Suivez-nous sur...
Partage
Vous êtes ici
>
>
Découvrir nos Festivals de musique et du spectacle vivant

DÉCOUVRIR NOS FESTIVALS DE MUSIQUE ET DU SPECTACLE VIVANT

Les Arts Jaillissants

du 14/07/2017 au 30/07/2017

En Savoie Mont Blanc, les Arts Jaillissants ont 25 ans !


Redécouvrez le bonheur  !


Des instants privilégiés qui recolorent le monde au creux d’un quotidien parfois assombri.  Les Arts Jaillissants nous procurent des émotions subtiles, des émotions culturelles. C’est une expérience inoubliable, pour soi, qui se vit intensément et qui pourra nourrir la conversation en famille ou entre amis au moment du dîner, des envies de voyage, de lecture, de musique, de cinéma, d’exposition…


Les Arts Jaillissants à la montagne donnent de l’énergie. Et surtout, c’est un grand moment de beauté. Des instants privilégiés d’échange et de partage qui nous montrent des choses évidemment belles et lumineuses, mais qui révèlent aussi la beauté de ce qui nous semblait peut être plus ordinaire, qu’on ignorait. Cet enrichissement du regard est une forme de cadeau.


En 25 ans, à travers des centaines d’évènements et avec des milliers d’acteurs, nous avons eu l’ambition de montrer que la Culture est partout parmi nous, qu’elle est accessible à nous tous et qu’elle fait aussi notre Histoire. Cet été, venez et redécouvrez ces instants de Bonheur  !


                   Bernard et Jean-Marc Villermet, Co-présidents et co-fondateurs des Arts Jaillissants

  • Bernard Villermet, Président
  • Jean-Marc Villermet, Vice-Président, Délégué général
  • Consultez le site des Arts Jaillissants : http://www.les-arts-jaillissants.fr

vendredi 14 juillet 2017

  • 11h00 > Concert – église saint Barthélemy de Montsapey
  • Il Concertino in Famiglia

Programme

Jeunes Elèves et Etudiants des Conservatoires de Musique

18h30 - Concert – église saint Barthélemy de Montsapey

Trio Lekeu, piano, violon, violoncelle

Alexandre Blanc, piano

Au programme, une soirée de fête!

Dmitri Chostakovitch (1906-1975)

Trio n° 2 pour violon, violoncelle et piano en mi mineur, op. 67

Andante, Moderato

Allegro con brio

Largo

Allegretto

Johannes Brahms (1833-1897) …et beaucoup d’autres surprises!

Une belle histoire pour inaugurer les 25 ans des Arts Jaillissants! Une soirée exceptionnelle réunissant le Trio Lekeu et Alexandre Blanc. Révélations Jeunes Talents du festival, ces artistes originaires de Savoie Mont Blanc nous offrent un magnifique cadeau! Toscane et Eva sont sœurs jumelles âgées de 16 ans. Samson, leur plus jeune frère a 15 ans. Après avoir été formés à Chambéry puis au Conservatoire de Lyon, ils évoluent désormais à Paris. Lauréat du Festival international de Musique des Arcs, le Trio Lekeu a été associé au programme Promotion Jeunes Artistes 2016 des Rencontres artistiques de Bel Air. Eva a obtenu une mention Très Bien, avec Félicitations du Jury à l’unanimité, au CRR de Lyon. Le Trio Lekeu a été récompensé dans le cadre du Prix des Neiges 2016. Ces jeunes artistes brillent au Printemps Musical de Lyon 2017: ils interviennent dans un concert réunissant Jérôme Pernoo, Philippe Bernold, Virginie Robillard et Jérôme Ducros. Egalement fidèle du festival Les Arts Jaillissants, Alexandre Blanc est originaire de Saint-Jean-de-Maurienne. Pianiste remarquable formé au Conservatoire de Lyon et à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, il fera également découvrir au public toute la virtuosité et la richesse de son instrument. Le bonheur!

  • 18h30 > Concert – église saint Barthélemy de Montsapey
  • Il Concertino in Famiglia

Programme

Jeunes Elèves et Etudiants des Conservatoires de Musique

18h30 - Concert – église saint Barthélemy de Montsapey

Trio Lekeu, piano, violon, violoncelle

Alexandre Blanc, piano

Au programme, une soirée de fête!

Dmitri Chostakovitch (1906-1975)

Trio n° 2 pour violon, violoncelle et piano en mi mineur, op. 67

Andante, Moderato

Allegro con brio

Largo

Allegretto

Johannes Brahms (1833-1897) …et beaucoup d’autres surprises!

Une belle histoire pour inaugurer les 25 ans des Arts Jaillissants! Une soirée exceptionnelle réunissant le Trio Lekeu et Alexandre Blanc. Révélations Jeunes Talents du festival, ces artistes originaires de Savoie Mont Blanc nous offrent un magnifique cadeau! Toscane et Eva sont sœurs jumelles âgées de 16 ans. Samson, leur plus jeune frère a 15 ans. Après avoir été formés à Chambéry puis au Conservatoire de Lyon, ils évoluent désormais à Paris. Lauréat du Festival international de Musique des Arcs, le Trio Lekeu a été associé au programme Promotion Jeunes Artistes 2016 des Rencontres artistiques de Bel Air. Eva a obtenu une mention Très Bien, avec Félicitations du Jury à l’unanimité, au CRR de Lyon. Le Trio Lekeu a été récompensé dans le cadre du Prix des Neiges 2016. Ces jeunes artistes brillent au Printemps Musical de Lyon 2017: ils interviennent dans un concert réunissant Jérôme Pernoo, Philippe Bernold, Virginie Robillard et Jérôme Ducros. Egalement fidèle du festival Les Arts Jaillissants, Alexandre Blanc est originaire de Saint-Jean-de-Maurienne. Pianiste remarquable formé au Conservatoire de Lyon et à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, il fera également découvrir au public toute la virtuosité et la richesse de son instrument. Le bonheur!

samedi 15 juillet 2017

  • 11h30 > Alpage des Rouelles à Montsapey
  • Rencontre – Parfums de montagne et concert

Alpage des Rouelles à Montsapey

Quatuor Girard, cordes

Martin Steffens, philosophe, écrivain

18h30 - Concert – église saint Barthélemy de Montsapey

Quatuor Girard, cordes

Martin Steffens, récitant

Programme

Joseph HAYDN (1732-1809)

Les Sept dernières paroles du Christen Croixpour quatuor à cordes et récitant

Une rencontre étonnante entre la musique et l’écriture… Une belle histoire aussi: celle de quatre frères et sœurs rendant hommage à leur grand oncle, l’académicien René Girard. Formé par le Quatuor Ysaÿe à Paris puis par Miguel da Silva à Genève, le Quatuor Girard reçoit en parallèle l'enseignement de très grands quartettistes à l'European Chamber Music Academy et à l'Académie du festival d'Aix-en-Provence. Il ne tarde pas à se faire remarquer au cours de grands concerts internationaux. Lauréat du Concours de Genève en 2011, le quatuor a remporté un an plus tôt le Prix Académie Maurice Ravel; il devient par la suite lauréat de la Fondation Banque Populaire puis lauréat de l'Académie du Festival d'Aix-en-Provence. Il est actuellement en résidence à la Chapelle Royale Reine Elisabeth de Belgique.

Martin Steffens est agrégé de philosophie. Conférencier, chroniqueur, il est l’auteur de Petit Traité de la joie (2011), Vivre ensemble la fin du monde (2012), La Vie en bleu (2014) ainsi que d’études approfondies sur Nietzsche et Simone Weil. Il est aussi co-auteur d’un livre magnifique: Qui nous fera voir le bonheur? En 2016, il est primé au Salon du Livre de Paris par le Syndicat des libraires de Littérature religieuse: ce prix récompense l’ouvrage Rien que l’amour. Repères pour le martyre qui vient. Une grande journée à ne pas manquer!

dimanche 16 juillet 2017

  • 9h00 > Massif de la Lauzière
  • Randonnée - Un jour, un lac

Le Lac des Plans

Organisation: Montagnes, nature et Hommes

Renseignements et inscriptions:

04 79 36 38 75 ou 06 40 07 37 46

montagnes.nature.hommes@gmail.com

18h30 Concert – église saint Barthélemy de Montsapey

Orchestre des pays de Savoie

Adam Laloum, piano

Nicolas Chalvin, direction

Programme

Richard STRAUSS (1864-1949)

Prélude de Cappricio opus 85 (1941)

Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791)

Concerto pour piano n°23 en la majeur K 488 (1786)

Joseph HAYDN (1732-1809)

Symphonie n°89 en fa majeur (1787)

Accueillir l’Orchestre des Pays de Savoie au grand complet à Montsapey procure une joie intense, un plaisir immense… Pour fêter les 25 ans des Arts Jaillissants en Savoie Mont Blanc, Nicolas Chalvin offre au public un bouquet musical étincelant. Il dirige régulièrement de très belles formations: l’Orchestre de Chambre de Genève, l’Orchestre national de Lyon, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre Philharmonique de Wurtemberg, l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg ou encore l’Orchestre du Teatro São Carlo de Lisbonne.

A Montsapey, Nicolas Chalvin s’entoure d’un jeune et brillant pianiste français. Adam Laloum a remporté le 1er Grand Prix et le Prix du public du Concours Clara Haskil en 2009. Il a sorti son premier disque entièrement consacré à Brahms en 2011; l’année suivante il est nominé aux Victoires de la Musique classique en tant que Révélation soliste instrumental de l’année. Il est ovationné partout où il passe: aux Folles Journées de Nantes, à la Roque d’Anthéron, mais aussi au Mexique, en Jordanie… Au printemps 2017, ce jeune pianiste virtuose vient d’être sacré Soliste instrumental de l’Année aux Victoires de la Musique classique. Une rencontre inoubliable!

dimanche 23 juillet 2017

  • 9h00 > Massif de la Lauzière
  • Randonnée - Un jour, un lac - Le Lac de Clartan

Le Lac de Clartan

Organisation: Montagnes, nature et Hommes

Renseignements et inscriptions:

04 79 36 38 75 ou 06 40 07 37 46

montagnes.nature.hommes@gmail.com

18h30 - Concert – église saint Barthélemy de Montsapey

Ensemble Le Poème Harmonique

Isabelle Druet, mezzo-soprano

Vincent Dumestre, direction

Le Poème Harmonique est applaudi en France et dans la plupart des grandes capitales internationales, à Rome, New York et Tokyo, mais aussi Londres, Vienne et Madrid. Révélation des Victoires de la Musique 2010, Rising Star 2013, Isabelle Druet est engagée dans les plus belles maisons d'opéra et auprès des ensembles les plus reconnus. Tout simplement superbe!

Programme: fête espagnole

Luis de BRICENO (XVIIème siècle)

Espanoleta - Andalo sarabanda

Libro de Tonos Humanos (anonyme XVIIème siècle)

Lloren mis ojos

Luis de BRICENO (XVIIème siècle)

El cavallo del marques - Que tenga yo a mi mujer

Antonio MARTIN Y COLL (1660 - 1734)

Gaytas

Luis de BRICENO (XVIIème siècle)

Folia - Serrana si vuestros ojos

Pedro CALDERON DE LA BARCA (1600 – 1681)

La vida es un sueño

Henry LE BAILLY (1590 – 1637)

La Locura

Anonyme

Canario

Etienne MOULINIE (1599-1669)

El baxel estan la playa

Anonyme

No so yo (extrait du Cancionero de Uppsala)

Francisco BERXES (XVIIème siècle)

Ay ! Qué mal

Luis de BRICENO (XVIIème siècle)

Di me de que te quexas

dimanche 30 juillet 2017

  • 9h00 > Massif du Grand Arc
  • Randonnée – Massif du Grand Arc

Le Lac Noir

Organisation: Montagnes, nature et Hommes

Renseignements et inscriptions:

04 79 36 38 75 ou 06 40 07 37 46

montagnes.nature.hommes@gmail.com

18h30 - Concert – église saint Barthélemy de Montsapey

Ensemble Amarillis

Héloïse Gaillard, flûte et direction

L’Ensemble Amarillis a reçu les plus vifs éloges de la presse nationale et internationale pour une discographie remarquée. Il se produit régulièrement en France mais aussi au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Espagne, en Allemagne, en Amérique latine, au Canada, au Sénégal, en Inde, en Russie, en Chine, au French May Festival à Hong-Kong, et aux États-Unis… France Télévision et Arte ont enregistré plusieurs de ses concerts. Une délicieuse soirée de clôture!

Programme

Georg Philipp TELEMANN (1681-1767)

Concerto en mi mineur TWV 52

pour flûte à bec, traverso, cordes et basse continue

Largo – Allegro – Largo - Presto

Georg Philipp TELEMANN (1681-1767)

Concerto en si bémol Majeur TWV 54

pour hautbois, violon, deux traversos, deux alto et basse continue

Largo – Allegro – Dolce – Allegro

Johann Sebastian BACH(1685-1750)

Concerto en fa Majeur BWV 1057

pour clavecin, deux flûtes à bec, cordes et basse continue

Sans indication – Andante - Allegro assai

Johann Sebastian BACH(1685-1750)

Concerto en do mineur BWV 1060

pour hautbois et violon, cordes et basse continue

Allegro – Adagio – Allegro

Le festival au cœur de l’actualité: ce programme des concertos

de Jean-Sébastien Bach et de Telemann fait l’objet d’un enregistrement

pour le label Evidence. Sortie du CD le 10 mars 2017.

renseignements

Site internet du festival : http://www.les-arts-jaillissants.fr

OFFICE DU TOURISME PORTE DE MAURIENNE
Tel : 04 79 36 29 24
Courriel : info@portedemaurienne-tourisme.com

tarifs

A venir.

acces

A mi-chemin entre Chambéry et Albertville Autoroute A 43 - Direction St Jean-de-Maurienne / Turin Sortie n° 24 Puis 15 km de route avec ascension à 1000 m d’altitude (prévoir 1/2 h depuis la sortie d’autoroute) Riche d’une nature entièrement préservée, Montsapey est un charmant village de montagne qui s’étire entre 1000 et 2500 m d’altitude aux portes de la Maurienne, en Savoie. Pour se rendre de Randens au chef lieu du village, la route départementale est sinueuse mais pittoresque : elle permet notamment la traversée de belles châtaigneraies et une forêt luxuriante. A la tombée de la nuit, il n’est pas rare de croiser des animaux sauvages (biches, cerfs, chevreuils, sangliers ou renards).

POUR VENIR AU FESTIVAL

AVION :
Aéroport international de Chambéry (50 km)
Aéroport d’Annecy (80 km)
Aéroport international de Lyon St Exupéry (120 km)
Aéroport international de Genève-Cointrin(120 km)

TRAIN :
Arrêt TGV à Chambéry, Albertville ou Saint-Jean-de-Maurienne (40 km)
puis trajet en voiture
Arrêt TER à Aiguebelle (10 km) puis trajet en voiture

VOITURE :
Prendre l’A 43, en passant par Chambéry / Direction Albertville.
Bifurquer en direction de la Maurienne.
Quitter l’A 43 à Aiton (sortie n° 24).
Emprunter la N 6 sur 5 km (Direction St Jean de Maurienne).
A Aiguebelle, bifurquer à gauche, direction Randens puis Montsapey (prévoir 20 mn à une demi-heure pour effectuer l’ascension des dix derniers kms en voiture).

LES BONNES ADRESSES

CONTACTS :

Office du Tourisme des Portes de Maurienne
Tél : 04 79 36 29 24
E-mail : info@portedemaurienne-tourisme.com

HÔTELS - AUBERGES – RESTAURANTS – GÎTES

Le Relais du Lac Noir – Gîtes et Auberge de charme - Montsapey
Tél : 04 79 36 30 52
E-mail : contact@relaisdulacnoir.com
Sites internet : http://www.relaisdulacnoir.com/

Le Chaudron - Auberge villageoise traditionnelle - Montsapey
Tél : 04 79 70 43 18 ou 06 14 76 68 20
Site internet : http://www.maurienne-tourisme.com/hebergement_hotels_hiver.aspx?Id=67

Location Gîtes de France dans le village – 11 appartements de 4 à 6 personnes - Montsapey
(lieu dit le Côter, chef-lieu mairie, chef-lieu église)
Loisirs Accueil Savoie Tel : 04 79 33 22 56
Site internet : http://www.savoie-reservation.com/

TAXIS – VOYAGES – CIRCUITS

Randens - Taxi Transports Grosset
Tél : 04 79 36 22 92 - Mobile : 06 60 58 01 15
E-mail : didiergrosset@orange.fr - Site internet : http://taxigrosset.c.la/

Aiguebelle – Pitton Tourisme Taxis
Tél. 04 79 36 20 16 - Mobile : 06 09 56 79 03
E-mail : tourisme.pitton@neuf.fr - Site internet : http://www.pitton-tourisme.com/contact.php

Aiton – Taxi René Chapuis
Tél. : 04 79 36 22 83

EXPO PHOTO - du 14 au 30 juillet 2017

Exposition de photographies - Espace Grand Arc

Regards - Daniel Legat, photographe

Exposition : projet photographique sur la route du festival

Musiques

Oeuvres grand format du photographe Malou, avec Bertrand Villar, à Aiguebelle et Montsapey

Photographie - 25 regards différents pour les 25 ans des Arts Jaillissants

En noir et blanc ou en couleur, les regards interpellent… Photographe savoyard qui apprécie particulièrement le Massif du Grand Arc où réside sa famille, Daniel Légat est un grand voyageur. Madagascar, le Maroc, la Birmanie, le Laos, le Bangladesh, l’Inde, l’Indonésie, la Malaisie, … dans de nombreux pays, il a croisé des milliers de « Regards ».

Daniel Légat a parcouru le monde, sans hâte et sans peur. Il a cheminé sur tous les continents et a collectionné les rencontres. La curiosité est le moteur de son existence ; elle le pousse là où il n’est pas, comme pour se découvrir au travers des autres. Cueillant des instants que le hasard lui a livrés de façon anarchique sur les chemins qu’il s’était tracés, il en est revenu et ne s’étonne plus d’être allé au bout du monde pour découvrir des personnes qu’il ne connaissait pas.   Il a rencontré l’autre et a l’audace de déclamer que " le monde est bien habité ". 

Saisir l’instant, la photographie le permet; elle arrête le temps, le geste, le regard et l’émotion. A quoi donc obéit la sélection des instants et celle des souvenirs ?  Au même désir d’immortalité ?

Le photographe propose au regard du visiteur la poésie des visages, l’émotion, la beauté et la douleur d’instants fugitifs mis en lumière par le ciel ; et l’on se reconnait parfois dans l’autre, si semblable et si différent.

 

Je te regarde,

Tu me regardes,

Qui sommes-nous l’un et l’autre ?

RANDONNEES CONCERTS

Dès la naissance du Festival Les Arts Jaillissants, Bernard et Jean-Marc Villermet ont convié le public à découvrir le patrimoine savoyard sur le site de Montsapey et aux portes de la Maurienne : somptueux décor en trompe l’œil de Pierre Moretti, peintures et sculptures signées Gilardi, art foisonnant et populaire au cœur d’un village balcon, traditions agro pastorales ancestrales, lectures de paysages façonnés par l’homme au fil des siècles, déambulations à la lueur des lanternes dans les rues de Montsapey au bâti traditionnel riche et varié, voyage autour des arts de la table à la rencontre des traditions culinaires de ce territoire…

Depuis 2002, en étroite concertation avec la Fondation FACIM (Action Culturelle en Montagne),  le  village  de  Montsapey  est  inscrit  sur  les  parcours « Terre des Alpes » et les « Chemins du Baroque » : des Animateurs de découvertes et Guides-conférenciers agréés par le Ministère de la Culture et de la Communication interviennent sur le site tout au long de l’année. En juillet, le Festival Les Arts Jaillissants organise des Randonnées concerts en permettant au public de profiter à la fois des plaisirs de la Nature et de rencontres artistiques inédites : le Festival et la Fondation FACIM mobilisent des Guides accompagnateurs en moyenne montagne qui partent en randonnées avec un groupe dans le Massif du Grand Arc et du Bellachat. Sur le chemin du retour, le public participe à un Goûter à la ferme dans les alpages des Rouelles avant d’assister à un concert en fin d’après-midi. La soirée se prolonge souvent par une réception offerte avec les artistes à l’Espace Grand Arc, au chef-lieu du village.

PATRIMOINE

En créant « Les Arts Jaillissants », avec le concours de quelques bénévoles, Bernard et Jean-Marc Villermet ont structuré un projet original associant des scientifiques, universitaires, conservateurs, chercheurs à la population locale. Ils furent des pionniers à Montsapey en structurant des activités de guidage avec le concours du Ministère de la Culture, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine (en septembre) et tout au long de l’Eté avec les Guides du patrimoine des Pays de Savoie et avec les Guides de la Fondation FACIM. Au cours de l’année scolaire, ils accueillent sur le site des « Classes patrimoine » composées de collégiens, lycéens et étudiants et travaillent en liaison avec leurs enseignants.

En concertation avec le Ministère de la Culture et de la Communication, le Conseil général de la Savoie, les municipalités successives à Montsapey et la Fondation d’entreprise Gaz de France, Bernard et Jean-Marc Villermet ont impulsé et suivi de près le chantier de restauration de l’église St Barthélemy en 2002 et 2003. Grâce au concours précieux de généreux donateurs rassemblés au sein des « Amis des Arts Jaillissants », ils ont mis en lumière la nef de l’édifice en faisant appel au célèbre cristallier parisien Jean-Michel Delisle qui a réalisé un admirable lustre en cristal de Bohême. Dans le cadre d’une cérémonie orchestrée par le Conseil Général de la Savoie, le pianiste François-René Duchâble leur a remis le Prix Béatrice de Savoie, Trophée de la Culture 2009, pour la restauration, l’animation et la mise en valeur de ce site remarquable devenu patrimoine national.

PUBLICATIONS

L’activité d’édition, développée par le Festival Les Arts Jaillissants dès sa création, est inhérente à ses missions. Publication de plaquettes et objets d’art (cartes postales, calendriers, etc), diffusion d’ouvrages concernant le site participent à la promotion et la valorisation de la culture : elles accompagnent aussi le travail de recherche sur l’activité humaine et le patrimoine des pays de Savoie. Le catalogue répertorie des publications dans les domaines du patrimoine et de la montagne. Les ouvrages tout public sont distribués en librairie et sur les lieux fréquentés par le Festival Les Arts Jaillissants en été.

PAYS D’ART ET D’HISTOIRE DES HAUTES VALLEES DE SAVOIE

Proche, par ses cols, de la Tarentaise, du Briançonnais et de l’Italie, la vallée de la Maurienne est devenue une voie de passage privilégiée dans le franchissement des Alpes. Du fort d’Aiton au Mont Iseran, berceau de la Maison de Savoie et point de départ de la construction d’un état souverain, elle est jalonnée de sites médiévaux et de forts des époques moderne et contemporaine.

 Aux XVIIème et XVIIIème siècles, églises et chapelles sont dotées d’un mobilier baroque souvent œuvre de sculpteurs locaux. Le site de Montsapey est inscrit sur les Chemins du Baroque.

 Son visage actuel est à l’image de ses habitants, souvent pluriactifs : hydroélectricité et sites industriels cohabitent avec l’agriculture et le tourisme pour dessiner une terre accueillante.

La richesse du patrimoine de la Maurienne et le choix d’une mise en valeur de qualité ont permis à la vallée d’obtenir en 1991 le label Pays d’Art et d’Histoire®, qu’elle partage avec les vallées de la Tarentaise, du Beaufortain et du Val d’Arly au sein du Pays d’Art et d’Histoire des Hautes Vallées de Savoie®.

Habitées et traversées de tous temps, les Hautes Vallées de Savoie partagent une culture alpine commune et une appartenance aux Etats de Savoie jusqu’en 1860, date du rattachement de la Savoie à la France.

La mise en œuvre de ce label a été confiée par le Ministère de la Culture à la Fondation Facim, qui propose tout au long de l’année en Maurienne des visites et circuits guidés, des conférences en images, des jeux découverte, des excursions groupes, des activités pédagogiques…

UN JOYAU ARCHITECTURAL

En concevant le Festival Les Arts Jaillissants, Bernard et Jean-Marc Villermet ont eu l’ambition de permettre la redécouverte d’un patrimoine national qui menaçait ruine. Ils ont constitué une équipe pour créer les conditions permettant la restauration, la mise en valeur et l’animation du site de Montsapey : l’église Saint Barthélemy, construite en 1865, a été décorée par Pierre Moretti qui exécuta de magnifiques peintures murales en trompe l’oeil. Ce décor exceptionnel en Pays de Savoie a été entièrement restauré en 2002 et 2003.
Les Arts Jaillissants ont contribué à la mise en lumière de la nef à travers l’acquisition d’un superbe lustre en cristal de Bohême conçu par Jean-Michel Delisle à Paris. Ils ont également mobilisé la Fondation d’entreprise Gaz de France pour entreprendre la restauration des vitraux. Sous la responsabilité du Conservateur régional des Monuments Historiques, le chantier fût financé par le Ministère de la Culture et de la Communication, l’Union Européenne (Programme Objectif 2), le Conseil général de la Savoie et la Commune de Montsapey. Cet édifice a déjà accueilli plusieurs dizaines de milliers de visiteurs à l’occasion des concerts, conférences et visites offerts chaque Eté en juillet pendant le Festival Les Arts Jaillissants.

Visite guidée (groupe) : toute l’année sur rendez-vous
Visite libre (individuelle) : en juillet et août – du mardi au dimanche – de 15 h 30 à 18 h 00

Contacts :
Pays d’Art et d’Histoire des Hautes Vallées de Savoie - Fondation FACIM
Téléphone : 04 79 60 59 00 - Fax : 04 79 60 59 01

Office du Tourisme des Portes de Maurienne – Tél : 04 79 36 29 24

UN SITE TRES ACCESSIBLE

En avion, en train, en voiture

Au cœur d’un espace transfrontalier, aisément accessible par l’autoroute A 43 (sortie n° 24), le site de Montsapey est à 45 mn de l’aéroport Chambéry-Voglans, à 1 h 30 des aéroports de Lyon Saint-Exupéry et  Genève-Cointrin et à 2 h 30 de Turin.  Par le rail, il est également bien connecté aux lignes internationales, à 30 mn des gares TGV de Chambéry, Albertville et Saint-Jean-de-Maurienne.

 

Une occupation ancienne

Perché au balcon de la Maurienne, à deux pas des grandes voies de communication gallo-romaines sillonnant les Alpes,  Montsapey fut fréquenté dès l’Antiquité et a connu une véritable occupation humaine à partir du Moyen-Âge. Dès le XIIIe siècle, le territoire n’a cessé de se développer atteignant plus d’un demi-millier d’habitants au cours des périodes suivantes. La force des gens de la montagne a souvent résidé dans un vouloir-vivre ensemble autour de l’artisanat et des techniques agro-pastorales. A partir des années 1850, le temps s’accélère. Le chemin de fer serpente la vallée, l’électricité atteint les hameaux, le tourisme s’annonce… Au XXe siècle, le site est valorisé par de nombreux organismes assurant la promotion de la montagne comme le Touring Club de France et le Club Alpin Français. Les habitants de la contrée ouvrent leur table et même leur maison pour héberger les randonneurs avant la création d’auberges et gîtes ruraux.

 

PATRIMOINE ET TERROIR

Terre des Alpes

Plusieurs dizaines de familles d’agriculteurs ont mis en valeur les pentes du village durant des siècles. Fabriqués dans les fermes des différents hameaux et sur les alpages de Rouelles (massif du Grand Arc), les fromages de Montsapey ont été particulièrement remarqués à Paris lors des Expositions Universelles successives à la fin du XIXe siècle. Aujourd’hui, le site est intégré dans la zone d’Appellation d’Origine Contrôlée Beaufort, un fromage qui constitue l’un des produits phares de la cuisine savoyarde… Depuis de nombreuses années, Les Arts Jaillissants mettent en valeur ce terroir en organisant des « Goûters à la ferme » avec l’association Montagne et Hommes et la Fondation Facim.

Chemins du Baroque

Si les visiteurs fréquentent de longue date les alpages, ils découvrent aussi le village de Montsapey pour admirer un chef d’œuvre pictural et architectural, le grand décor en trompe l’œil signé Pierre Moretti qui orne les murs de l’église Saint Barthélemy. Devenu patrimoine national, l’édifice a été entièrement restauré en 2002 et 2003 sous l’égide du Ministère de la Culture et de la Communication et attire chaque année de nombreux visiteurs, notamment au mois de juillet à l’occasion du festival Les Arts Jaillissants né il y a près d’un quart de siècle. La promotion du site est assurée avec le concours de la Fondation FACIM en charge de l’animation du Pays d’Art et d’Histoire des Hautes Vallées de Savoie.

CULTURE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

En créant le festival Les Arts Jaillissants, Bernard et Jean-Marc Villermet se sont engagés dans la valorisation du site de Montsapey en hommage à leurs grands-parents. Ambroise Villermet fut maire de Montsapey au milieu du XXe siècle. Suite à son décès accidentel, son épouse Lucie devint l’une des premières femmes impliquées dans la vie municipale au sein de ce village de montagne. Plus récemment, leur petit-fils Jean-Marc a rejoint l’équipe municipale durant plusieurs années avant de faire face à d’autres responsabilités, en développant notamment avec Bernard, son frère-jumeau, des projets éducatifs, culturels et touristiques au plan national et international.  Au même moment, plusieurs élus de Montsapey ont nourri et partagé leurs réalisations en intégrant l’équipe des Arts Jaillissants.

Outre la restauration de l’église St Barthélemy, avec le concours des habitants du village, le festival a mis en valeur les différents hameaux en imaginant des circuits guidés et randonnées concerts. En 2005, Les Arts Jaillissants ont aussi ouvert les portes de la chapelle de l’Immaculée Conception en organisant expositions et concerts pour le jeune public : Il concertino in famiglia. En 2010, au moment où élus et habitants rénovaient le bâtiment religieux, le festival a obtenu le soutien de plus de 200 personnalités pour réhabiliter le site de la chapelle et le rendre accessible au plus grand nombre : une large concertation fut ouverte afin de déplacer un pylône transportant 400 000 volts situé au-dessus de l’entrée du bâtiment sur un espace naturel en tout point remarquable. L’équipe des Arts Jaillissants travaillera aux côtés des élus et veillera à l’aboutissement de ce chantier engagé pour l’avenir.

 

LES QUATRE SAISONS A LA MONTAGNE

Un projet d’aménagement durable

Après une longue période d’exode rural et de baisse démographique durant plusieurs décennies, à l’aube du XXIe siècle la population de Montsapey semble s’être stabilisée autour de quelques dizaines d’habitants seulement.   Jadis, ce village a pourtant nourri et fait vivre sur place jusqu’à un demi millier de personnes… Compte tenu de l’étendue des potentialités existantes sur cet adret au balcon de la Maurienne, un projet structurant peut contribuer au rayonnement du site et associer agropastoralisme, artisanat, services, culture, sport et loisirs, tout en respectant l’esprit des lieux.

Il s’agit d’associer nature, économie et culture. Le festival Les Arts Jaillissants est partie prenante pour proposer des activités humaines destinées à permettre aux jeunes générations de (re)découvrir la montagne, puis de s’installer sur des espaces où la qualité de la vie est souvent exceptionnelle. Montsapey et les portes de Maurienne ne peuvent pas seulement constituer le terrain de jeu des promeneurs d’un week-end durant quelques heures... La montagne a besoin de vivre grâce à des femmes et à des hommes qui choisissent de l’habiter, de l’enrichir, de l’entretenir et de la faire fructifier. Par effets d’entrainement, toute une vallée, un département et une région peuvent resplendir grâce à un projet d’aménagement concerté dans le respect des permanences et des traditions locales, sans porter atteinte à l’environnement.

UN ESPACE REVITALISE

Jusque-là, Les Arts Jaillissants ont valorisé chaque été  les alpages des Rouelles situés à plus de 1300 m d’altitude et plus généralement les massifs montagneux alentours (Randonnées concerts et Goûters à la ferme)., Pour prolonger cette action, au-delà de cette sensibilisation du public, il convient désormais de faciliter concrètement l’installation d’agriculteurs permanents pour entretenir convenablement la pente : à Montsapey, il y a un espace suffisant pour plusieurs exploitants. Un bon équilibre doit être recherché entre les activités de production et des initiatives de valorisation du terroir. La conception d’une ferme pédagogique sera la bienvenue.

Les fondateurs des Arts Jaillissants ont parcouru le territoire pour échanger avec les acteurs locaux en de multiples circonstances : Entretiens en Maurienne au fort d’Aiton, dans les auberges de Montsapey et de la vallée, colloque Présidence française de l’Union européenne à l’Espace STRF d’Aiguebelle, découverte des Mines des Hurtières suivies de visites de chantiers avec des étudiants, échanges avec des spécialistes au sein du CAUE, avec « Adret et Territoire », les cadres d’ERDF, le préfet et le sous-préfet, les parlementaires et conseillers généraux, plusieurs maires, etc. Au cours des deux dernières décennies, ils ont mesuré les enjeux économiques, sociaux et environnementaux liés notamment aux transports : il s’agit désormais de mieux relier la plaine et les villages d’altitude en régulant les flux pour rendre le territoire plus attractif. Toute l’économie de la vallée en bénéficiera.

Des activités économiques ciblées contribueront inéluctablement à un repeuplement durable de la montagne, condition sine qua non  à la réussite de l’aménagement du territoire.

Festival(s) à proximité

Vous aimerez aussi...