontières pour rassembler les humains. Et c’est avec sa musique qu’il y parvient.

En partenariat avec Groupama, l’Institut Culturel Italien et Filarmonica Romana

vendredi 16 juin 2017

  • 21h30 > Grand Théâtre
  • JULIEN DORÉ TIM DUP

Il a cherché à renouer. Avec lui-même & les autres. Avec la Nature & le Monde. Retrouver les racines de l’homme, cet animal “qui se targue d’être l’ange et l’acide” Et se trouver soi. D’erzatz,bichonetLøve, ses trois précédentes productions, Julien Doré a gardé son sens de l’autodérision et son goût assumé pour un kitsch savamment étudié. L’ancien étudiant des Beaux- Arts a ciselé&, un quatrième album où sa pop extatique et sensuelle prend toute son amplitude et nous embarque pour une échappée intimiste et poétique. Ce nouvel album introspectif et cathartique laisse parfois poindre une once de nostalgie lancinante. Mais c’est seul au piano qu’il fait chavirer les cœurs, lorsqu’il souffle ses mots susurrés comme autant de caresses lascives. Deux ans après son premier passage sur la scène du Grand théâtre, le “Moonlight serenade” du dandy crooner devrait résonner sous les meilleurs auspices...

Présenté comme la relève de la chanson française, Tim Dup, la vingtaine toute fraîche, assurera la première partie de Julien Doré avec sa jolie pop poétique.

samedi 17 juin 2017

  • 14h00 > Théâtre de la Renaissance
  • LES CONTES DU PIANO-CAMÉRA JÉRÔME MARGOTTON

En suivant le personnage de la petite Lola,Les contes du piano-camérarevisitent les contes de fées d’antan à la manière d’un livret d’opéra.
Ciné-contes musicaux,Les contes du piano-caméraracontent en trois épisodes (Oïgo Bongo,CirkoetYzmar),l’odyssée de Lola, une petite fille espiègle égarée, et de ses deux amis, Lalo, un musicien magicien, et Léon, un caméléchat gaffeur dans un monde enchanté et terrifiant… Sur scène, un véritablePiano-Caméra(croisement hybride entre un clavier et un projecteur de cinéma), un trône imposant, une tribune, un lit-clos qui sert de théâtre d’ombres, une lampe-chien géante campent les décors.
Oïgo Bongo, voit Lola, l’héroïne principale, fausser compagnie à son père pour s’enfuir dans la forêt. Capturée par le terrible croque-mitaine à l’oeil d’or qui enlève les enfants pour les faire travailler dans son usine-château, elle se retrouve avec une vingtaine d’entre eux à fabriquer des jouets en bois à partir des arbres de la forêt.
Toujours traqués parOïgo Bongo,le terrible croque-mitaine à l’œil d’or, nos trois héros vont pénétrer dans l’étrange maison de la belleCirko. Cette dernière charme les hommes avant de les changer en meubles à l’aide de ses éventails magiques.
Le troisième épisode voit nos trois amis rejoindreYzmar, une île peuplée de marionnettes en bois, pour échapper àOïgo Bongo. Suivant les indications d’Ambroise, le bonhomme de pluie, Lalo utilise ses pouvoirs de musicien en soufflant dans le trombarbre qui permet de faire apparaître un pont d’or reliant Yzmar à la Terre.

Goûter :Le spectacle comprend une collation et un goûter servi aux enfants entre chaque épisode

Tout public à partir de 5 ans

En partenariat avec le Théâtre de la Renaissance

  • 20h00 > Odéon
  • LE SCHPOUNTZ COMP. MARIUS d’après Marcel Pagnol

On ne présente plus la Comp. Marius, désormais fidèles des Nuits.AprèsMarius, Fanny, César, La Trilogieaux Subsistances en 2016, ils reviennent à l’Odéon de Fourvière où ils avaient présentéManon et Jean.Et pour clore le cycle Pagnol, c’est le portrait cruel, tendre et drôle d’Irénée Fabre se rêvant vedette de cinéma depuis son village natal à qui une équipe de tournage, amusée par sa prétention, fait signer un contrat bidon.Le Schpountz"montera" à Paris, sûr de son génie, et comprendra bien vite la supercherie… Mais il résistera, et d’accessoiriste deviendra acteur. Comme tous les héros de Pagnol, ceSchpountznous ramène en terre humaine, les rêves, les peines arrachées aux cœurs vaillants, les amours absolues, la moquerie ordinaire. Comme toujours chez Pagnol, tout est terriblement et irrésistiblement humain.

  • 20h30 > Le Radiant-Bellevue
  • Carte blanche à Aurélien Bory PLAN B AURÉLIEN BORY Phil Soltanoff

L’idée d’accueillir Aurélien Bory aux Nuits remonte à quelques années. Mais l’occasion ne s’était jamais réellement présentée. Cette année il va travailler à la création du spectacle de sortie des étudiants de la 76e promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi de l’Ensatt. Une création qui fait diablement écho à un des spectacles les plus marquants de l’itinéraire de Bory :Plan B. Créé en 2003 avec la complicité de Phil Soltanoff et repris en 2016 avec les étudiants sortants du CNAC,Plan Bmet en rapport le jonglage et l’acrobatie dans un espace contraint. Alors nous avons imaginé que présenterPlan Bquelques jours avant cette nouvelle création à l’Ensatt était une jolie manière de vous ouvrir l’appétit.

Il y a les spectacles fantômes, qui reviennent hanter nos rêves. Il y a les spectacles éternels, qui ressuscitent sans avoir pris une ride.Plan Best de ces deux espèces-là, fantôme et éternel. Figure de proue du travail d’Aurélien Bory en complicité avec Phil Soltanoff,Plan Btient la barre tendue droite vers un cap où esprit scientifique fait noce avec inspiration poétique.Plan Ba été créé en 2003, avec quatre acrobates et jongleurs, a joyeusement fêté ses dix ans (en 2012) après avoir fait le tour du monde et a été repris en 2016 avec les étudiants de la 29e promotion du CNAC. C’est ainsi que sept êtres embarqués en apesanteur sur un plan en perpétuel mouvement, défient encore et encore les lois de la gravité. C’est ainsi quePlan Brenaît au monde. Intact.

Durée1h10

En partenariat avec le Radiant Bellevue

dimanche 18 juin 2017

  • 16h00 > Le Radiant-Bellevue
  • Carte blanche à Aurélien Bory PLAN B AURÉLIEN BORY Phil Soltanoff

L’idée d’accueillir Aurélien Bory aux Nuits remonte à quelques années. Mais l’occasion ne s’était jamais réellement présentée. Cette année il va travailler à la création du spectacle de sortie des étudiants de la 76e promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi de l’Ensatt. Une création qui fait diablement écho à un des spectacles les plus marquants de l’itinéraire de Bory :Plan B. Créé en 2003 avec la complicité de Phil Soltanoff et repris en 2016 avec les étudiants sortants du CNAC,Plan Bmet en rapport le jonglage et l’acrobatie dans un espace contraint. Alors nous avons imaginé que présenterPlan Bquelques jours avant cette nouvelle création à l’Ensatt était une jolie manière de vous ouvrir l’appétit.

Il y a les spectacles fantômes, qui reviennent hanter nos rêves. Il y a les spectacles éternels, qui ressuscitent sans avoir pris une ride.Plan Best de ces deux espèces-là, fantôme et éternel. Figure de proue du travail d’Aurélien Bory en complicité avec Phil Soltanoff,Plan Btient la barre tendue droite vers un cap où esprit scientifique fait noce avec inspiration poétique.Plan Ba été créé en 2003, avec quatre acrobates et jongleurs, a joyeusement fêté ses dix ans (en 2012) après avoir fait le tour du monde et a été repris en 2016 avec les étudiants de la 29e promotion du CNAC. C’est ainsi que sept êtres embarqués en apesanteur sur un plan en perpétuel mouvement, défient encore et encore les lois de la gravité. C’est ainsi quePlan Brenaît au monde. Intact.

Durée1h10

En partenariat avec le Radiant Bellevue

  • 20h00 > Odéon
  • LE SCHPOUNTZ COMP. MARIUS d’après Marcel Pagnol

On ne présente plus la Comp. Marius, désormais fidèles des Nuits.AprèsMarius, Fanny, César, La Trilogieaux Subsistances en 2016, ils reviennent à l’Odéon de Fourvière où ils avaient présentéManon et Jean.Et pour clore le cycle Pagnol, c’est le portrait cruel, tendre et drôle d’Irénée Fabre se rêvant vedette de cinéma depuis son village natal à qui une équipe de tournage, amusée par sa prétention, fait signer un contrat bidon.Le Schpountz"montera" à Paris, sûr de son génie, et comprendra bien vite la supercherie… Mais il résistera, et d’accessoiriste deviendra acteur. Comme tous les héros de Pagnol, ceSchpountznous ramène en terre humaine, les rêves, les peines arrachées aux cœurs vaillants, les amours absolues, la moquerie ordinaire. Comme toujours chez Pagnol, tout est terriblement et irrésistiblement humain.

lundi 19 juin 2017

  • 21h00 > Grand Théâtre
  • BENJAMIN BIOLAY LA FEMME

L’an passé, avecPalermo Hollywoodil nous embarquait à Buenos Aires, pour un admirable road trip aux couleurs latines. Il nous l’offrait, magistral, en avant-première sur la scène du Grand théâtre. Après un septième opus récompensé aux dernières Victoires de la Musique, l’habitué des Nuits de Fourvière revient avecVolver, annoncé comme le second volet de son épopée argentine. Audacieux et inspiré, Benjamin Biolay n’en finit pas de surprendre et poursuit son voyage qui s’annonce cette fois-ci rock et électrique. L’ancien étudiant du Conservatoire de Lyon impressionne par son éloquence et sa justesse, et son public n’a pas fini de l’applaudir, transi, ému, débout!Roma (Amor), premier titre au souffle italo-disco issu de son huitième album à paraitre en mai, laisse une nouvelle fois augurer un concert d’anthologie.

La Femmeest sans conteste l’un des plus grands phénomènes rock de la scène française actuelle. Leur électro-pop eighties lustrée au thérémine et à la boite à rythmes, revisite sans complexes rock pysché et surf-music. Révélation des Victoires de la Musique en 2014 avec le réjouissantPsycho Tropical Berlin, Sacha, Marlon et leur bande récidivent en 2016. Entre influences yéyé et autres inspirations punk ou cold wave, nul besoin de préciser queMystère,leur dernier album est tout aussi enthousiasmant que le précédent. Le 19 juin, dans le Grand théâtre, il risque d’y avoir du pogo dans l’air…

mardi 20 juin 2017

  • 21h30 > Grand Théâtre
  • PAOLO CONTE

Si, depuis des années, les Nuits de Fourvière accordent une place de choix aux musiques italiennes, c’est en bonne partie à cet homme qu’on le doit! Vinicio Capossela, Mario Tronco et son Orchestra di Piazza Vittorio, Peppe Servillo, Gianmaria Testa, Musica Nuda, Raphael Gualazzi, Stefano Bollani… De l’autre côté des Alpes, on ne compte plus les chanteurs, musiciens, poètes et autres aventuriers de l’imaginaire, qui, d’une manière ou d’une autre, se disent héritiers de Paolo Conte. Peu nombreux sont les créateurs qui peuvent se targuer d’avoir inventé un modèle indémodable et déclinable à l’infini: l’auteur de "Via con me" et "Come di" est de ceux-là, qui a marié comme personne la chanson italienne plurielle et éternelle, le jazz, les musiques de genre et l’écriture classique. L’œil qui frise, la voix rocailleuse intacte et la langue toujours prête à swinguer, c’est donc en patriarche souverain et, au fond, sans âge qu’il revient à Fourvière, l’un de ses terrains de jeu préférés.

En partenariat avec l’Instituto Italiano di cultura.

jeudi 22 juin 2017

  • 20h00 > Théâtre de la Renaissance
  • L’HOMME QUI VALAIT 35 MILLIARDS COLLECTIF MENSUEL D’après le roman de Nicolas Ancion

L’édition 2016 avait accueilli avec une ferveur collective la première en France deBlockbuster,Mashupréjouissant des superproductions hollywoodienne par l’impertinent Collectif Mensuel.
C’était sans compter les œuvres qui ont précédé à la création deBlockbuster.Ce collectif belge, liégeois pour être précis, a fait ses armes en proposant chaque mois des commentaires satiriques et inspirés de l’actualité d’où il a puisé le ferment, extrait la sève et le nom de leur compagnie. Alors cette fois ci, ils reviennent avec l’adaptation d’un roman du même l’auteur belge Nicolas Ancion,L’homme qui valait 35 milliards, faux triller politico social où Richard Moors, artiste plasticien quarantenaire en quête de consécration va organiser l’enlèvement du magnat de l’acier Lakshmi Mittal, PDG du plus important groupe sidérurgique mondial, afin de le contraindre à réaliser une œuvre artistique révolutionnaire. L’action se situe dans les vestiges d’un monde désœuvré. Le décor est piteux, l’air irrespirable et l’avenir inexistant. Dans ce contexte, chacun cherche une issue sous la forme d’un profit personnel, d’un sauvetage de miche ou d’un sens à sa vie, comme Richard dont la dépression n’a d’égal que son panache et sa truculence.

En partenariat avec Le Théâtre de la Renaissance

  • 22h00 > Grand Théâtre
  • MACHINE DE CIRQUE

Ils sont cinq. Cinq garçons. Ils sont seuls au monde. Leur quête : contacter d’autres rescapés à l’aide d’une étrange machine, un radeau mécanique. Peu à peu, ils se laissent distraire par leurs fantasmes les plus fous et ont un talent certain pour se retrouver dans des situations périlleuses. Comment survivre dans leur monde? Téméraires, touchants et comiques, leur complicité est contagieuse. Ils manient d’une main de maître la planche coréenne, les quilles, la batterie, et même, la serviette de bain ! Énergisant! Culotté ! Machine de Cirque n’hésite pas à se mettre à nu, prêt à s’écorcher l’âme autant que le corps, pour vous faire rire, vous toucher, et surtout, vous en mettre plein la vue.

"Surprenante, bien huilée, créative et déjantée, voici comment on pourrait commencer à décrire la performance de ces cinq fous, ces cinq amis, ces cinq frères dirait-on."Martin Prévost

vendredi 23 juin 2017

  • 20h00 > Théâtre de la Renaissance
  • L’HOMME QUI VALAIT 35 MILLIARDS COLLECTIF MENSUEL D’après le roman de Nicolas Ancion

L’édition 2016 avait accueilli avec une ferveur collective la première en France deBlockbuster,Mashupréjouissant des superproductions hollywoodienne par l’impertinent Collectif Mensuel.
C’était sans compter les œuvres qui ont précédé à la création deBlockbuster.Ce collectif belge, liégeois pour être précis, a fait ses armes en proposant chaque mois des commentaires satiriques et inspirés de l’actualité d’où il a puisé le ferment, extrait la sève et le nom de leur compagnie. Alors cette fois ci, ils reviennent avec l’adaptation d’un roman du même l’auteur belge Nicolas Ancion,L’homme qui valait 35 milliards, faux triller politico social où Richard Moors, artiste plasticien quarantenaire en quête de consécration va organiser l’enlèvement du magnat de l’acier Lakshmi Mittal, PDG du plus important groupe sidérurgique mondial, afin de le contraindre à réaliser une œuvre artistique révolutionnaire. L’action se situe dans les vestiges d’un monde désœuvré. Le décor est piteux, l’air irrespirable et l’avenir inexistant. Dans ce contexte, chacun cherche une issue sous la forme d’un profit personnel, d’un sauvetage de miche ou d’un sens à sa vie, comme Richard dont la dépression n’a d’égal que son panache et sa truculence.

En partenariat avec Le Théâtre de la Renaissance

  • 22h00 > Grand Théâtre
  • MACHINE DE CIRQUE

Ils sont cinq. Cinq garçons. Ils sont seuls au monde. Leur quête : contacter d’autres rescapés à l’aide d’une étrange machine, un radeau mécanique. Peu à peu, ils se laissent distraire par leurs fantasmes les plus fous et ont un talent certain pour se retrouver dans des situations périlleuses. Comment survivre dans leur monde? Téméraires, touchants et comiques, leur complicité est contagieuse. Ils manient d’une main de maître la planche coréenne, les quilles, la batterie, et même, la serviette de bain ! Énergisant! Culotté ! Machine de Cirque n’hésite pas à se mettre à nu, prêt à s’écorcher l’âme autant que le corps, pour vous faire rire, vous toucher, et surtout, vous en mettre plein la vue.

"Surprenante, bien huilée, créative et déjantée, voici comment on pourrait commencer à décrire la performance de ces cinq fous, ces cinq amis, ces cinq frères dirait-on."Martin Prévost

samedi 24 juin 2017

  • 22h00 > Odéon
  • BLED RUNNER FELLAG

Ses armes, ce sont les mots. Ceux qui caressent et guérissent les blessures des siècles passés. Fellag, c’est un miracle de délicatesse marié à une infernale acuité. Si bien qu’avec sa voix, sa beauté et son sourire, il pourrait ramener instantanément la paix dans le monde entier."Le pays d’un homme, c’est l’endroit où il a enterré son enfancedit-il.Ce pays peut être un rocher au milieu du Pacifique, un olivier, un jardin, une maison, des amis, des voisins... Parce que le peuple est une abstraction. Le pays est une abstraction. Les frontières sont tracées par les hommes avec un mètre et une craie. Mais le vrai pays ce sont les amis, c’est la maison, la petite école, le rocher au milieu du Pacifique, la dune dans le désert, un oiseau qui passe. C’est ça le pays de quelqu’un."Alors le pays de Fellag, invité d’honneur de cette édition, ce sera Hocine Boukella des Cheikh Sidi Bemol et sesChants de Marins Kabyleset aussi André Minvielle et Jacques Bonnaffé, tous ensemble, comme des poissons dans l’autre.
Pour boucler une longue boucle entamée avecDjurdjurassique Bled(1995), j’ai intitulé mon nouveau spectacleBled Runner. Il est constitué de textes puisés dans la matière de tous les spectacles que j’ai écrits pour la scène depuis maintenant vingt ans :Djurdjurassique bled, Un bateau pour l’Australie, Le dernier chameau, Tous les Algériens sont des mécaniciens, Petits chocs des civilisations...

Bled Runnerest donc une sorte de best of, mais pas comme on l’entend habituellement. L’idée n’est pas de présenter de manière linéaire les meilleurs morceaux de chacun des spectacles, mais d’organiser un voyage labyrinthique à travers toutes ces œuvres pour en cueillir les sujets les plus signifiants, les plus marquants, pour ensuite les mêler, les réinventer avec le regard d’aujourd’hui afin de créer un spectacle nouveau. Cet enchevêtrement s’articule autour des thèmes qui nourrissent ou pourrissent l’imaginaire "in tranquille" de nos deux sociétés française et algérienne. Le but est évidemment de continuer à en parler de façon décomplexée pour laver le mauvais sang qui en irrigue les veines. Car il est urgent d’exorciser ces sujets qui minent les rapports entre nos deux mondes.
Ces rapports sont si tendus, si délicats que seul l’humour peut les caresser sans se brûler les doigts. Cette nécessité de retrouvailles heureuses de "deux" publics qui dialoguent à travers des histoires poussées aux extrêmes de leur absurdité, s’est imposée à moi au fur et à mesure de ma confrontation jubilatoire avec ce même public uni pour rire de tout ce qui fait mal à notre mémoire et à notre présent communs. Ces rapports complexes qui ont existé, existent, et continueront d’exister, en se cachant derrière des masques nouveaux, forment la ligne rouge de Bled Runner. FELLAG

"L’humour... c’est quand on rit quand même". Mark Twain

Durée1h30

* Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation

Projection au cinéma comoedia

Samedi 1er juillet, 11h15 : Le Gone du châaba de Christophe Ruggia. Présenté par Fellag.
Dimanche 2 juillet, 11h15 : Cinema Paradiso de Giuseppe Tornatore. Présenté par Fellag.
Projection au Cinéma Comoedia

En partenariat avec Le Comoedia

dimanche 25 juin 2017

  • 22h00 > Odéon
  • BLED RUNNER FELLAG

Ses armes, ce sont les mots. Ceux qui caressent et guérissent les blessures des siècles passés. Fellag, c’est un miracle de délicatesse marié à une infernale acuité. Si bien qu’avec sa voix, sa beauté et son sourire, il pourrait ramener instantanément la paix dans le monde entier."Le pays d’un homme, c’est l’endroit où il a enterré son enfancedit-il.Ce pays peut être un rocher au milieu du Pacifique, un olivier, un jardin, une maison, des amis, des voisins... Parce que le peuple est une abstraction. Le pays est une abstraction. Les frontières sont tracées par les hommes avec un mètre et une craie. Mais le vrai pays ce sont les amis, c’est la maison, la petite école, le rocher au milieu du Pacifique, la dune dans le désert, un oiseau qui passe. C’est ça le pays de quelqu’un."Alors le pays de Fellag, invité d’honneur de cette édition, ce sera Hocine Boukella des Cheikh Sidi Bemol et sesChants de Marins Kabyleset aussi André Minvielle et Jacques Bonnaffé, tous ensemble, comme des poissons dans l’autre.
Pour boucler une longue boucle entamée avecDjurdjurassique Bled(1995), j’ai intitulé mon nouveau spectacleBled Runner. Il est constitué de textes puisés dans la matière de tous les spectacles que j’ai écrits pour la scène depuis maintenant vingt ans :Djurdjurassique bled, Un bateau pour l’Australie, Le dernier chameau, Tous les Algériens sont des mécaniciens, Petits chocs des civilisations...

Bled Runnerest donc une sorte de best of, mais pas comme on l’entend habituellement. L’idée n’est pas de présenter de manière linéaire les meilleurs morceaux de chacun des spectacles, mais d’organiser un voyage labyrinthique à travers toutes ces œuvres pour en cueillir les sujets les plus signifiants, les plus marquants, pour ensuite les mêler, les réinventer avec le regard d’aujourd’hui afin de créer un spectacle nouveau. Cet enchevêtrement s’articule autour des thèmes qui nourrissent ou pourrissent l’imaginaire "in tranquille" de nos deux sociétés française et algérienne. Le but est évidemment de continuer à en parler de façon décomplexée pour laver le mauvais sang qui en irrigue les veines. Car il est urgent d’exorciser ces sujets qui minent les rapports entre nos deux mondes.
Ces rapports sont si tendus, si délicats que seul l’humour peut les caresser sans se brûler les doigts. Cette nécessité de retrouvailles heureuses de "deux" publics qui dialoguent à travers des histoires poussées aux extrêmes de leur absurdité, s’est imposée à moi au fur et à mesure de ma confrontation jubilatoire avec ce même public uni pour rire de tout ce qui fait mal à notre mémoire et à notre présent communs. Ces rapports complexes qui ont existé, existent, et continueront d’exister, en se cachant derrière des masques nouveaux, forment la ligne rouge de Bled Runner. FELLAG

"L’humour... c’est quand on rit quand même". Mark Twain

Durée1h30

* Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation

Projection au cinéma comoedia

Samedi 1er juillet, 11h15 : Le Gone du châaba de Christophe Ruggia. Présenté par Fellag.
Dimanche 2 juillet, 11h15 : Cinema Paradiso de Giuseppe Tornatore. Présenté par Fellag.
Projection au Cinéma Comoedia

En partenariat avec Le Comoedia

lundi 26 juin 2017

  • 20h00 > Théâtre Terzieff ENSATT
  • L’ESPACE FURIEUX VALÈRE NOVARINA AURÉLIEN BORY dirigé par Aurélien Bory assisté de Taïcyr Fadel

L’idée d’accueillir Aurélien Bory aux Nuits remonte à quelques années. Mais l’occasion ne s’était jamais réellement présentée. Cette année il va travailler à la création du spectacle de sortie des étudiants de la 76e promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi de l’Ensatt. Une création qui fait diablement écho à un des spectacles les plus marquants de l’itinéraire de Bory :Plan B. Créé en 2003 avec la complicité de Phil Soltanoff et repris en 2016 avec les étudiants sortants du CNAC,Plan Bmet en rapport le jonglage et l’acrobatie dans un espace contraint. Alors nous avons imaginé que présenterPlan Bquelques jours avant cette nouvelle création à l’Ensatt était une jolie manière de vous ouvrir l’appétit.

Un spectacle, pour et avec les étudiants de la 76ème promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi

J’aborde pour la première fois un texte, j’aborde le théâtre par la physique de l’espace et je rencontre l’écriture de Valère Novarina qui est l’écriture la plus physique du théâtre. La physique de la langue rencontre la physique de l’espace”. À quoi reconnaît-on un artiste ? À son style et à ses obsessions. Aurélien Bory ne manque ni de l’un, ni des autres. En une petite vingtaine d’années, il a griffé une empreinte gracieuse et obsessionnelle dans la grande bergerie de la scène contemporaine en brassant sans complexes les arts visuels, le cirque, la danse dans la contrainte du mouvement et de l’espace. La création à venir parcourra dans une version rapideL’Espace Furieuxde Valère Novarina.

En partenariat avec l’Ensatt

mardi 27 juin 2017

  • 20h00 > Théâtre Terzieff ENSATT
  • L’ESPACE FURIEUX VALÈRE NOVARINA AURÉLIEN BORY dirigé par Aurélien Bory assisté de Taïcyr Fadel

L’idée d’accueillir Aurélien Bory aux Nuits remonte à quelques années. Mais l’occasion ne s’était jamais réellement présentée. Cette année il va travailler à la création du spectacle de sortie des étudiants de la 76e promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi de l’Ensatt. Une création qui fait diablement écho à un des spectacles les plus marquants de l’itinéraire de Bory :Plan B. Créé en 2003 avec la complicité de Phil Soltanoff et repris en 2016 avec les étudiants sortants du CNAC,Plan Bmet en rapport le jonglage et l’acrobatie dans un espace contraint. Alors nous avons imaginé que présenterPlan Bquelques jours avant cette nouvelle création à l’Ensatt était une jolie manière de vous ouvrir l’appétit.

Un spectacle, pour et avec les étudiants de la 76ème promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi

J’aborde pour la première fois un texte, j’aborde le théâtre par la physique de l’espace et je rencontre l’écriture de Valère Novarina qui est l’écriture la plus physique du théâtre. La physique de la langue rencontre la physique de l’espace”. À quoi reconnaît-on un artiste ? À son style et à ses obsessions. Aurélien Bory ne manque ni de l’un, ni des autres. En une petite vingtaine d’années, il a griffé une empreinte gracieuse et obsessionnelle dans la grande bergerie de la scène contemporaine en brassant sans complexes les arts visuels, le cirque, la danse dans la contrainte du mouvement et de l’espace. La création à venir parcourra dans une version rapideL’Espace Furieuxde Valère Novarina.

En partenariat avec l’Ensatt

  • 22h00 > Odéon
  • Invité d’honneur CHANTS DES MARINS KABYLES FELLAG CHEIKH SIDI BEMOL

IzlanIbahriyen est un recueil de poèmes qui chante la Kabylie des pêcheurs et des marins. Cheikh Sidi Bemol a inventé ses marins kabyles imaginaires. Dans ces chansons, les ports, les criques, les falaises, la mer et les plages de Kabylie deviennent un théâtre animé par les vents, les vagues et les légendes, peuplé par des personnages pittoresques et attachants qui racontent leurs histoires extraordinaires. Hocine Boukella (fondateur du groupe de rock algérien Cheikh Sidi Bemol) les a orchestrés et interprétés en s’inspirant des chants marins traditionnels. Fellag a choisi de présenter ces chants qui seront ponctués de petits récits, comme des interludes. Sur la scène figure une galiote et ses voiles

"Quand je les ai écoutés la première fois, j’ai été bouleversé par la façon dont Hocine chante, parce qu’Hocine a une âme. C’est ce qui m’a touché dans les chants. Il faut avoir une âme pour jouer du blues, du rebetiko, du flamenco… C’est une sublime supercherie – parce que la marine kabyle n’existe pas – que d’arriver à puiser, comme dans des vases communicants, l’épaisseur des âmes qui appartiennent à des marins irlandais, américains, français, bretons…"FELLAG

mercredi 28 juin 2017

  • 20h00 > Théâtre Terzieff ENSATT
  • L’ESPACE FURIEUX VALÈRE NOVARINA AURÉLIEN BORY dirigé par Aurélien Bory assisté de Taïcyr Fadel

L’idée d’accueillir Aurélien Bory aux Nuits remonte à quelques années. Mais l’occasion ne s’était jamais réellement présentée. Cette année il va travailler à la création du spectacle de sortie des étudiants de la 76e promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi de l’Ensatt. Une création qui fait diablement écho à un des spectacles les plus marquants de l’itinéraire de Bory :Plan B. Créé en 2003 avec la complicité de Phil Soltanoff et repris en 2016 avec les étudiants sortants du CNAC,Plan Bmet en rapport le jonglage et l’acrobatie dans un espace contraint. Alors nous avons imaginé que présenterPlan Bquelques jours avant cette nouvelle création à l’Ensatt était une jolie manière de vous ouvrir l’appétit.

Un spectacle, pour et avec les étudiants de la 76ème promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi

J’aborde pour la première fois un texte, j’aborde le théâtre par la physique de l’espace et je rencontre l’écriture de Valère Novarina qui est l’écriture la plus physique du théâtre. La physique de la langue rencontre la physique de l’espace”. À quoi reconnaît-on un artiste ? À son style et à ses obsessions. Aurélien Bory ne manque ni de l’un, ni des autres. En une petite vingtaine d’années, il a griffé une empreinte gracieuse et obsessionnelle dans la grande bergerie de la scène contemporaine en brassant sans complexes les arts visuels, le cirque, la danse dans la contrainte du mouvement et de l’espace. La création à venir parcourra dans une version rapideL’Espace Furieuxde Valère Novarina.

En partenariat avec l’Ensatt

  • 21h00 > Grand Théâtre
  • FOALS PUMAROSA

En novembre dernier, à la fin de leur tournée, ils annonçaient qu’ils disparaissaient quelques temps des radars. Une photo postée en janvier par Yannis Philippakis posant avec Tony Allen laissait pourtant supposer que le quintet d’Oxford préparait leur prochain opus en compagnie de celui qui fut le batteur de Fela Kuti. Si le leader des Foals a en effet écrit quelques titres avec Allen pour le prochain album du Nigérian, on ignore encore si cette collaboration enrichira d’afro-beat le futur cinquième album de nos poulains, ni même s’il sera achevé pour leur tournée 2017. Imprévisible, en 4 albums Foals nous a appris à ne pas céder au confort de la facilité. Du trépignantCassius, àSpanish Saharaen passant parInhalerissu du troisième opus, les anglais ont prouvé qu’ils savaient s’affranchir mieux que quiconque des diktats d’un rock formaté. Yannis, Edwin, Jimmy, Walter et Jack avaient offert en 2015 avecWhat when down, produit par John Ford, un chef d’œuvre en guise de 4e album. Foals n’en finit pas de se réinventer sans se départir de ce qui constitue leur ADN : un rock progressif rageur, instinctif et poétique. Seule certitude, avec ou sans nouvel album, la puissance saisissante de Foals envahira Fourvière le 28 juin.

Leader charismatique du récent collectif Londonien, Isabel Munoz-Newsome semble mener son quintet de sa voix magnétique vers une destination céleste. C’est avecThe Witch, premier album prévu pour mai 2017 que Pumarosa subjuguera de sa pop rock électro hypnotique le grand théâtre en première partie de Foals.

jeudi 29 juin 2017

  • 14h30 > Théâtre Terzieff ENSATT
  • L’ESPACE FURIEUX VALÈRE NOVARINA AURÉLIEN BORY dirigé par Aurélien Bory assisté de Taïcyr Fadel

L’idée d’accueillir Aurélien Bory aux Nuits remonte à quelques années. Mais l’occasion ne s’était jamais réellement présentée. Cette année il va travailler à la création du spectacle de sortie des étudiants de la 76e promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi de l’Ensatt. Une création qui fait diablement écho à un des spectacles les plus marquants de l’itinéraire de Bory :Plan B. Créé en 2003 avec la complicité de Phil Soltanoff et repris en 2016 avec les étudiants sortants du CNAC,Plan Bmet en rapport le jonglage et l’acrobatie dans un espace contraint. Alors nous avons imaginé que présenterPlan Bquelques jours avant cette nouvelle création à l’Ensatt était une jolie manière de vous ouvrir l’appétit.

Un spectacle, pour et avec les étudiants de la 76ème promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi

J’aborde pour la première fois un texte, j’aborde le théâtre par la physique de l’espace et je rencontre l’écriture de Valère Novarina qui est l’écriture la plus physique du théâtre. La physique de la langue rencontre la physique de l’espace”. À quoi reconnaît-on un artiste ? À son style et à ses obsessions. Aurélien Bory ne manque ni de l’un, ni des autres. En une petite vingtaine d’années, il a griffé une empreinte gracieuse et obsessionnelle dans la grande bergerie de la scène contemporaine en brassant sans complexes les arts visuels, le cirque, la danse dans la contrainte du mouvement et de l’espace. La création à venir parcourra dans une version rapideL’Espace Furieuxde Valère Novarina.

En partenariat avec l’Ensatt

  • 20h00 > Théâtre Terzieff ENSATT
  • L’ESPACE FURIEUX VALÈRE NOVARINA AURÉLIEN BORY dirigé par Aurélien Bory assisté de Taïcyr Fadel

L’idée d’accueillir Aurélien Bory aux Nuits remonte à quelques années. Mais l’occasion ne s’était jamais réellement présentée. Cette année il va travailler à la création du spectacle de sortie des étudiants de la 76e promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi de l’Ensatt. Une création qui fait diablement écho à un des spectacles les plus marquants de l’itinéraire de Bory :Plan B. Créé en 2003 avec la complicité de Phil Soltanoff et repris en 2016 avec les étudiants sortants du CNAC,Plan Bmet en rapport le jonglage et l’acrobatie dans un espace contraint. Alors nous avons imaginé que présenterPlan Bquelques jours avant cette nouvelle création à l’Ensatt était une jolie manière de vous ouvrir l’appétit.

Un spectacle, pour et avec les étudiants de la 76ème promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi

J’aborde pour la première fois un texte, j’aborde le théâtre par la physique de l’espace et je rencontre l’écriture de Valère Novarina qui est l’écriture la plus physique du théâtre. La physique de la langue rencontre la physique de l’espace”. À quoi reconnaît-on un artiste ? À son style et à ses obsessions. Aurélien Bory ne manque ni de l’un, ni des autres. En une petite vingtaine d’années, il a griffé une empreinte gracieuse et obsessionnelle dans la grande bergerie de la scène contemporaine en brassant sans complexes les arts visuels, le cirque, la danse dans la contrainte du mouvement et de l’espace. La création à venir parcourra dans une version rapideL’Espace Furieuxde Valère Novarina.

En partenariat avec l’Ensatt

  • 21h00 > Grand Théâtre
  • BENJAMIN CLEMENTINE

Benjamin Clementineraconte des histoires, les siennes, qui pourraient être les nôtres. Des histoires d’amour déçues, le désespoir, la fierté, sa ville (Nemesis, Cornerstone, Condoleance, London)…En 2011, de la Tamise à la Seine, le chanteur d’origine ghanéenne, à l’instar d’unKeziah Jonesun quart de siècle plus tôt, fait ses débuts dans le métro parisien. Récompensé d’une Victoire de la Musique, puis d’unMercury Price en 2015, il nous love dans son cocon de beauté mélancolique. De son premier album At least for now, aux défilés de Steve McQueen, à sa collaboration avecGorillazet son pamphlet anti-Trump (Hallelujah Money), Benjamin Clementine fait jaillir de son piano ses notes intimes. Il pose sa voix profonde, puissante et ténébreuse, comme sortie de ses entrailles pour mieux nous magnétiser. L’autodidacte nourri aux Gymnopédies d’Erik Satie, fait osciller son univers entre pop, folk, classique et parfoismême jazz version spoken word… Brut, sans artifices ni ambages il arrive pieds nussur scène, tel unclochard céleste, longiligne, visage étique, sculpture d’ébène, œuvre hybride entre Ousmane Sow et Modigliani. Benjamin Clementineémeut par sa présence charismatique qu’il nous offrira en partage le 29 juin prochain.

vendredi 30 juin 2017

  • 20h00 > Théâtre Terzieff ENSATT
  • L’ESPACE FURIEUX VALÈRE NOVARINA AURÉLIEN BORY dirigé par Aurélien Bory assisté de Taïcyr Fadel

L’idée d’accueillir Aurélien Bory aux Nuits remonte à quelques années. Mais l’occasion ne s’était jamais réellement présentée. Cette année il va travailler à la création du spectacle de sortie des étudiants de la 76e promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi de l’Ensatt. Une création qui fait diablement écho à un des spectacles les plus marquants de l’itinéraire de Bory :Plan B. Créé en 2003 avec la complicité de Phil Soltanoff et repris en 2016 avec les étudiants sortants du CNAC,Plan Bmet en rapport le jonglage et l’acrobatie dans un espace contraint. Alors nous avons imaginé que présenterPlan Bquelques jours avant cette nouvelle création à l’Ensatt était une jolie manière de vous ouvrir l’appétit.

Un spectacle, pour et avec les étudiants de la 76ème promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi

J’aborde pour la première fois un texte, j’aborde le théâtre par la physique de l’espace et je rencontre l’écriture de Valère Novarina qui est l’écriture la plus physique du théâtre. La physique de la langue rencontre la physique de l’espace”. À quoi reconnaît-on un artiste ? À son style et à ses obsessions. Aurélien Bory ne manque ni de l’un, ni des autres. En une petite vingtaine d’années, il a griffé une empreinte gracieuse et obsessionnelle dans la grande bergerie de la scène contemporaine en brassant sans complexes les arts visuels, le cirque, la danse dans la contrainte du mouvement et de l’espace. La création à venir parcourra dans une version rapideL’Espace Furieuxde Valère Novarina.

En partenariat avec l’Ensatt

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 22h00 > Odéon
  • Invité d’honneur COMME UN POISSON DANS L’AUTRE FELLAG ANDRÉ MINVIELLE JACQUES BONNAFFÉ

Quand on demande à Fellag pourquoiUn coing en hiver, son dernier texte écrit pour la scène, et pourquoi André Minvielle et Jacques Bonnaffé ? Il répond : “C’est tout à fait par hasard et simplement parce qu’il y a de l’amour entre nous. C’est la meilleure raison de créer quelque chose. Il y a beaucoup d’amour, d’amitié, d’affection et d’admiration aussi. André Minvielle est gascon, Jacques Bonnaffé est un ch’ti, et moi je suis un Français kabyle ! Minvielle est une force comique et musicale. C’est un grand jazzman, c’est un des meilleurs chanteurs de jazz français. Il fait des choses avec sa voix qui sont absolument inouïes. Jacques Bonnaffé aussi, il lit des poèmes, il raconte des histoires comme personne. Quand je l’appelle pour lire un texte, il arrive tout de suite. Il est fou, je suis fou, Minvielle est fou, on est trois fous !”On comprend alors pourquoiComme un poisson dans l’autre.Un coing en hiver, c’est l’histoire d’un pianiste qui revient à la vie en soignant un petit cognassier. Et comme toujours chez Fellag, à la force de l’anecdote, du récit intime, se mêle la puissance infernale de la grande Histoire. Comme toujours chez Fellag, le rire passe à travers les larmes.

samedi 01 juillet 2017

  • 14h30 > Domaine de Lacroix-Laval
  • Fête du Cirque WEEK-END D’OUVERTURE DOMAINE DE LACROIX-LAVAL

14h30 à 18h30 :Ateliers cirque (École de Cirque de Lyon) et Mini-trapèze volant (voir p. 5)

De 14h30 à 18h30 :Ateliers musicaux (Kogümi)

15h :Idriss Roca, jongleur

16h :Cie 126 kilos, clown et acrobate

17h30 :Pierre Déaux, Funambule

18h30 :Concert symphonique de musiques de cirque (Nino Rota), direction musicale Alain Jacquon avec l’Orchestre du Conservatoire à Rayonnement Régional

22h :Cinéma en plein air - Projection deChocolat, Roschdy Zem (uniquement le samedi 1er juillet)

  • 14h30 > Domaine de Lacroix-Laval
  • ATELIERS CIRQUE

ATELIERS D’INITIATION AU CIRQUE
Durant le week-end de lancement des Nuits cirque au Domaine de Lacroix-Laval, les Nuits de Fourvière vous proposent différents ateliers pour s’initier au cirque en partenariat avec la MJC Ménival/École de Cirque de Lyon, encadré par des intervenants professionnels.Au programme: jonglerie et manipulation d’objet, mât chinois, acrobaties, jeux d’équilibre, agrées aériens…Venez circuler librement entre les différents ateliers et vous initier aux arts du cirque selon vos envies!
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenariat avec l’Ecole de Cirque

ATELIER KOGUMI
Kogümi est un collectif lyonnais d’artistes enseignants spécialisé dans la pratique des musiques électroniques. Le collectif conçoit des temps d’expérimentation pour adultes et enfants, musiciens ou non. Kogümi vous invite à découvrir son cabinet de curiosités électroniques et ses installations sonores en libre accès spécialement créées autour de l’univers du cirque.
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenairat avecKogümi

ATELIERS CIRQUE
en partenariat avec l’École de cirque de Lyon
Pour la 8eannée, les Nuits de Fourvière proposent gratuitement des ateliers de pratique artistique ouverts à tous en rapport avec la programmation du festival. Cette année, les Nuits de Fourvière renouvellent leur partenariat avec la MJC Ménival / École de Cirque de Lyon lors d’un weekend entier dédié au cirque, encadré par des intervenants professionnels.

ATELIERS CIRCO’FAMILLE
Dans le prolongement des ateliers d’initiation au cirque proposés lors du week-end de lancement, deux week-ends sont consacrés à l’atelier Circo’famille. Cette année le plus populaire des ateliers cirquequitte les Théâtres antiques de Fourvière et s’implante au Domaine de Lacroix-Laval.En duo parent/enfant, découvrez plusieurs disciplines ludiques des arts du cirque.
Samedi 8 et dimanche 9 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Samedi 15 et dimanche 16 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Duo parent/enfant de 3 à 8 ans.
Gratuit,réservation obligatoire*

* RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
À partir du 24 avril (du lundi au vendredi)
Sarah Bouhatous 04 72 57 16 09 /sarah.bouhatous@nuitsdefourviere.fr
Ateliers gratuits. Aucune réservation possible avant cette date. Dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec l’Ecole de Cirque

Implantée dans le 5earrondissement, l’École de Cirque de Lyon est un lieu de formation professionnelle, de pratiques amateurs et de soutien à la jeune création. Elle permet au plus grand nombre de pratiquer les arts du cirque par le biais d’ateliers et de stages (enfants et adultes). Première Scène Découvertes Cirque de Lyon, c’est aussi un lieu de résidence et de spectacle.

  • 19h00 > Place de Trion
  • Un week-end à Saint Just TI’BAL TRIBAL, LE BAL DE TOUS LES ACCENTS ANDRÉ MINVIELLE

Depuis trois ans maintenant, en complicité avec la mairie du 5earrondissement, le quartier Saint-Just s’anime un weekend durant avec un bal sur la place Trion, un spectacle et une projection cinématographique. Cette année, nous avons souhaité profiter de la présence d’André Minvielle aux côtés de Fellag pour présenter leTi’bal tribaletl’ABCD’erre de la Volcachimie sortis tout droit de l’imaginaire de ce génial chanteur et percussionniste proche de Bernard Lubat, héritier des dadaïstes.

Ti’bal tribal, le bal de tous les accents
"Ti’bal tribal c’est le bal de tous les accents. Du rhizome en dansant, en veux-tu en voilà. En langues d’ici ou de là-bas. Œcuménique et créatif, il vous tape l’enfant d’là bal, vous joue la valse des étiquettes en "huit et demi" de Rota. Une cumbia Mingusienne de berbère les fagots, un tcha de la tchatche de sézigue, un fandingo en trio de Janeiro. Et "gens passent" ! On mixe. C’est joyeux, ludique, érotique. C’est de vous que nous apprenons à faire danser la vie. Seul à seul ou en couple. En cercle circassien, en ronde instantanée, en petits moments de liberté. De la tête aux pieds."ANDRE MINVIELLE

  • 20h00 > Théâtre Terzieff ENSATT
  • L’ESPACE FURIEUX VALÈRE NOVARINA AURÉLIEN BORY dirigé par Aurélien Bory assisté de Taïcyr Fadel

L’idée d’accueillir Aurélien Bory aux Nuits remonte à quelques années. Mais l’occasion ne s’était jamais réellement présentée. Cette année il va travailler à la création du spectacle de sortie des étudiants de la 76e promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi de l’Ensatt. Une création qui fait diablement écho à un des spectacles les plus marquants de l’itinéraire de Bory :Plan B. Créé en 2003 avec la complicité de Phil Soltanoff et repris en 2016 avec les étudiants sortants du CNAC,Plan Bmet en rapport le jonglage et l’acrobatie dans un espace contraint. Alors nous avons imaginé que présenterPlan Bquelques jours avant cette nouvelle création à l’Ensatt était une jolie manière de vous ouvrir l’appétit.

Un spectacle, pour et avec les étudiants de la 76ème promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi

J’aborde pour la première fois un texte, j’aborde le théâtre par la physique de l’espace et je rencontre l’écriture de Valère Novarina qui est l’écriture la plus physique du théâtre. La physique de la langue rencontre la physique de l’espace”. À quoi reconnaît-on un artiste ? À son style et à ses obsessions. Aurélien Bory ne manque ni de l’un, ni des autres. En une petite vingtaine d’années, il a griffé une empreinte gracieuse et obsessionnelle dans la grande bergerie de la scène contemporaine en brassant sans complexes les arts visuels, le cirque, la danse dans la contrainte du mouvement et de l’espace. La création à venir parcourra dans une version rapideL’Espace Furieuxde Valère Novarina.

En partenariat avec l’Ensatt

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

dimanche 02 juillet 2017

  • 14h30 > Domaine de Lacroix-Laval
  • ATELIERS CIRQUE

ATELIERS D’INITIATION AU CIRQUE
Durant le week-end de lancement des Nuits cirque au Domaine de Lacroix-Laval, les Nuits de Fourvière vous proposent différents ateliers pour s’initier au cirque en partenariat avec la MJC Ménival/École de Cirque de Lyon, encadré par des intervenants professionnels.Au programme: jonglerie et manipulation d’objet, mât chinois, acrobaties, jeux d’équilibre, agrées aériens…Venez circuler librement entre les différents ateliers et vous initier aux arts du cirque selon vos envies!
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenariat avec l’Ecole de Cirque

ATELIER KOGUMI
Kogümi est un collectif lyonnais d’artistes enseignants spécialisé dans la pratique des musiques électroniques. Le collectif conçoit des temps d’expérimentation pour adultes et enfants, musiciens ou non. Kogümi vous invite à découvrir son cabinet de curiosités électroniques et ses installations sonores en libre accès spécialement créées autour de l’univers du cirque.
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenairat avecKogümi

ATELIERS CIRQUE
en partenariat avec l’École de cirque de Lyon
Pour la 8eannée, les Nuits de Fourvière proposent gratuitement des ateliers de pratique artistique ouverts à tous en rapport avec la programmation du festival. Cette année, les Nuits de Fourvière renouvellent leur partenariat avec la MJC Ménival / École de Cirque de Lyon lors d’un weekend entier dédié au cirque, encadré par des intervenants professionnels.

ATELIERS CIRCO’FAMILLE
Dans le prolongement des ateliers d’initiation au cirque proposés lors du week-end de lancement, deux week-ends sont consacrés à l’atelier Circo’famille. Cette année le plus populaire des ateliers cirquequitte les Théâtres antiques de Fourvière et s’implante au Domaine de Lacroix-Laval.En duo parent/enfant, découvrez plusieurs disciplines ludiques des arts du cirque.
Samedi 8 et dimanche 9 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Samedi 15 et dimanche 16 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Duo parent/enfant de 3 à 8 ans.
Gratuit,réservation obligatoire*

* RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
À partir du 24 avril (du lundi au vendredi)
Sarah Bouhatous 04 72 57 16 09 /sarah.bouhatous@nuitsdefourviere.fr
Ateliers gratuits. Aucune réservation possible avant cette date. Dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec l’Ecole de Cirque

Implantée dans le 5earrondissement, l’École de Cirque de Lyon est un lieu de formation professionnelle, de pratiques amateurs et de soutien à la jeune création. Elle permet au plus grand nombre de pratiquer les arts du cirque par le biais d’ateliers et de stages (enfants et adultes). Première Scène Découvertes Cirque de Lyon, c’est aussi un lieu de résidence et de spectacle.

  • 14h30 > Domaine de Lacroix-Laval
  • Fête du Cirque WEEK-END D’OUVERTURE DOMAINE DE LACROIX-LAVAL

14h30 à 18h30 :Ateliers cirque (École de Cirque de Lyon) et Mini-trapèze volant (voir p. 5)

De 14h30 à 18h30 :Ateliers musicaux (Kogümi)

15h :Idriss Roca, jongleur

16h :Cie 126 kilos, clown et acrobate

17h30 :Pierre Déaux, Funambule

18h30 :Concert symphonique de musiques de cirque (Nino Rota), direction musicale Alain Jacquon avec l’Orchestre du Conservatoire à Rayonnement Régional

22h :Cinéma en plein air - Projection deChocolat, Roschdy Zem (uniquement le samedi 1er juillet)

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

  • 22h00 > Odéon
  • Un week-end à Saint Just L’ABCD’ERRE DE LA VOCALCHIMIE ANDRÉ MINVIELLE

Depuis trois ans maintenant, en complicité avec la mairie du 5earrondissement, le quartier Saint-Just s’anime un weekend durant avec un bal sur la place Trion, un spectacle et une projection cinématographique. Cette année, nous avons souhaité profiter de la présence d’André Minvielle aux côtés de Fellag pour présenter leTi’bal tribaletl’ABCD’erre de la Vocalchimie sortis tout droit de l’imaginaire de ce génial chanteur et percussionniste proche de Bernard Lubat, héritier des dadaïstes.

L’ABCD’erre de la Vocalchimie
L’ABCD’erre c’est expérimental, loufoque et populaire. C’est mon grand chantier "enchantable" du langage, en tablier de swingueur de fond. Là, c’est le vocalchimiste à moustache qui déterritorialise son art et ses flèches, entre Lester Bowie et sa trompette de jazz, le burlesque de Peter Sellers, acteur anglais avec sens de l’inadvertance, l’inspecteur Gadget sortant de toutes situations par le biais d’outillages débridés. Quelques coups de théâtre à la musique. C’est la vie des lettres de l’alphabet en chants de clique rhizomique. C’est que j’appelle vocalchimie. Un vocalchimiste c’est comme un jardinier qui cultive avec et contre nature, comme Arcimboldo faisait ses tableaux, ou Isidore Izou sa caverne "d’habits là-bas". C’est le B. A. BA de la musique et des mots. Pour l’aléatoire projection des lettres de cet alphabet, il y a un grand écran "totem" à suivre. Le vocalchimiste présente, chante et tchatche, improvise, scatte et slalome son inventaire. C’est l’enfance de l’art au pied de la lettre.

lundi 03 juillet 2017

  • 20h00 > Théâtre Terzieff ENSATT
  • L’ESPACE FURIEUX VALÈRE NOVARINA AURÉLIEN BORY dirigé par Aurélien Bory assisté de Taïcyr Fadel

L’idée d’accueillir Aurélien Bory aux Nuits remonte à quelques années. Mais l’occasion ne s’était jamais réellement présentée. Cette année il va travailler à la création du spectacle de sortie des étudiants de la 76e promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi de l’Ensatt. Une création qui fait diablement écho à un des spectacles les plus marquants de l’itinéraire de Bory :Plan B. Créé en 2003 avec la complicité de Phil Soltanoff et repris en 2016 avec les étudiants sortants du CNAC,Plan Bmet en rapport le jonglage et l’acrobatie dans un espace contraint. Alors nous avons imaginé que présenterPlan Bquelques jours avant cette nouvelle création à l’Ensatt était une jolie manière de vous ouvrir l’appétit.

Un spectacle, pour et avec les étudiants de la 76ème promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi

J’aborde pour la première fois un texte, j’aborde le théâtre par la physique de l’espace et je rencontre l’écriture de Valère Novarina qui est l’écriture la plus physique du théâtre. La physique de la langue rencontre la physique de l’espace”. À quoi reconnaît-on un artiste ? À son style et à ses obsessions. Aurélien Bory ne manque ni de l’un, ni des autres. En une petite vingtaine d’années, il a griffé une empreinte gracieuse et obsessionnelle dans la grande bergerie de la scène contemporaine en brassant sans complexes les arts visuels, le cirque, la danse dans la contrainte du mouvement et de l’espace. La création à venir parcourra dans une version rapideL’Espace Furieuxde Valère Novarina.

En partenariat avec l’Ensatt

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 22h00 > Grand Théâtre
  • JULIETTE ET JUSTINE ISABELLE HUPPERT Le vice et la vertu de Sade

Et si Justine et Juliette étaient la même personne ? Et si la vertu de l’une et le cynisme de l’autre n’étaient que l’envers et l’endroit d’une seule âme ? Tel est le pari du montage de Raphaël Enthoven qui, s’appuyant surJustine ou les Malheurs de la vertuetL’Histoire de Juliette ou les Prospérités du vice, met en dialogue deux visions du monde qui sont aussi deux dispositions du caractère. À ces deux figures, il fallait un seul visage qui donnât à la discussion entre le vice et la vertu l’ampleur d’un dialogue intérieur: qui mieux qu’Isabelle Huppert pouvait accomplir une telle performance? Alternant à l’envi les péripéties et les considérations philosophiques de ces romans picaresques et théoriques à la fois, entremêlant le récit d’orgies atroces et la vaine ferveur des prières, le montage donne au talent d’Isabelle Huppert l’occasion d’incarner simultanément, comme le combat du
jour et de la nuit, celle qui souffre et celle qui jouit. Justine est vertueuse, croit en un Dieu qui l’a délaissée, et dispose d’un corps que d’innombrables outrages ne parviennent pas à souiller. Juliette est affreuse – ou joyeuse –, ne croit qu’en son plaisir et constate que, quand on lui ressemble, on est heureux... qui choisir ? Qui préférer ? Faut-il préférer la vertu qui souffre au crime qui paie ? Faut-il haïr un ciel vide ? Et surtout: vaut-il mieux subir l’injustice que la commettre?

mardi 04 juillet 2017

  • 20h00 > Théâtre Terzieff ENSATT
  • L’ESPACE FURIEUX VALÈRE NOVARINA AURÉLIEN BORY dirigé par Aurélien Bory assisté de Taïcyr Fadel

L’idée d’accueillir Aurélien Bory aux Nuits remonte à quelques années. Mais l’occasion ne s’était jamais réellement présentée. Cette année il va travailler à la création du spectacle de sortie des étudiants de la 76e promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi de l’Ensatt. Une création qui fait diablement écho à un des spectacles les plus marquants de l’itinéraire de Bory :Plan B. Créé en 2003 avec la complicité de Phil Soltanoff et repris en 2016 avec les étudiants sortants du CNAC,Plan Bmet en rapport le jonglage et l’acrobatie dans un espace contraint. Alors nous avons imaginé que présenterPlan Bquelques jours avant cette nouvelle création à l’Ensatt était une jolie manière de vous ouvrir l’appétit.

Un spectacle, pour et avec les étudiants de la 76ème promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi

J’aborde pour la première fois un texte, j’aborde le théâtre par la physique de l’espace et je rencontre l’écriture de Valère Novarina qui est l’écriture la plus physique du théâtre. La physique de la langue rencontre la physique de l’espace”. À quoi reconnaît-on un artiste ? À son style et à ses obsessions. Aurélien Bory ne manque ni de l’un, ni des autres. En une petite vingtaine d’années, il a griffé une empreinte gracieuse et obsessionnelle dans la grande bergerie de la scène contemporaine en brassant sans complexes les arts visuels, le cirque, la danse dans la contrainte du mouvement et de l’espace. La création à venir parcourra dans une version rapideL’Espace Furieuxde Valère Novarina.

En partenariat avec l’Ensatt

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 21h00 > Grand Théâtre
  • ALT-J

Si l’Angleterre est la patrie du rock, Leeds est moins connue pour son vivier de talents musicaux.Pourtant, c’est sur le campus de l’ancienne cité minière, queJoe Newman et Gus Unger-Hamilton se rencontrent et fondent alt-J avecThom Green et Gwil Sainsbury, il y a dix ans. Plus qu’une histoire de raccourci clavier, les anglais signent en 2012,An Awesome Wave, premier album mémorable. Encensé par la critique, ce bijou de trip hop est l’écrin des sublimes "Taro", "Matilda" et "Breezeblocks". Le succès ne se fait pas attendre ni le Mercury Prize qui l’accompagne. Suite au départ du bassiste Gwil, le quatuor devenu trio sort deux ans plus tard le folk et expérimentalThis is all yours. En 2015, après une tournée intense, Gus révélait qu’ils ne feraient pas parler d’eux en 2016… Promesse tenue! Mais il n’aura fallu qu’une poignée de jours pour que début 2017, alt-J poste sur le net, des clichés de sections de cordes, de cuivres et… du studio d’Abbey Road! Joli présage d’une nouvelle épopée que l’on est impatient de découvrir sur scène le 4 juillet.

mercredi 05 juillet 2017

  • 20h00 > Théâtre Terzieff ENSATT
  • L’ESPACE FURIEUX VALÈRE NOVARINA AURÉLIEN BORY dirigé par Aurélien Bory assisté de Taïcyr Fadel

L’idée d’accueillir Aurélien Bory aux Nuits remonte à quelques années. Mais l’occasion ne s’était jamais réellement présentée. Cette année il va travailler à la création du spectacle de sortie des étudiants de la 76e promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi de l’Ensatt. Une création qui fait diablement écho à un des spectacles les plus marquants de l’itinéraire de Bory :Plan B. Créé en 2003 avec la complicité de Phil Soltanoff et repris en 2016 avec les étudiants sortants du CNAC,Plan Bmet en rapport le jonglage et l’acrobatie dans un espace contraint. Alors nous avons imaginé que présenterPlan Bquelques jours avant cette nouvelle création à l’Ensatt était une jolie manière de vous ouvrir l’appétit.

Un spectacle, pour et avec les étudiants de la 76ème promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi

J’aborde pour la première fois un texte, j’aborde le théâtre par la physique de l’espace et je rencontre l’écriture de Valère Novarina qui est l’écriture la plus physique du théâtre. La physique de la langue rencontre la physique de l’espace”. À quoi reconnaît-on un artiste ? À son style et à ses obsessions. Aurélien Bory ne manque ni de l’un, ni des autres. En une petite vingtaine d’années, il a griffé une empreinte gracieuse et obsessionnelle dans la grande bergerie de la scène contemporaine en brassant sans complexes les arts visuels, le cirque, la danse dans la contrainte du mouvement et de l’espace. La création à venir parcourra dans une version rapideL’Espace Furieuxde Valère Novarina.

En partenariat avec l’Ensatt

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 21h30 > Odéon
  • Création / co-production TITI ROBIN REBEL DIWANA

“Ma France à moi, c’était celle des musiques gitanes et arabes que j’entendais dans les communautés qui vivaient autour de chez moi, dans le village de l’Anjou puis le quartier d’Angers où j’ai habité. Il était logique que je m’en imprègne et construise à partir de là un vocabulaire qui me corresponde.”

Ainsi “Titi” Robin décrit-il le point d’origine de son cheminement musical et de sa philosophie de vie. Ceux d’un homme qui ne s’est pas immergé dans des langages venus d’Inde, du Maghreb, d’Andalousie ou des Balkans par goût de l’exotisme; mais pour étancher une soif d’expression qui l’a toujours tenaillé au plus profond.

AprèsGitans, Kali SultanaouLes Rives, sa nouvelle créationRebel Diwana, présentée en exclusivité à Fourvière, marque un tournant dans son parcours. En réponse à la violence des temps, Titi Robin, entouré de jeunes musiciens parisiens et indiens, a choisi pour la première fois de s’appuyer sur des instruments de la culture occidentale (guitares électriques, basse, claviers, batterie) et sur certains de ses textes poétiques.

Un tournant, mais pas une rupture: radical dans le geste et le son, Titi Robin n’en garde pas moins cette langue modale, mélodique et rythmique très personnelle qu’il a forgée au fil du temps.Rebel Diwanaest le manifeste d’un artiste qui, à double titre, se pose plus que jamais en homme de parole(s): fidèle à ses engagements esthétiques, et désireux à travers eux de raconter au plus juste sa vision du monde.

En coproduction avec l’Epicerie Moderne
AprèsLe Monde de Robert Wyatt(2014) et une création signée Silvain Vanot (2016),Rebel Diwanaest le troisième projet que les Nuits de Fourvière présentent en coproduction avec l’Epicerie Moderne de Feyzin, qui a accueilli en résidence Titi Robin et ses musiciens.

En partenariat avec l’Epicerie Moderne

jeudi 06 juillet 2017

  • 20h00 > Théâtre Terzieff ENSATT
  • L’ESPACE FURIEUX VALÈRE NOVARINA AURÉLIEN BORY dirigé par Aurélien Bory assisté de Taïcyr Fadel

L’idée d’accueillir Aurélien Bory aux Nuits remonte à quelques années. Mais l’occasion ne s’était jamais réellement présentée. Cette année il va travailler à la création du spectacle de sortie des étudiants de la 76e promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi de l’Ensatt. Une création qui fait diablement écho à un des spectacles les plus marquants de l’itinéraire de Bory :Plan B. Créé en 2003 avec la complicité de Phil Soltanoff et repris en 2016 avec les étudiants sortants du CNAC,Plan Bmet en rapport le jonglage et l’acrobatie dans un espace contraint. Alors nous avons imaginé que présenterPlan Bquelques jours avant cette nouvelle création à l’Ensatt était une jolie manière de vous ouvrir l’appétit.

Un spectacle, pour et avec les étudiants de la 76ème promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi

J’aborde pour la première fois un texte, j’aborde le théâtre par la physique de l’espace et je rencontre l’écriture de Valère Novarina qui est l’écriture la plus physique du théâtre. La physique de la langue rencontre la physique de l’espace”. À quoi reconnaît-on un artiste ? À son style et à ses obsessions. Aurélien Bory ne manque ni de l’un, ni des autres. En une petite vingtaine d’années, il a griffé une empreinte gracieuse et obsessionnelle dans la grande bergerie de la scène contemporaine en brassant sans complexes les arts visuels, le cirque, la danse dans la contrainte du mouvement et de l’espace. La création à venir parcourra dans une version rapideL’Espace Furieuxde Valère Novarina.

En partenariat avec l’Ensatt

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 21h30 > Grand Théâtre
  • GORAN BREGOVIC ONL L’orchestre des Mariages et des Enterrements Avec l’Orchestre National de Lyon

Trois Lettresde Sarajevo sous la direction d’Ognjan Radivojevic. Mirjana Neskovic, Zied Zouari et Gershon Leizerson, violons.*

Inoubliable complice d’Emir Kusturica, Goran Bregovic, fl anqué de son Orchestre des Mariages et Enterrements, a par deux fois déjà fait trembler Fourvière sur ses bases. Mélodies tziganes, chants polyphoniques, énergie rock : la caravane de virtuoses pyromanes est de retour. Mais cette fois, elle vient faire vibrer la fi bre classique, pas moins éclatante ni colorée, de son leader, avec le prestigieux renfort de 65 musiciens de l’Orchestre National de Lyon.

Comme son titre l’indique,Trois Lettres de Sarajevoest une ode à la “Jérusalem des Balkans” : à cette ville qui a à la fois écrit l’histoire et été marquée, et même martyrisée, par elle. C’est aussi un appel à la concorde entre les religions qui l’ont autant bâtie que détruite. Cette parole, c’est le violon qui la porte : confié à des solistes d’origine serbe, tunisienne et israélienne, il s’empare en trois mouvements des traditions occidentales, orientales et klezmer pour mieux les embrasser.
Et comme, chez Bregovic, "classique" ne rime jamais avec "académique", cette célébration œcuménique invite aussi au dérèglement des sens. Où la mélancolie est l’un des carburants de l’ivresse, et où l’esprit de la fête n’est pas le dernier des remparts contre l’atrocité des guerres et la sottise des hommes.

Durée:1h30

En partenariat avec l’Auditorium, Orchestre National de Lyon

*Concert créé le 14 juin 2016 dans la Basilique de Saint-Denis, suite à une commande du Festival de Saint-Denis/Metis

vendredi 07 juillet 2017

  • 20h00 > Théâtre Terzieff ENSATT
  • L’ESPACE FURIEUX VALÈRE NOVARINA AURÉLIEN BORY dirigé par Aurélien Bory assisté de Taïcyr Fadel

L’idée d’accueillir Aurélien Bory aux Nuits remonte à quelques années. Mais l’occasion ne s’était jamais réellement présentée. Cette année il va travailler à la création du spectacle de sortie des étudiants de la 76e promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi de l’Ensatt. Une création qui fait diablement écho à un des spectacles les plus marquants de l’itinéraire de Bory :Plan B. Créé en 2003 avec la complicité de Phil Soltanoff et repris en 2016 avec les étudiants sortants du CNAC,Plan Bmet en rapport le jonglage et l’acrobatie dans un espace contraint. Alors nous avons imaginé que présenterPlan Bquelques jours avant cette nouvelle création à l’Ensatt était une jolie manière de vous ouvrir l’appétit.

Un spectacle, pour et avec les étudiants de la 76ème promotion Jalila Baccar-Fadhel Jaibi

J’aborde pour la première fois un texte, j’aborde le théâtre par la physique de l’espace et je rencontre l’écriture de Valère Novarina qui est l’écriture la plus physique du théâtre. La physique de la langue rencontre la physique de l’espace”. À quoi reconnaît-on un artiste ? À son style et à ses obsessions. Aurélien Bory ne manque ni de l’un, ni des autres. En une petite vingtaine d’années, il a griffé une empreinte gracieuse et obsessionnelle dans la grande bergerie de la scène contemporaine en brassant sans complexes les arts visuels, le cirque, la danse dans la contrainte du mouvement et de l’espace. La création à venir parcourra dans une version rapideL’Espace Furieuxde Valère Novarina.

En partenariat avec l’Ensatt

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 21h00 > Grand Théâtre
  • YANN TIERSEN SOLO FRÀNÇOIS AND THE ATLAS MOUNTAINS

Heureux qui, comme Yann Tiersen, a posé son inspiration à Ouessant, après un voyage de plus de vingt ans. Avec son dernier album de piano solo,EUSA(le nom breton de l’île), le Brestois s’est ressourcé, donnant à son écriture la pureté du cristal et le tranchant du diamant. Sur scène, c’est ainsi qu’il se présente: sans apparat, mais riche d’une œuvre qui, de ses premières amours minimalistes aux valses d’Amélie Poulain, de mélodies pop en expérimentations post-rock, a franchi toutes les frontières. Et c’est à Fourvière qu’il a choisi de se produire pour l’une de ses très rares escales estivales.

"Je suis de l’eau", chantait il y a quelques années Frànçois Marry: un autoportrait qui colle parfaitement à ce musicien fluide et atypique, et à son équipage des Atlas Mountains, naviguant librement entre pop, électro et sonorités africaines, comme entre français et anglais. Leur concert à Fourvière est la première date lyonnaise donnée dans le sillage deSolide mirage, un album à la fois tendre et rugueux qui entend opposer sa beauté plurielle au chaos du monde.

samedi 08 juillet 2017

  • 10h30 > Domaine de Lacroix-Laval
  • ATELIERS CIRQUE

ATELIERS D’INITIATION AU CIRQUE
Durant le week-end de lancement des Nuits cirque au Domaine de Lacroix-Laval, les Nuits de Fourvière vous proposent différents ateliers pour s’initier au cirque en partenariat avec la MJC Ménival/École de Cirque de Lyon, encadré par des intervenants professionnels.Au programme: jonglerie et manipulation d’objet, mât chinois, acrobaties, jeux d’équilibre, agrées aériens…Venez circuler librement entre les différents ateliers et vous initier aux arts du cirque selon vos envies!
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenariat avec l’Ecole de Cirque

ATELIER KOGUMI
Kogümi est un collectif lyonnais d’artistes enseignants spécialisé dans la pratique des musiques électroniques. Le collectif conçoit des temps d’expérimentation pour adultes et enfants, musiciens ou non. Kogümi vous invite à découvrir son cabinet de curiosités électroniques et ses installations sonores en libre accès spécialement créées autour de l’univers du cirque.
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenairat avecKogümi

ATELIERS CIRQUE
en partenariat avec l’École de cirque de Lyon
Pour la 8eannée, les Nuits de Fourvière proposent gratuitement des ateliers de pratique artistique ouverts à tous en rapport avec la programmation du festival. Cette année, les Nuits de Fourvière renouvellent leur partenariat avec la MJC Ménival / École de Cirque de Lyon lors d’un weekend entier dédié au cirque, encadré par des intervenants professionnels.

ATELIERS CIRCO’FAMILLE
Dans le prolongement des ateliers d’initiation au cirque proposés lors du week-end de lancement, deux week-ends sont consacrés à l’atelier Circo’famille. Cette année le plus populaire des ateliers cirquequitte les Théâtres antiques de Fourvière et s’implante au Domaine de Lacroix-Laval.En duo parent/enfant, découvrez plusieurs disciplines ludiques des arts du cirque.
Samedi 8 et dimanche 9 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Samedi 15 et dimanche 16 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Duo parent/enfant de 3 à 8 ans.
Gratuit,réservation obligatoire*

* RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
À partir du 24 avril (du lundi au vendredi)
Sarah Bouhatous 04 72 57 16 09 /sarah.bouhatous@nuitsdefourviere.fr
Ateliers gratuits. Aucune réservation possible avant cette date. Dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec l’Ecole de Cirque

Implantée dans le 5earrondissement, l’École de Cirque de Lyon est un lieu de formation professionnelle, de pratiques amateurs et de soutien à la jeune création. Elle permet au plus grand nombre de pratiquer les arts du cirque par le biais d’ateliers et de stages (enfants et adultes). Première Scène Découvertes Cirque de Lyon, c’est aussi un lieu de résidence et de spectacle.

  • 14h00 > Domaine de Lacroix-Laval
  • ATELIERS CIRQUE

ATELIERS D’INITIATION AU CIRQUE
Durant le week-end de lancement des Nuits cirque au Domaine de Lacroix-Laval, les Nuits de Fourvière vous proposent différents ateliers pour s’initier au cirque en partenariat avec la MJC Ménival/École de Cirque de Lyon, encadré par des intervenants professionnels.Au programme: jonglerie et manipulation d’objet, mât chinois, acrobaties, jeux d’équilibre, agrées aériens…Venez circuler librement entre les différents ateliers et vous initier aux arts du cirque selon vos envies!
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenariat avec l’Ecole de Cirque

ATELIER KOGUMI
Kogümi est un collectif lyonnais d’artistes enseignants spécialisé dans la pratique des musiques électroniques. Le collectif conçoit des temps d’expérimentation pour adultes et enfants, musiciens ou non. Kogümi vous invite à découvrir son cabinet de curiosités électroniques et ses installations sonores en libre accès spécialement créées autour de l’univers du cirque.
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenairat avecKogümi

ATELIERS CIRQUE
en partenariat avec l’École de cirque de Lyon
Pour la 8eannée, les Nuits de Fourvière proposent gratuitement des ateliers de pratique artistique ouverts à tous en rapport avec la programmation du festival. Cette année, les Nuits de Fourvière renouvellent leur partenariat avec la MJC Ménival / École de Cirque de Lyon lors d’un weekend entier dédié au cirque, encadré par des intervenants professionnels.

ATELIERS CIRCO’FAMILLE
Dans le prolongement des ateliers d’initiation au cirque proposés lors du week-end de lancement, deux week-ends sont consacrés à l’atelier Circo’famille. Cette année le plus populaire des ateliers cirquequitte les Théâtres antiques de Fourvière et s’implante au Domaine de Lacroix-Laval.En duo parent/enfant, découvrez plusieurs disciplines ludiques des arts du cirque.
Samedi 8 et dimanche 9 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Samedi 15 et dimanche 16 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Duo parent/enfant de 3 à 8 ans.
Gratuit,réservation obligatoire*

* RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
À partir du 24 avril (du lundi au vendredi)
Sarah Bouhatous 04 72 57 16 09 /sarah.bouhatous@nuitsdefourviere.fr
Ateliers gratuits. Aucune réservation possible avant cette date. Dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec l’Ecole de Cirque

Implantée dans le 5earrondissement, l’École de Cirque de Lyon est un lieu de formation professionnelle, de pratiques amateurs et de soutien à la jeune création. Elle permet au plus grand nombre de pratiquer les arts du cirque par le biais d’ateliers et de stages (enfants et adultes). Première Scène Découvertes Cirque de Lyon, c’est aussi un lieu de résidence et de spectacle.

  • 16h00 > Domaine de Lacroix-Laval
  • ATELIERS CIRQUE

ATELIERS D’INITIATION AU CIRQUE
Durant le week-end de lancement des Nuits cirque au Domaine de Lacroix-Laval, les Nuits de Fourvière vous proposent différents ateliers pour s’initier au cirque en partenariat avec la MJC Ménival/École de Cirque de Lyon, encadré par des intervenants professionnels.Au programme: jonglerie et manipulation d’objet, mât chinois, acrobaties, jeux d’équilibre, agrées aériens…Venez circuler librement entre les différents ateliers et vous initier aux arts du cirque selon vos envies!
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenariat avec l’Ecole de Cirque

ATELIER KOGUMI
Kogümi est un collectif lyonnais d’artistes enseignants spécialisé dans la pratique des musiques électroniques. Le collectif conçoit des temps d’expérimentation pour adultes et enfants, musiciens ou non. Kogümi vous invite à découvrir son cabinet de curiosités électroniques et ses installations sonores en libre accès spécialement créées autour de l’univers du cirque.
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenairat avecKogümi

ATELIERS CIRQUE
en partenariat avec l’École de cirque de Lyon
Pour la 8eannée, les Nuits de Fourvière proposent gratuitement des ateliers de pratique artistique ouverts à tous en rapport avec la programmation du festival. Cette année, les Nuits de Fourvière renouvellent leur partenariat avec la MJC Ménival / École de Cirque de Lyon lors d’un weekend entier dédié au cirque, encadré par des intervenants professionnels.

ATELIERS CIRCO’FAMILLE
Dans le prolongement des ateliers d’initiation au cirque proposés lors du week-end de lancement, deux week-ends sont consacrés à l’atelier Circo’famille. Cette année le plus populaire des ateliers cirquequitte les Théâtres antiques de Fourvière et s’implante au Domaine de Lacroix-Laval.En duo parent/enfant, découvrez plusieurs disciplines ludiques des arts du cirque.
Samedi 8 et dimanche 9 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Samedi 15 et dimanche 16 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Duo parent/enfant de 3 à 8 ans.
Gratuit,réservation obligatoire*

* RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
À partir du 24 avril (du lundi au vendredi)
Sarah Bouhatous 04 72 57 16 09 /sarah.bouhatous@nuitsdefourviere.fr
Ateliers gratuits. Aucune réservation possible avant cette date. Dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec l’Ecole de Cirque

Implantée dans le 5earrondissement, l’École de Cirque de Lyon est un lieu de formation professionnelle, de pratiques amateurs et de soutien à la jeune création. Elle permet au plus grand nombre de pratiquer les arts du cirque par le biais d’ateliers et de stages (enfants et adultes). Première Scène Découvertes Cirque de Lyon, c’est aussi un lieu de résidence et de spectacle.

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • SANTA MADERA Juan Ignacio Tula & Stefan Kinsman

Juan Ignacio Tula et Stefan Kinsman continuent d’explorer ce trio singulier qu’ils forment avec une roue Cyr. AvecSanta Madera, ils déclinent une relation faite de violence, de pardon, de complicité et de tolérance, à l’image de ces rituels anciens convoquant l’invisible.Santa Madera, bois sacré en espagnol, prend sa source en Amérique du Sud, chez les peuples indigènes qui, à l’occasion de fêtes populaires, rituels et cérémonies spirituelles, utilisaient un bois sacré, le Palo Santo, pour chasser les mauvais esprits comme pour célébrer les liens fraternels unissant leur communauté. Sous le regard bienveillant de Mathurin Bolze et de Séverine Chavrier, cette valse à trois corps laisse au sol une cartographie imaginaire : lignes tracées par la roue, les empreintes de mains et de pieds.

Deux hirondelles tantôt silencieuses tantôt loquaces qui se partagent l’infini du ciel et le même auvent.René Char - Je veux parler d’un ami – 1957

dimanche 09 juillet 2017

  • 10h30 > Domaine de Lacroix-Laval
  • ATELIERS CIRQUE

ATELIERS D’INITIATION AU CIRQUE
Durant le week-end de lancement des Nuits cirque au Domaine de Lacroix-Laval, les Nuits de Fourvière vous proposent différents ateliers pour s’initier au cirque en partenariat avec la MJC Ménival/École de Cirque de Lyon, encadré par des intervenants professionnels.Au programme: jonglerie et manipulation d’objet, mât chinois, acrobaties, jeux d’équilibre, agrées aériens…Venez circuler librement entre les différents ateliers et vous initier aux arts du cirque selon vos envies!
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenariat avec l’Ecole de Cirque

ATELIER KOGUMI
Kogümi est un collectif lyonnais d’artistes enseignants spécialisé dans la pratique des musiques électroniques. Le collectif conçoit des temps d’expérimentation pour adultes et enfants, musiciens ou non. Kogümi vous invite à découvrir son cabinet de curiosités électroniques et ses installations sonores en libre accès spécialement créées autour de l’univers du cirque.
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenairat avecKogümi

ATELIERS CIRQUE
en partenariat avec l’École de cirque de Lyon
Pour la 8eannée, les Nuits de Fourvière proposent gratuitement des ateliers de pratique artistique ouverts à tous en rapport avec la programmation du festival. Cette année, les Nuits de Fourvière renouvellent leur partenariat avec la MJC Ménival / École de Cirque de Lyon lors d’un weekend entier dédié au cirque, encadré par des intervenants professionnels.

ATELIERS CIRCO’FAMILLE
Dans le prolongement des ateliers d’initiation au cirque proposés lors du week-end de lancement, deux week-ends sont consacrés à l’atelier Circo’famille. Cette année le plus populaire des ateliers cirquequitte les Théâtres antiques de Fourvière et s’implante au Domaine de Lacroix-Laval.En duo parent/enfant, découvrez plusieurs disciplines ludiques des arts du cirque.
Samedi 8 et dimanche 9 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Samedi 15 et dimanche 16 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Duo parent/enfant de 3 à 8 ans.
Gratuit,réservation obligatoire*

* RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
À partir du 24 avril (du lundi au vendredi)
Sarah Bouhatous 04 72 57 16 09 /sarah.bouhatous@nuitsdefourviere.fr
Ateliers gratuits. Aucune réservation possible avant cette date. Dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec l’Ecole de Cirque

Implantée dans le 5earrondissement, l’École de Cirque de Lyon est un lieu de formation professionnelle, de pratiques amateurs et de soutien à la jeune création. Elle permet au plus grand nombre de pratiquer les arts du cirque par le biais d’ateliers et de stages (enfants et adultes). Première Scène Découvertes Cirque de Lyon, c’est aussi un lieu de résidence et de spectacle.

  • 14h00 > Domaine de Lacroix-Laval
  • ATELIERS CIRQUE

ATELIERS D’INITIATION AU CIRQUE
Durant le week-end de lancement des Nuits cirque au Domaine de Lacroix-Laval, les Nuits de Fourvière vous proposent différents ateliers pour s’initier au cirque en partenariat avec la MJC Ménival/École de Cirque de Lyon, encadré par des intervenants professionnels.Au programme: jonglerie et manipulation d’objet, mât chinois, acrobaties, jeux d’équilibre, agrées aériens…Venez circuler librement entre les différents ateliers et vous initier aux arts du cirque selon vos envies!
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenariat avec l’Ecole de Cirque

ATELIER KOGUMI
Kogümi est un collectif lyonnais d’artistes enseignants spécialisé dans la pratique des musiques électroniques. Le collectif conçoit des temps d’expérimentation pour adultes et enfants, musiciens ou non. Kogümi vous invite à découvrir son cabinet de curiosités électroniques et ses installations sonores en libre accès spécialement créées autour de l’univers du cirque.
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenairat avecKogümi

ATELIERS CIRQUE
en partenariat avec l’École de cirque de Lyon
Pour la 8eannée, les Nuits de Fourvière proposent gratuitement des ateliers de pratique artistique ouverts à tous en rapport avec la programmation du festival. Cette année, les Nuits de Fourvière renouvellent leur partenariat avec la MJC Ménival / École de Cirque de Lyon lors d’un weekend entier dédié au cirque, encadré par des intervenants professionnels.

ATELIERS CIRCO’FAMILLE
Dans le prolongement des ateliers d’initiation au cirque proposés lors du week-end de lancement, deux week-ends sont consacrés à l’atelier Circo’famille. Cette année le plus populaire des ateliers cirquequitte les Théâtres antiques de Fourvière et s’implante au Domaine de Lacroix-Laval.En duo parent/enfant, découvrez plusieurs disciplines ludiques des arts du cirque.
Samedi 8 et dimanche 9 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Samedi 15 et dimanche 16 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Duo parent/enfant de 3 à 8 ans.
Gratuit,réservation obligatoire*

* RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
À partir du 24 avril (du lundi au vendredi)
Sarah Bouhatous 04 72 57 16 09 /sarah.bouhatous@nuitsdefourviere.fr
Ateliers gratuits. Aucune réservation possible avant cette date. Dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec l’Ecole de Cirque

Implantée dans le 5earrondissement, l’École de Cirque de Lyon est un lieu de formation professionnelle, de pratiques amateurs et de soutien à la jeune création. Elle permet au plus grand nombre de pratiquer les arts du cirque par le biais d’ateliers et de stages (enfants et adultes). Première Scène Découvertes Cirque de Lyon, c’est aussi un lieu de résidence et de spectacle.

  • 16h00 > Domaine de Lacroix-Laval
  • ATELIERS CIRQUE

ATELIERS D’INITIATION AU CIRQUE
Durant le week-end de lancement des Nuits cirque au Domaine de Lacroix-Laval, les Nuits de Fourvière vous proposent différents ateliers pour s’initier au cirque en partenariat avec la MJC Ménival/École de Cirque de Lyon, encadré par des intervenants professionnels.Au programme: jonglerie et manipulation d’objet, mât chinois, acrobaties, jeux d’équilibre, agrées aériens…Venez circuler librement entre les différents ateliers et vous initier aux arts du cirque selon vos envies!
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenariat avec l’Ecole de Cirque

ATELIER KOGUMI
Kogümi est un collectif lyonnais d’artistes enseignants spécialisé dans la pratique des musiques électroniques. Le collectif conçoit des temps d’expérimentation pour adultes et enfants, musiciens ou non. Kogümi vous invite à découvrir son cabinet de curiosités électroniques et ses installations sonores en libre accès spécialement créées autour de l’univers du cirque.
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenairat avecKogümi

ATELIERS CIRQUE
en partenariat avec l’École de cirque de Lyon
Pour la 8eannée, les Nuits de Fourvière proposent gratuitement des ateliers de pratique artistique ouverts à tous en rapport avec la programmation du festival. Cette année, les Nuits de Fourvière renouvellent leur partenariat avec la MJC Ménival / École de Cirque de Lyon lors d’un weekend entier dédié au cirque, encadré par des intervenants professionnels.

ATELIERS CIRCO’FAMILLE
Dans le prolongement des ateliers d’initiation au cirque proposés lors du week-end de lancement, deux week-ends sont consacrés à l’atelier Circo’famille. Cette année le plus populaire des ateliers cirquequitte les Théâtres antiques de Fourvière et s’implante au Domaine de Lacroix-Laval.En duo parent/enfant, découvrez plusieurs disciplines ludiques des arts du cirque.
Samedi 8 et dimanche 9 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Samedi 15 et dimanche 16 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Duo parent/enfant de 3 à 8 ans.
Gratuit,réservation obligatoire*

* RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
À partir du 24 avril (du lundi au vendredi)
Sarah Bouhatous 04 72 57 16 09 /sarah.bouhatous@nuitsdefourviere.fr
Ateliers gratuits. Aucune réservation possible avant cette date. Dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec l’Ecole de Cirque

Implantée dans le 5earrondissement, l’École de Cirque de Lyon est un lieu de formation professionnelle, de pratiques amateurs et de soutien à la jeune création. Elle permet au plus grand nombre de pratiquer les arts du cirque par le biais d’ateliers et de stages (enfants et adultes). Première Scène Découvertes Cirque de Lyon, c’est aussi un lieu de résidence et de spectacle.

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • SANTA MADERA Juan Ignacio Tula & Stefan Kinsman

Juan Ignacio Tula et Stefan Kinsman continuent d’explorer ce trio singulier qu’ils forment avec une roue Cyr. AvecSanta Madera, ils déclinent une relation faite de violence, de pardon, de complicité et de tolérance, à l’image de ces rituels anciens convoquant l’invisible.Santa Madera, bois sacré en espagnol, prend sa source en Amérique du Sud, chez les peuples indigènes qui, à l’occasion de fêtes populaires, rituels et cérémonies spirituelles, utilisaient un bois sacré, le Palo Santo, pour chasser les mauvais esprits comme pour célébrer les liens fraternels unissant leur communauté. Sous le regard bienveillant de Mathurin Bolze et de Séverine Chavrier, cette valse à trois corps laisse au sol une cartographie imaginaire : lignes tracées par la roue, les empreintes de mains et de pieds.

Deux hirondelles tantôt silencieuses tantôt loquaces qui se partagent l’infini du ciel et le même auvent.René Char - Je veux parler d’un ami – 1957

  • 20h30 > Odéon
  • LADY SIR GAETAN ROUSSEL, RACHIDA BRAKNI Rachida Brakni & Gaëtan Roussel Labelle

Avec Gaëtan Roussel, la musique est toujours affaire de connivence et d’affinités électives. Il y a eu les retrouvailles au sommet avec Louise Attaque, les collaborations avec Alain Bashung, Vanessa Paradis ou Rachid Taha… Il y a désormais Lady Sir, grande aventure complice qui l’associe avec la comédienne, auteure, metteuse en scène et chanteuse Rachida Brakni. C’est avec un titre de la BO du premier long métrage de cette dernière,De Sas en Sas, que la rencontre s’est opérée, vite suivie par l’écriture d’un album à quatre mains. Avec en ligne de mire quelques tête-à-tête de légende comme Nancy Sinatra/Lee Hazlewood, Isobel Campbell/Mark Lanegan ou encore She & Him, les sensuels entrelacs vocaux, l’union libre des textes en français, anglais et arabe et l’élégant syncrétisme pop-folk de Lady Sir ajoutent un chapitre de tout premier choix dans la grande saga des duos mixtes.

A mi-chemin entre méditation et transe, un autre sorcier du son ouvrira cette soirée en trio machines/percussions/valiha (cithare malgache): le jeune Réunionnais Labelle métissera maloya et électro en avant-goût de son albumUnivers Île, dans lequel il croise ses ondes rêveuses avec Ballaké Sissoko ou avec les voix de Zanmari Baré, Nathalie Natiembé et Maya Kamaty.

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

lundi 10 juillet 2017

  • 20h00 > Grand Théâtre
  • ROYAL BLOOD THE LIMIÑANAS

Un batteur + un bassiste chanteur= point barre. Avec Royal Blood, les présentations sont brèves et sans bavure. Comme l’album qui, en 2014, a marqué l’entrée du duo de Brighton dans le monde musical– serré comme un poing, brut et massif, tout en mélodies et en fureur. Devant cette affolante mise à nu du rock, la presse, le public et quelques grands aînés (Jimmy Page, Iggy Pop, Dave Grohl) ont hurlé de plaisir tel le loup de Tex Avery. Qui a vu Royal Blood sur scène ne pourra que renchérir: Mike Kerr et Ben Thatcher dégagent une force animale à vous fendre en deux un théâtre antique. Dans l’onde de choc de leur très attendu deuxième album, leur passage à Fourvière promet son lot de secousses telluriques.

C’est depuis Perpignan que Marie et Lionel, le couple œuvrant sous le nom de The Limiñanas, ont mis la planète rock en effervescence – sphère anglo-saxonne incluse, demandez donc à Primal Scream ou Franz Ferdinand, leurs premiers fans. Engouement logique: leur mélange de rock garage millésimé, chanson française déniaisée, psychédélisme et pataphysique donne un cocktail euphorisant, particulièrement hypnotique en live.

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

mardi 11 juillet 2017

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

  • 21h30 > Grand Théâtre
  • Sans modération LAURENT GERRA

On sait qu’il est l’humoriste préféré des français. On sait qu’à Lyon, il est (presque pour ne pas blesser les bressans) chez lui. On sait qu’il a foulé pour la dernière fois le sol du Grand théâtre en 2003. On sait qu’il revient avec un nouveau spectacle nomméSans Modération. On sait que ce dernier sera une "cuvée" anniversaire. Gerra, l’enfant du pays, nous fait l’honneur de fêter ses 50 ans à Fourvière.

mercredi 12 juillet 2017

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 21h30 > Grand Théâtre
  • Sans modération LAURENT GERRA

On sait qu’il est l’humoriste préféré des français. On sait qu’à Lyon, il est (presque pour ne pas blesser les bressans) chez lui. On sait qu’il a foulé pour la dernière fois le sol du Grand théâtre en 2003. On sait qu’il revient avec un nouveau spectacle nomméSans Modération. On sait que ce dernier sera une "cuvée" anniversaire. Gerra, l’enfant du pays, nous fait l’honneur de fêter ses 50 ans à Fourvière.

jeudi 13 juillet 2017

  • 20h00 > Grand Théâtre
  • MICHEL CAMILO & TOMATITO ROSENBERG FAMILY Pedro Soler & Gaspar Claus

Jazz manouche, musiques latines, flamenco… Voici une soirée spéciale “fines lames”, avec des virtuoses qui, sur tous les terrains, pratiquent l’art de la note juste.

A ce beau jeu, le pianiste dominicain Michel Camilo et le guitariste andalou Tomatito, trente ans de complicité et trois chefs-d’œuvre d’albums au compteur, font toujours mouche: entre leurs mains, Morricone, Piazzolla, Satie, Gardel ou encore Django Reinhardt retrouvent une fraîcheur d’aube.

De l’esprit d’aventure légué par Django, la Rosenberg Family, rassemblée autour du prince de la six-cordes Stochelo, fait briller la flamme la plus vive. Avec grâce et éclat, elle virevolte entre les genres, s’adjuge les thèmes duParrainoud’Orfeu Negroavant de butiner les standards du jazz américain, magnifiés par le crooner et acrobate du scat Johnny Rosenberg. Une irrésistible démonstration de dextérité cool, par des maîtres du swing en liberté.

Entre le guitariste Pedro Soler et son fils violoncelliste Gaspar Claus, les dialogues vont eux aussi au-delà de la simple histoire de famille: chez eux priment les liens du son et de l’écoute profonde.

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

vendredi 14 juillet 2017

  • 19h30 > Grand Théâtre
  • Nuit Reggae et Calypso CALYPSO ROSE INNA DE YARD BRAIN DAMAGE

Le 14 juillet, les Nuits mettent à l’honneur les pulsations et mélodies des Caraïbes: une plongée dans le cœur et l’âme des musiques créoles.

Calypso Rose
C’est en 2016, avec son albumFar From Home, que le monde a découvert – et aussitôt adopté – Calypso Rose. Un triomphe mérité pour cette légende vivante de Trinidad-et-Tobago, dont la carrière couvre plus d’un demi-siècle et compte près de 800 compositions… Avec son tempérament de feu, cette pétroleuse fait flamber l’essence même du calypso: une musique traditionnellement masculine qu’elle a pliée à sa détonante démesure, et qu’elle pimente encore avec des pincées de mento, ska ou soca.

Inna de Yard
C’est aux sources vives du reggae que puise Inna de Yard: sur scène, ce Buena Vista Social Club jamaïquain, mêlant vétérans et icônes (Kiddus I, Winston McAnuff…) et jeunes pousses, retranscrit la beauté acoustique des sessions données dans les arrière-cours de Kingston. Au programme : spontanéité des échanges, chaleur du partage, science du chant et du son!

Brain Damage
On retrouve certaines pointures d’Inna de Yard dans l’albumWalk the Walkde MartinNathan alias Brain Damage (l’un des fleurons du label Jarring Effects), et dans sa déclinaison dub,Talk the Talk. Deux hommages magistraux au reggae roots, dont ce sorcier du son livrera la puissante teneur pour clore ce programme en beauté, juste après le feu d’artifice tiré depuis la colline de Fourvière.

  • 20h00 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

samedi 15 juillet 2017

  • 10h30 > Domaine de Lacroix-Laval
  • ATELIERS CIRQUE

ATELIERS D’INITIATION AU CIRQUE
Durant le week-end de lancement des Nuits cirque au Domaine de Lacroix-Laval, les Nuits de Fourvière vous proposent différents ateliers pour s’initier au cirque en partenariat avec la MJC Ménival/École de Cirque de Lyon, encadré par des intervenants professionnels.Au programme: jonglerie et manipulation d’objet, mât chinois, acrobaties, jeux d’équilibre, agrées aériens…Venez circuler librement entre les différents ateliers et vous initier aux arts du cirque selon vos envies!
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenariat avec l’Ecole de Cirque

ATELIER KOGUMI
Kogümi est un collectif lyonnais d’artistes enseignants spécialisé dans la pratique des musiques électroniques. Le collectif conçoit des temps d’expérimentation pour adultes et enfants, musiciens ou non. Kogümi vous invite à découvrir son cabinet de curiosités électroniques et ses installations sonores en libre accès spécialement créées autour de l’univers du cirque.
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenairat avecKogümi

ATELIERS CIRQUE
en partenariat avec l’École de cirque de Lyon
Pour la 8eannée, les Nuits de Fourvière proposent gratuitement des ateliers de pratique artistique ouverts à tous en rapport avec la programmation du festival. Cette année, les Nuits de Fourvière renouvellent leur partenariat avec la MJC Ménival / École de Cirque de Lyon lors d’un weekend entier dédié au cirque, encadré par des intervenants professionnels.

ATELIERS CIRCO’FAMILLE
Dans le prolongement des ateliers d’initiation au cirque proposés lors du week-end de lancement, deux week-ends sont consacrés à l’atelier Circo’famille. Cette année le plus populaire des ateliers cirquequitte les Théâtres antiques de Fourvière et s’implante au Domaine de Lacroix-Laval.En duo parent/enfant, découvrez plusieurs disciplines ludiques des arts du cirque.
Samedi 8 et dimanche 9 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Samedi 15 et dimanche 16 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Duo parent/enfant de 3 à 8 ans.
Gratuit,réservation obligatoire*

* RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
À partir du 24 avril (du lundi au vendredi)
Sarah Bouhatous 04 72 57 16 09 /sarah.bouhatous@nuitsdefourviere.fr
Ateliers gratuits. Aucune réservation possible avant cette date. Dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec l’Ecole de Cirque

Implantée dans le 5earrondissement, l’École de Cirque de Lyon est un lieu de formation professionnelle, de pratiques amateurs et de soutien à la jeune création. Elle permet au plus grand nombre de pratiquer les arts du cirque par le biais d’ateliers et de stages (enfants et adultes). Première Scène Découvertes Cirque de Lyon, c’est aussi un lieu de résidence et de spectacle.

  • 14h00 > Domaine de Lacroix-Laval
  • ATELIERS CIRQUE

ATELIERS D’INITIATION AU CIRQUE
Durant le week-end de lancement des Nuits cirque au Domaine de Lacroix-Laval, les Nuits de Fourvière vous proposent différents ateliers pour s’initier au cirque en partenariat avec la MJC Ménival/École de Cirque de Lyon, encadré par des intervenants professionnels.Au programme: jonglerie et manipulation d’objet, mât chinois, acrobaties, jeux d’équilibre, agrées aériens…Venez circuler librement entre les différents ateliers et vous initier aux arts du cirque selon vos envies!
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenariat avec l’Ecole de Cirque

ATELIER KOGUMI
Kogümi est un collectif lyonnais d’artistes enseignants spécialisé dans la pratique des musiques électroniques. Le collectif conçoit des temps d’expérimentation pour adultes et enfants, musiciens ou non. Kogümi vous invite à découvrir son cabinet de curiosités électroniques et ses installations sonores en libre accès spécialement créées autour de l’univers du cirque.
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenairat avecKogümi

ATELIERS CIRQUE
en partenariat avec l’École de cirque de Lyon
Pour la 8eannée, les Nuits de Fourvière proposent gratuitement des ateliers de pratique artistique ouverts à tous en rapport avec la programmation du festival. Cette année, les Nuits de Fourvière renouvellent leur partenariat avec la MJC Ménival / École de Cirque de Lyon lors d’un weekend entier dédié au cirque, encadré par des intervenants professionnels.

ATELIERS CIRCO’FAMILLE
Dans le prolongement des ateliers d’initiation au cirque proposés lors du week-end de lancement, deux week-ends sont consacrés à l’atelier Circo’famille. Cette année le plus populaire des ateliers cirquequitte les Théâtres antiques de Fourvière et s’implante au Domaine de Lacroix-Laval.En duo parent/enfant, découvrez plusieurs disciplines ludiques des arts du cirque.
Samedi 8 et dimanche 9 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Samedi 15 et dimanche 16 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Duo parent/enfant de 3 à 8 ans.
Gratuit,réservation obligatoire*

* RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
À partir du 24 avril (du lundi au vendredi)
Sarah Bouhatous 04 72 57 16 09 /sarah.bouhatous@nuitsdefourviere.fr
Ateliers gratuits. Aucune réservation possible avant cette date. Dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec l’Ecole de Cirque

Implantée dans le 5earrondissement, l’École de Cirque de Lyon est un lieu de formation professionnelle, de pratiques amateurs et de soutien à la jeune création. Elle permet au plus grand nombre de pratiquer les arts du cirque par le biais d’ateliers et de stages (enfants et adultes). Première Scène Découvertes Cirque de Lyon, c’est aussi un lieu de résidence et de spectacle.

  • 16h00 > Domaine de Lacroix-Laval
  • ATELIERS CIRQUE

ATELIERS D’INITIATION AU CIRQUE
Durant le week-end de lancement des Nuits cirque au Domaine de Lacroix-Laval, les Nuits de Fourvière vous proposent différents ateliers pour s’initier au cirque en partenariat avec la MJC Ménival/École de Cirque de Lyon, encadré par des intervenants professionnels.Au programme: jonglerie et manipulation d’objet, mât chinois, acrobaties, jeux d’équilibre, agrées aériens…Venez circuler librement entre les différents ateliers et vous initier aux arts du cirque selon vos envies!
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenariat avec l’Ecole de Cirque

ATELIER KOGUMI
Kogümi est un collectif lyonnais d’artistes enseignants spécialisé dans la pratique des musiques électroniques. Le collectif conçoit des temps d’expérimentation pour adultes et enfants, musiciens ou non. Kogümi vous invite à découvrir son cabinet de curiosités électroniques et ses installations sonores en libre accès spécialement créées autour de l’univers du cirque.
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenairat avecKogümi

ATELIERS CIRQUE
en partenariat avec l’École de cirque de Lyon
Pour la 8eannée, les Nuits de Fourvière proposent gratuitement des ateliers de pratique artistique ouverts à tous en rapport avec la programmation du festival. Cette année, les Nuits de Fourvière renouvellent leur partenariat avec la MJC Ménival / École de Cirque de Lyon lors d’un weekend entier dédié au cirque, encadré par des intervenants professionnels.

ATELIERS CIRCO’FAMILLE
Dans le prolongement des ateliers d’initiation au cirque proposés lors du week-end de lancement, deux week-ends sont consacrés à l’atelier Circo’famille. Cette année le plus populaire des ateliers cirquequitte les Théâtres antiques de Fourvière et s’implante au Domaine de Lacroix-Laval.En duo parent/enfant, découvrez plusieurs disciplines ludiques des arts du cirque.
Samedi 8 et dimanche 9 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Samedi 15 et dimanche 16 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Duo parent/enfant de 3 à 8 ans.
Gratuit,réservation obligatoire*

* RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
À partir du 24 avril (du lundi au vendredi)
Sarah Bouhatous 04 72 57 16 09 /sarah.bouhatous@nuitsdefourviere.fr
Ateliers gratuits. Aucune réservation possible avant cette date. Dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec l’Ecole de Cirque

Implantée dans le 5earrondissement, l’École de Cirque de Lyon est un lieu de formation professionnelle, de pratiques amateurs et de soutien à la jeune création. Elle permet au plus grand nombre de pratiquer les arts du cirque par le biais d’ateliers et de stages (enfants et adultes). Première Scène Découvertes Cirque de Lyon, c’est aussi un lieu de résidence et de spectacle.

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

dimanche 16 juillet 2017

  • 10h30 > Domaine de Lacroix-Laval
  • ATELIERS CIRQUE

ATELIERS D’INITIATION AU CIRQUE
Durant le week-end de lancement des Nuits cirque au Domaine de Lacroix-Laval, les Nuits de Fourvière vous proposent différents ateliers pour s’initier au cirque en partenariat avec la MJC Ménival/École de Cirque de Lyon, encadré par des intervenants professionnels.Au programme: jonglerie et manipulation d’objet, mât chinois, acrobaties, jeux d’équilibre, agrées aériens…Venez circuler librement entre les différents ateliers et vous initier aux arts du cirque selon vos envies!
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenariat avec l’Ecole de Cirque

ATELIER KOGUMI
Kogümi est un collectif lyonnais d’artistes enseignants spécialisé dans la pratique des musiques électroniques. Le collectif conçoit des temps d’expérimentation pour adultes et enfants, musiciens ou non. Kogümi vous invite à découvrir son cabinet de curiosités électroniques et ses installations sonores en libre accès spécialement créées autour de l’univers du cirque.
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenairat avecKogümi

ATELIERS CIRQUE
en partenariat avec l’École de cirque de Lyon
Pour la 8eannée, les Nuits de Fourvière proposent gratuitement des ateliers de pratique artistique ouverts à tous en rapport avec la programmation du festival. Cette année, les Nuits de Fourvière renouvellent leur partenariat avec la MJC Ménival / École de Cirque de Lyon lors d’un weekend entier dédié au cirque, encadré par des intervenants professionnels.

ATELIERS CIRCO’FAMILLE
Dans le prolongement des ateliers d’initiation au cirque proposés lors du week-end de lancement, deux week-ends sont consacrés à l’atelier Circo’famille. Cette année le plus populaire des ateliers cirquequitte les Théâtres antiques de Fourvière et s’implante au Domaine de Lacroix-Laval.En duo parent/enfant, découvrez plusieurs disciplines ludiques des arts du cirque.
Samedi 8 et dimanche 9 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Samedi 15 et dimanche 16 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Duo parent/enfant de 3 à 8 ans.
Gratuit,réservation obligatoire*

* RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
À partir du 24 avril (du lundi au vendredi)
Sarah Bouhatous 04 72 57 16 09 /sarah.bouhatous@nuitsdefourviere.fr
Ateliers gratuits. Aucune réservation possible avant cette date. Dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec l’Ecole de Cirque

Implantée dans le 5earrondissement, l’École de Cirque de Lyon est un lieu de formation professionnelle, de pratiques amateurs et de soutien à la jeune création. Elle permet au plus grand nombre de pratiquer les arts du cirque par le biais d’ateliers et de stages (enfants et adultes). Première Scène Découvertes Cirque de Lyon, c’est aussi un lieu de résidence et de spectacle.

  • 14h00 > Domaine de Lacroix-Laval
  • ATELIERS CIRQUE

ATELIERS D’INITIATION AU CIRQUE
Durant le week-end de lancement des Nuits cirque au Domaine de Lacroix-Laval, les Nuits de Fourvière vous proposent différents ateliers pour s’initier au cirque en partenariat avec la MJC Ménival/École de Cirque de Lyon, encadré par des intervenants professionnels.Au programme: jonglerie et manipulation d’objet, mât chinois, acrobaties, jeux d’équilibre, agrées aériens…Venez circuler librement entre les différents ateliers et vous initier aux arts du cirque selon vos envies!
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenariat avec l’Ecole de Cirque

ATELIER KOGUMI
Kogümi est un collectif lyonnais d’artistes enseignants spécialisé dans la pratique des musiques électroniques. Le collectif conçoit des temps d’expérimentation pour adultes et enfants, musiciens ou non. Kogümi vous invite à découvrir son cabinet de curiosités électroniques et ses installations sonores en libre accès spécialement créées autour de l’univers du cirque.
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenairat avecKogümi

ATELIERS CIRQUE
en partenariat avec l’École de cirque de Lyon
Pour la 8eannée, les Nuits de Fourvière proposent gratuitement des ateliers de pratique artistique ouverts à tous en rapport avec la programmation du festival. Cette année, les Nuits de Fourvière renouvellent leur partenariat avec la MJC Ménival / École de Cirque de Lyon lors d’un weekend entier dédié au cirque, encadré par des intervenants professionnels.

ATELIERS CIRCO’FAMILLE
Dans le prolongement des ateliers d’initiation au cirque proposés lors du week-end de lancement, deux week-ends sont consacrés à l’atelier Circo’famille. Cette année le plus populaire des ateliers cirquequitte les Théâtres antiques de Fourvière et s’implante au Domaine de Lacroix-Laval.En duo parent/enfant, découvrez plusieurs disciplines ludiques des arts du cirque.
Samedi 8 et dimanche 9 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Samedi 15 et dimanche 16 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Duo parent/enfant de 3 à 8 ans.
Gratuit,réservation obligatoire*

* RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
À partir du 24 avril (du lundi au vendredi)
Sarah Bouhatous 04 72 57 16 09 /sarah.bouhatous@nuitsdefourviere.fr
Ateliers gratuits. Aucune réservation possible avant cette date. Dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec l’Ecole de Cirque

Implantée dans le 5earrondissement, l’École de Cirque de Lyon est un lieu de formation professionnelle, de pratiques amateurs et de soutien à la jeune création. Elle permet au plus grand nombre de pratiquer les arts du cirque par le biais d’ateliers et de stages (enfants et adultes). Première Scène Découvertes Cirque de Lyon, c’est aussi un lieu de résidence et de spectacle.

  • 16h00 > Domaine de Lacroix-Laval
  • ATELIERS CIRQUE

ATELIERS D’INITIATION AU CIRQUE
Durant le week-end de lancement des Nuits cirque au Domaine de Lacroix-Laval, les Nuits de Fourvière vous proposent différents ateliers pour s’initier au cirque en partenariat avec la MJC Ménival/École de Cirque de Lyon, encadré par des intervenants professionnels.Au programme: jonglerie et manipulation d’objet, mât chinois, acrobaties, jeux d’équilibre, agrées aériens…Venez circuler librement entre les différents ateliers et vous initier aux arts du cirque selon vos envies!
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenariat avec l’Ecole de Cirque

ATELIER KOGUMI
Kogümi est un collectif lyonnais d’artistes enseignants spécialisé dans la pratique des musiques électroniques. Le collectif conçoit des temps d’expérimentation pour adultes et enfants, musiciens ou non. Kogümi vous invite à découvrir son cabinet de curiosités électroniques et ses installations sonores en libre accès spécialement créées autour de l’univers du cirque.
Samedi 1eret dimanche 2 juillet – de 14h30 à 18h30, en continu.A partir de 6 ans. Gratuit. Sans réservation.
En partenairat avecKogümi

ATELIERS CIRQUE
en partenariat avec l’École de cirque de Lyon
Pour la 8eannée, les Nuits de Fourvière proposent gratuitement des ateliers de pratique artistique ouverts à tous en rapport avec la programmation du festival. Cette année, les Nuits de Fourvière renouvellent leur partenariat avec la MJC Ménival / École de Cirque de Lyon lors d’un weekend entier dédié au cirque, encadré par des intervenants professionnels.

ATELIERS CIRCO’FAMILLE
Dans le prolongement des ateliers d’initiation au cirque proposés lors du week-end de lancement, deux week-ends sont consacrés à l’atelier Circo’famille. Cette année le plus populaire des ateliers cirquequitte les Théâtres antiques de Fourvière et s’implante au Domaine de Lacroix-Laval.En duo parent/enfant, découvrez plusieurs disciplines ludiques des arts du cirque.
Samedi 8 et dimanche 9 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Samedi 15 et dimanche 16 juillet: 10h30 - 12h / 14h - 15h30 / 16h - 17h30
Duo parent/enfant de 3 à 8 ans.
Gratuit,réservation obligatoire*

* RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
À partir du 24 avril (du lundi au vendredi)
Sarah Bouhatous 04 72 57 16 09 /sarah.bouhatous@nuitsdefourviere.fr
Ateliers gratuits. Aucune réservation possible avant cette date. Dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec l’Ecole de Cirque

Implantée dans le 5earrondissement, l’École de Cirque de Lyon est un lieu de formation professionnelle, de pratiques amateurs et de soutien à la jeune création. Elle permet au plus grand nombre de pratiquer les arts du cirque par le biais d’ateliers et de stages (enfants et adultes). Première Scène Découvertes Cirque de Lyon, c’est aussi un lieu de résidence et de spectacle.

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 20h30 > Grand Théâtre
  • Nuit du Tango DANIEL MELINGO ESTEBAN MORENO, CLAUDIA CODEGA GUSTAVO BEYTELMANN No Exit

Nuit d’exception au Grand théâtre, où le tango, à travers un concert et un spectacle de danse, se met à nu et se révèle sous toutes ses facettes.

Figure familière de Fourvière, Daniel Melingo ouvre le bal. Avec sa verve gouailleuse et son élégance de vieux bandit, l’ex-rocker argentin s’est emparé du tango des origines pour le transformer en art rustique et moderne, noble et cabossé. Dans son albumAnda, le chanteur clarinettiste, flanqué de musiciens aussi habités que lui, persiste et signe: son tango a la richesse poétique d’un argot qui aurait traversé les âges, et que le temps et les usages auraient autant patiné que réinventé.

Un pianiste + un couple de danseurs = un nombre infini de possibilités d’expressions, de liens, d’interactions… C’est sur ce postulat de départ, qui est aussi un défi un peu fou, que le chorégraphe Esteban Moreno et le pianiste Gustavo Beytelmann ont échafaudéNo Exit. Depuis des années, l’un et l’autre ne cessent d’interroger la mémoire comme le présent du tango: le premier avec les créations de sa compagnie Union Tanguera; le second dans ses compositions et réinterprétations des classiques du genre – voir son chef-d’œuvre en solo,¡ Sigamos!, dont la matière musicale nourrit en grande partieNo Exit. Leur rencontre à Fourvière se place sous le signe de la radicalité, au sens propre du terme: elle va chercher à la racine, au cœur même du tango et de son identité, son intimité. Ramené à l’essentiel, de quoi le tango est-il fait ? La réponse se jouera sur le plateau du Grand théâtre de Fourvière où, dixit Beytelmann,"le rêve sera de s’adresser à chaque spectateur comme si nous étions en tête-à-tête avec lui dans un café".

No Exitest uneCoproduction Les Nuits de Fourvière, Compagnie Union Tanguera, Tango de Soie, Ccn de Créteil avec le soutien de l’Aqueduc de Dardilly et du Pôle en scène de Bron

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

lundi 17 juillet 2017

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 21h00 > Grand Théâtre
  • BRIAN WILSON CÉLÈBRE PET SOUNDS BEACH BOYS Invités spéciaux : Al Jardine & Blondie Chaplin

16 mai 1966: les Beach Boys sortentPet Sounds. La face du monde pop, déjà en pleine recomposition, s’en trouve définitivement changée. Leur onzième album est plus qu’une collection de standards commeWouldn’t It Be NiceouGod Only Knows. C’est un monument qui, par son unité de ton, ses orchestrations au cordeau, ses harmonies divines, impose la pop comme musique à la fois classique et moderne. Son grand architecte – il l’a composé, arrangé, produit – s’appelle Brian Wilson. C’est un surdoué de 23 ans à la voix d’ange mélancolique, blessé par le monde et sauvé par la musique.Pet Soundsest son journal intime, élevé au rang de chef-d’œuvre universel. Un demi-siècle après, flanqué d’un groupe où figurent deux autres piliers des Beach Boys, Brian Wilson l’interprète intégralement sur scène, et lui ajoute d’autres merveilles commeGood Vibrations,I Get AroundouSurfin’ USA, toutes fraîches comme la rosée du matin. À 23 ans, Wilson chantait:“Je n’étais simplement pas fait pour cette époque”. Il avait raison: son art était fait pour toutes les époques.

Critique Presse :"C’est un surdoué de 23 ans à la voix d’ange mélancolique, blessé par le monde et sauvé par la musique. Pet Souds est son journal intime."

mardi 18 juillet 2017

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 21h00 > Grand Théâtre
  • Nuit Italienne RICHARD GALLIANO STEFANO BOLLANI Richard Galliano joue Nino Rota Stefano Bollani piano solo

Si l’auteur du proverbe“Qui trop embrasse mal étreint”avait écouté Richard Galliano et Stefano Bollani, il aurait révisé son jugement. Car voilà deux hommes qui prouvent qu’on peut parfaitement étreindre tous les objets de ses désirs, et embrasser divinement tous les visages de la beauté.

Dans l’œuvre de Nino Rota, inoubliable compositeur de Fellini (La Strada, La Dolce Vita…)et de BO de légende (Le Parrain,LeGuépard…), Richard Galliano a trouvé de quoi réunir ses multiples passions. L’art de la mélodie toute nue et le chant libre de l’impro, le grand souffle lyrique de l’opéra et les parfums bruts des traditions populaires : toutes les richesses des musiques italiennes s’harmonisent et se réinventent entre les mains de l’accordéoniste et de son quintette.

Le pianiste Stefano Bollani, lui, est l’un des plus brillants éléments de l’école buissonnière du jazz italien. Ses récitals sont autant de moments de virtuosité amoureuse et ludique, où s’unissentjazz, classique, musiques latines, mélodies populaires… Dans ce numéro de haute voltige, Bollani allie le geste le plus léger à la pensée la plus alerte. Et confirme qu’en Italie, tous les chemins de la musique mènent au plaisir.

mercredi 19 juillet 2017

  • 20h00 > Grand Théâtre
  • Nuit Blues THE COMO MAMAS LEYLA MCCALLA TRIO MUSIC MAKER BLUES REVUE

De La Nouvelle-Orléans à la Caroline du Nord, voici une plongée dans le cœur brûlant du blues. Ponctuée par la présence et les interventions en fil rouge du saxophoniste Raphaël Imbert, qui prolonge son compagnonnage avec Fourvière aprèsMusic is my Home(2015) et son concert hommage à Paul Robeson (2016).

Music Maker Blues Revue
Créée en 1994 pour défendre la cause du Southern Blues et soutenir ses musiciens contre la pauvreté et l’oubli, la Music Maker Relief Foundation est une inépuisable mine d’or pour les amateurs de diamants bruts. Sa Revue l’atteste, super-groupe composé de pointures qui ont creusé leur sillon en solo, comme Alabama Slim ou Robert Finley, ou aux côtés de Taj Mahal, Bo Diddley ou James Brown. Chaque concert de ce panthéon vivant est un moment de communion d’une sidérante intensité: une célébration voluptueuse des splendeurs intemporelles du blues où, comme le chante Finley, l’une des découvertes les plus soufflantes de la Fondation,“l’âge ne veut rien dire”.

The Como Mamas
Tirant le nom de leur trio de la bourgade de Como, Mississippi, Ester Mae Smith, Angela Taylor et Della Daniels sont nées, ont grandi et mijoté dans le chaudron bouillant du gospel, des work songs et des negro spirituals. Dans une région où esclavage et ségrégation ont fait rage, leurs adresses a capella au Tout-Puissant résonnent à la fois comme des prières survoltées et des chants de lutte. Plus que des harmonies, ce sont de véritables nuées ardentes que projettent leurs voix volcaniques, qui n’ont pas été invitées par hasard à rejoindre le catalogue de l’immense label soul-funk Daptone.

Leyla McCalla Trio
C’est en 2010 que, tel un miracle, Leyla McCalla a surgi avec son violoncelle et sa voix cuivrée dans les rues de la Nouvelle-Orléans, enchaînantSuitesde Bach et un répertoire emprunté aux musiques cajun, au folk et aux traditions de ses ascendances haïtiennes. Depuis, en deux albums, elle s’est imposée comme l’une des plus complètes ambassadrices du blues créole, postée gracieusement à la confluence de tous les courants qui l’irriguent.

APÉRO BLUES
Le soir du concert, à partir de 18h30, conférence-rencontre et apéro gratuits en compagnie de Raphaël Imbert sur le site antique de Fourvière, 6 rue de l’Antiquaille.
Entrée sur inscription:rp@nuitsdefourviere.fr

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

jeudi 20 juillet 2017

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 21h30 > Grand Théâtre
  • CAMILLE Raoul Vignal

Pour elle, tout a vraiment commencé en 2004, avec l’incroyable succès de sonFilà couper le souffle: un deuxième album d’une insolente beauté, qui défiait les lois de la chanson française avec un fier mélange d’invention et d’autorité. Depuis, Camille n’est plus redescendue de ces hauteurs-là, réaffirmant de projet en projet sa volonté de bousculer les usages, de dépasser les bornes du langage courant. Tour à tour espiègle et grave, turbulente et recueillie, virtuose et vulnérable, elle est restée cette funambule qui, sur scène, en appelle aux vertiges sans cesse renouvelés du chant, des sens, du son. Cinq ans après un concert qui avait mis le Grand théâtre en lévitation, elle a à nouveau choisi les Nuits pour présenter les chansons de son dernier album: Fourvière en frémit déjà, la reine de l’inouï est de retour.

vendredi 21 juillet 2017

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 21h30 > Grand Théâtre
  • IMANY CÉU

Nourrie par Marvin Gaye, Billie Holiday ou Nina Simone, Nadia Mladjao quitte le sud de la France pour les Etats-Unis à 19 ans. C’est à New York qu’elle patine sa soul intimiste en découvrant Tracy Chapman et Lauryn Hill. Après 7 ans outre-Atlantique, l’ancien mannequin rentre en France bien décidée à conquérir Paris. Nadia devient Imany, qui signifie foi et espoir en swahili. Pendant trois ans elle écume les scènes parisiennes, enchainant les premières parties d’Anthony Hamilton, Georges Duke ou d’Angie Stone. Elle sort en 2011 sa ballade folk "You will never know" issue de son premier albumThe Shape of a Broken Heart. Le succès est immédiat. Depuis, en troubadour soul, elle trimbale son groove au gré de ses pérégrinations. En 2016, elle sort son second albumThe Wrong Kind of War. Mais c’est le titre "Don’t Be So Shy", bande originale du filmSous les Jupes des fillesd’Audrey Dana, remixé en 2015, qui sera le succès estival de l’année. Le 21 juillet, de sa voix grave et profonde, Imany va inonder Fourvière d’une pop colorée et lumineuse.

En première partie, la sublime Céu qui s’est imposée en quatre albums comme le renouveau de la musique brésilienne inaugurera cette soirée placée sous le signe de la soul. Depuis plus de 10 ans, la diva de São Paulo fait osciller son répertoire entre jazz, samba, bossa nova et hip-hop. Après deux Latin Grammy awards et de prestigieuses collaborations, notamment celle deTempo de Amorproposée par Herbie Hancock en 2010, elle revient en 2016 avecTropix, album pop léger, sucré comme un bonbon acidulé.

samedi 22 juillet 2017

  • 20h00 > Grand Théâtre
  • LEE FIELDS MICHAEL KIWANUKA VALERIE JUNE

Un an après une soirée mémorable en compagnie de Charles Bradley, Toni Green et James Hunter, les Nuits donnent à nouveau rendez-vous aux amateurs de soul sensuelle et électrique.

Lee Fields
A son endroit, la critique use de comparaisons osées: James Brown, Smokey Robinson, Donny Hathaway… Et la critique n’exagère pas. La voix de Lee Fields est un condensé de ferveur, de nerf et de sex-appeal. Ou encore le trophée de guerre et l’arme de séduction massive d’un homme qui, en 40 ans d’activité, a dû se dépouiller pour sortir de l’ombre et de la dèche. Réchappé de tout, Lee Fields n’est pas là pour commémorer avec nostalgie l’âge d’or de la soul: il le célèbre ici, maintenant, à chaque instant.

Michael Kiwanuka
D’une ampleur et d’une classe renversantes, son albumLove & Hatea définitivement consacré ce Londonien d’origine ougandaise comme l’un des hauts dignitaires de la scène soul actuelle. La façon dont le velours et le feu s’associent dans son chant et ses orchestrations ne trompe pas: à 30 ans, Kiwanuka a tout pour être le Marvin Gaye du XXIe siècle.

Valerie June
En 2013, à l’époque de son premier album, cette perle noire du Tennessee avait envoûté le public de Fourvière. Quatre ans après, son chant dépoli et ses coups de griffe sont intacts: en témoignent les chansons deThe Order of Time, où tout ce qu’elle touche – soul, country, bluegrass, folk… – se transforme aussitôt en coulée d’or en fusion.

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

dimanche 23 juillet 2017

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • A SIMPLE SPACE Gravity & Other Myths

Tour à tour crus, frénétiques, drôles et délicats, sept acrobates de haut vol repoussent les frontières de leurs limites physiques.A simple spaceva chercher des réponses immédiates dans le regard du public. Ici, pas de performances maquillées et surexposées, pas de situations sur-théâtralisées. C’est une mise à nu délicieusement touchante introduisant subrepticement l’échec, la fragilité, la faiblesse. Sept êtres se muent en "Achille" du 21esiècle, impeccablement techniques, surentrainés et terriblement humains. Enfants prodiges du cirque de demain, ils se racontent, ensemble et séparément dans la plus grande proximité, dans un espace brut, si proche de nous que l’on sent leur souffle.

Extraits presse :"Dépouillé et brut ... un spectacle impressionnant de force, d’habileté et de créativité"Adelaide Advertiser

Durée1h

  • 20h30 > Domaine de Lacroix-Laval Chapiteau
  • L’HOMME CIRQUE David Dimitri

A l’image de l’homme-orchestre, l’homme-cirque fait tout et tout seul... Acrobate élégant, bricoleur ingénieux, musicien tout terrain, funambule époustouflant… En solitaire, David Dimitri mène son aventure atypique, sa grande épopée pleine de rires, de poésie et d’adrénaline. Seul, il file de ville en ville. Seul, il monte son petit chapiteau blanc. Seul encore, il présente un spectacle aux numéros de haute volée. Allongé ou debout sur son fil, il joue de la trompette, de l’accordéon, enchaine saltos et pirouettes puis se risque même à devenir l’homme-canon avant de rejoindre le ciel en funambule averti. David Dimitri est un enfant de la balle: fils du célèbre Clown Dimitri. Il a d’abord fait ses preuves à l’École du Cirque de Budapest, à la Juilliard School de New York avant d’accepter les invitations du Cirque du Soleil, du Metropolitan Opera House de New York et du cirque Knie.

Durée1h00

  • 20h30 > Odéon
  • Nuit Italienne VINICIO CAPOSSELA MUSICA NUDA Ombra – chansons de la Cupa et autres effrois

Pour la troisième année consécutive, Vinicio Capossela appose son empreinte sur l’Odéon – disons même “sa griffe”, puisque l’image colle mieux à cette bête de scène à la fois sauvage et subtile…Ombraa en tout cas tout pour prolonger l’histoire d’amour qui s’est nouée entre les Nuits et le plus envoûtant des chanteurs italiens. En 2016, Capossela présentait sesCanzoni della Cupa, un ambitieux diptyque – moitié diurne, moitié nocturne – ancré dans les traditions rurales du Sud de l’Italie. C’est dans sa face obscure qu’il a trouvé le point de départ d’une odyssée poétique au pays des ombres et de l’invisible, qui s’avère être aussi une palpitante traversée de 25 ans de répertoire. Tarentelles endiablées, ritournelles rêveuses, sérénades inquiètes, mélodies fantasques et airs à danser le sabbat convoquent tout un bestiaire peuplé de loups, fantômes, monstres, cyclopes, minotaures, sirènes… Le but de ce théâtre d’ombre étant de nous ramener pas à pas vers notre ombre intime: celle qui est tapie en chacun de nous, et dont seul Vinicio, dans l’une de ces ballades déchirantes dont il a le secret, semble capable de déchiffrer la mélodie profonde. On ne le répètera jamais assez: cet homme est un magicien, un vrai.

Des sortilèges, le duo de choc Musica Nuda sait aussi en prodiguer. Après avoir enchanté Fourvière en 2011 et 2015 avec leurs reprises en tout genre, aussi dépouillées qu’inventives, le contrebassiste Ferruccio Spinetti et la chanteuse Petra Magoni – qui assure également le rôle-titre dans leDon Giovannirevisité de l’Orchestra di Piazza Vittorio (cf. page 12) – reviennent avec un album 100% italien,Leggera, dans lequel leurs dialogues au sommet font encore mille étincelles.

lundi 24 juillet 2017

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 21h30 > Grand Théâtre
  • VIANNEY TÉTÉ

Consensus: accord et consentement du plus grand nombre, de l’opinion publique. En portrait chinois, si Vianney était un mot, alors il serait celui-là. Car c’est vrai, tout le monde l’aime, le jeune palois. Celui qui a fêté ses 25 ans juste après son sacre aux dernières Victoires de la Musique l’a bien cherché. Chemise bien mise, guitare acoustique, paroles simples, envolées de cordes, Vianney qui n’a jamais voulu faire ce métier, aurait pu être styliste, cycliste ou commercial, mais c’est la guitare qu’il a choisie, à moins que ça ne soit l’inverse. Réalisateur et arrangeur de ses propres compositions,Idées Blanchesen 2014 lui ouvrait la voie royale. Taquinant guitares, pianos et autres claviers, le jeune auteur-compositeur a de quoi agacer! Avec la sortie d’un deuxième album éponyme, Vianney repart en tournée avec Pauline sous le bras. Mais elle n’a rien à craindre, car comme il le chante lui-même "il sent bon l’amour jusque sous les aisselles". Que l’on ne s’y méprenne, Pauline c’est sa guitare customisée par Castelbajac dont il ne se sépare plus. Elle va le suivre sur toute sa tournée et le 24 juillet Vianney sera ravi de vous la présenter…

En première partie de soirée, Tété illuminera le Grand théâtre de sa pop folk teintée de soul et de funk. L’auteur du poétique "A la faveur de l’automne" sorti en 2004, revient avecLes Chroniques de Pierrot lunaire, son huitième opus. Joli titre pour une belle nuit d’été.

mardi 25 juillet 2017

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 21h30 > Grand Théâtre
  • NORAH JONES RENAUD GARCIA-FONS

Norah Jones ou la classe américaine. Classe, parce qu’elle est de ces artistes rares dont le succès n’a pas entamé les convictions ni les exigences. Couronnée de superlatifs dès ses premiers pas en 2003 et le tube planétaireDon’t Know Why, la New-Yorkaise n’a jamais perdu de sa fraîcheur d’intention ni d’expression. Mieux: elle n’a cessé d’affirmer de singuliers dons de songwriter. Celle qui, à l’école du jazz vocal, n’aurait pu être qu’une sage première de la classe, a révélé une sensibilité pas si orthodoxe, intégrant dans ses compositions des arômes naturels empruntés à la country, la pop ou la soul. C’est là, dans ce creuset fait main, qu’elle se montre aussi suprêmement, délicieusement américaine: l’incarnation parfaite d’une “melting-pop” qui, faisant fi des hiérarchies et des frontières, parvient à s’attirer les faveurs des puristes jazz comme des amateurs de chansons douces.

Des frontières, Renaud Garcia-Fons en a aussi beaucoup aboli, du jazz au flamenco et aux musiques du bassin méditerranéen. Avec David Venitucci (accordéon) et Stephan Caracci (vibraphone, percussions), le contrebassiste présenteLa vie devant soi: un hommage poétique à Paris, sa ville-monde natale, traversé par le souvenir de Debussy, Satie, Doisneau ou Prévert comme par les métissages qui font aujourd’hui son identité.

mercredi 26 juillet 2017

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 21h30 > Grand Théâtre
  • PINK MARTINI CYRIL MOKAIESH Lauréat du Prix Raoul Breton avec China Forbes

Je dis oui, proclame le neuvième album de Pink Martini. Et nous aussi, nous disons et votons “oui”: oui à ce brassage et partage éclairés de sons, de styles et de langues (pas moins de huit sur ce dernier opus!), comme seule la formation de Portland est capable d’en orchestrer. Entre rythmes latinos, airs jazzy et pop rétro, il n’y a que le plus globe-trotter et francophile des ensembles américains pour défendre un tel programme poétique, avec une fougue toujours aussi contagieuse. Leur concert à Fourvière s’annonce une fois encore comme une éclatante victoire contre les forces de la morosité.

Du poétique au politique, il n’y a qu’un pas.Cyril Mokaieshle franchit avec panache sur son dernier albumClôture, qui dans la foulée de son duo avec Bernard Lavilliers (La loi du marché) revivifie la tradition de la chanson engagée. Acuité des mots, puissance de l’interprétation, finesse des arrangements: c’est paré de ces belles vertus que le Français se produira dans le Grand théâtre, tout juste auréolé du Prix Raoul-Breton 2017 qui lui sera remis à l’occasion des Nuits de Fourvière.

Après Nach et Bertrand Belin, Cyril Mokaiesh recevra le Prix Raoul Breton 2017

jeudi 27 juillet 2017

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 21h30 > Grand Théâtre
  • LES INSUS

C’est un record historique en France : en 2016, la tournée des Insus – 55 dates à guichets fermés – rameutait plus de 650 000 fans. En 2017, Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka jouent les prolongations et annoncent leDernier appel: ils feront escale dans le cadre exceptionnel de Fourvière pour nous faire rêver d’Un autre monde… une ultime fois.

vendredi 28 juillet 2017

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

  • 21h30 > Grand Théâtre
  • LES INSUS

C’est un record historique en France : en 2016, la tournée des Insus – 55 dates à guichets fermés – rameutait plus de 650 000 fans. En 2017, Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka jouent les prolongations et annoncent leDernier appel: ils feront escale dans le cadre exceptionnel de Fourvière pour nous faire rêver d’Un autre monde… une ultime fois.

samedi 29 juillet 2017

  • 20h00 > Grand Théâtre
  • ECLAT FINAL NUIT IRLANDAISE Altan Paddy Keenan & David Munnelly Sean Keane

“Évènement!” Une nuit pour les amateurs de musique irlandaise, et pour tout simplement ceux qui voudraient découvrir d’une manière imparable la richesse et la force minérale des musiques venues d’Irlande.
Rassembler des musiciens historiques et ceux de la scène actuelle irlandaise dans le Grand théâtre romain semblait impensable. Mais ce sera le cas avec la présence de 12 musiciens venus spécialement d’Irlande pour cette soirée de clôture des Nuits de Fourvière 2017.
Imaginez:Paddy Keenan, une légende de la musique irlandaise, le maître du uilleann pipe (la cornemuse irlandaise), en duo avecDavid Munnelly,fougueux “gamin” joueur d’accordéon diatonique habité par la riche tradition musicale de sa famille et de son pays, qui à Fourvière avait enflammé la Nuit des accordéons du monde en 2016;Sean Keane, la voix emblématique de l’île; Mairéad Ní Mhaonaigh: la charismatique violoniste et chanteuse du groupeAltan… La danse irlandaise sera aussi spectaculairement représentée…

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

mardi 01 août 2017

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

mercredi 02 août 2017

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

jeudi 03 août 2017

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

vendredi 04 août 2017

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

samedi 05 août 2017

  • 20h30 > Parc de Parilly
  • CIRQUE PLUME LA DERNIÈRE SAISON

Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins. Un début, une fin (…) Ensuite, nous irons pêcher d’autres rêves sur d’autres rivières. Et vous irez partager d’autres éternités avec d’autres artistes. Avec ceux qui jouent dans cette "dernière saison", je n’en doute pas. Nous serons toujours avec vous. Peut-être même assis à vos côtés sur le gradin trop dur d’un chapiteau épanoui. On n’a pas fini de s’émouvoir. Bernard Kudlak.

Durée1h45

En partenariat avec la Maison de la Danse

renseignements

Un seul numéro de réservation : 04 72 32 00 00
Du lundi au samedi de 10h30 à 17h30.
Visitez http://www.nuitsdefourviere.com pour plus d’informations.

tarifs

- A venir

acces

Il est recommandé de ne pas accéder au site en voiture. Préférez les parcs relais de notre partenaire Sytral, les transports en commun,les nombreux parkings du centre-ville ou le covoiturage. Afin d’optimiser vos trajets, covoiturage-pour-sortir.fr vous offre une solution économique, écologique et conviviale pour venir aux Nuits de Fourvière.

LES LIEUX INVESTIS PAR LE FESTIVAL

LE SITE DES THÉÂTRES ROMAINS

Grand théâtre / Odéon 
Théâtres romains du parc archéologique de Fourvière
Rue de l’Antiquaille, 69005 Lyon
Télécharger le plan d’accès

Esplanade de l’Odéon
L’esplanade de l’Odéon accueille les spectacles Tania’s Paradise  sous yourte et l’intégrale Sophocle (Ajax + Œdipe + Electre) de Gwenaël Morin.
L’entrée du public se fait par le même accès que celui des théâtres romains.
Rue de l’Antiquaille, 69005 Lyon

LES AUTRES LIEUX INVESTIS PAR LE FESTIVAL

Lycée Saint Just (Cour du lycée)
Pour les spectacles Barons Perchés et Fenêtres.
21 rue des Farges, 69005 Lyon
Vente en entrée immédiate au guichet des Théâtres Romains

Collège Jean Moulin (Préau)
Pour le spectacle Monsieur Armand dit Garrincha.
1 place des Minimes, 69005 Lyon
Vente en entrée immédiate au guichet des Théâtres Romains

Théâtre de la Renaissance
Pour le spectacle Blockbuster.
7, rue d’Orsel, 69600 Oullins
Télécharger le plan d’accès

Le Radiant-Bellevue
Pour le spectacle The Encounter
1, rue Jean Moulin, 69300 Caluire
Télécharger le plan d’accès

Maison de la Danse
Pour le spectacle Letter to a man.
8, avenue Jean mermoz, 69008 Lyon
Télécharger le plan d’accès

Théâtre des Célestins
Pour le spectacle Quills.
4 rue Charles Dullin, 69002 Lyon

Patinoire Charlemagne
Pour le spectacle Vertical Influences.
100 cours Charlemagne, 69002 Lyon

Les Subsistances
Pour le spectacle Marius, Fanny et César / la Trilogie.
8 bis quai St Vincent 69001 Lyon

Domaine de Lacroix-Laval
1171, avenue de Lacroix-Laval, 69280 Marcy-l’Étoile
Parking "Potager" accessible aux véhicules
Prévoir 10 minutes à pied pour rejoindre le chapiteau

Accès en train avec SNCF : Depuis la Gare Saint-Paul (Lyon 5e), arrêt Charbonnières-les-Bains.
Horaires aller 
Horaires retour
Prévoir 15 minutes à pied pour rejoindre le chapiteau 
Possibilité de prendre le bus GE6 depuis Charbonnières-Gare jusqu’au Parc de Lacroix-Laval. Informations sur la ligne via ce lien et fiche horaires : ici

Accès en bus avec TCL :
Bus 98, arrêt Parc de Lacroix-Laval. Informations sur la ligne via ce lien et fiche horaires : ici 

Télécharger le plan d’accès

 

Festival(s) à proximité

Vous aimerez aussi...