Suivez-nous sur...
Partage
Vous êtes ici
>
>
Découvrir nos Festivals de musique et du spectacle vivant

DÉCOUVRIR NOS FESTIVALS DE MUSIQUE ET DU SPECTACLE VIVANT

Festival International des Arts de Bordeaux Métropole

du 05/10/2017 au 25/10/2017

3 SEMAINES D’EFFERVESCENCE ARTISTIQUE


PARTICIPATIF ET COLLABORATIF


CO-CONSTRUIT AVEC 40 LIEUX PARTENAIRES


PLUS DE 30 SPECTACLES SUR SCÈNE ET DANS L’ESPACE PUBLIC


1 QG ARTISTIQUE ET FESTIF


27 CRÉATIONS / PREMIÈRES EN FRANCE


1 LABEL EUROPÉEN


3 RENCONTRES PROFESSIONNELLES


+ DES TEMPS D’ÉCHANGE ET DE RÉFLEXION


La ligne éditoriale du festival est axée sur une programmation internationale, la création régionale. À chaque édition, le festival dessine une thématique engagée et développe des projets dans l’espace public.


Des artistes confirmés de la scène internationale


Avec plus de deux tiers de la programmation internationale, des créations et – pour beaucoup – des premières françaises, le festival se place parmi les grands festivals incontournables de la scène internationale.


Une dynamique artistique locale forte


Pour valoriser et soutenir les talents locaux, une large place est donnée aux artistes de la Nouvelle-Aquitaine. Ils bénéficient ainsi d’un rayonnement et d’un accueil pour leurs nouvelles créations.


Un festival engagé


En mettant un coup de projecteur sur des thématiques sociétales le festival s’engage avec des artistes qui questionnent notre société contemporaine en mouvement. Les artistes du Proche et Moyen-Orient pour la première édition, ou les frontières pour l’édition 2017.


Une démarche collaborative


Ce festival est le fruit de la collaboration d’une quarantaine de structures culturelles et de collectivités territoriales. Dirigé par Sylvie Violan, il est co-porté par l’association indépendante Festival des Arts de Bordeaux et la scène cosmopolitaine, Carré-Colonnes.

jeudi 05 octobre 2017

  • 19h30 > Palais Rohan
  • Installation - El plastico con el que vivimos (le plastique dans lequel nous vivons) - Luzinterruptus

Après Londres, Berlin et Madrid — où le collectif a débuté ses interventions lumineuses— Luzinterruptus vient illuminer le palais Rohan de Bordeaux. Pour cette création in situ, le collectif anonyme illuminera l’hôtel de ville en habillant ses fenêtres de lumières et de sacs plastiques colorés récupérés auprès d’habitants de la métropole. Une installation monumentale qui marque l’ouverture de cette deuxième édition du Festival International des Arts de Bordeaux Métropole.

19:30 – Traversées, performance dansée par laCie Volubilis
19:45 – Ouverture officielle et illumination de l’œuvre

vendredi 06 octobre 2017

  • 12h15 > Molière Scène d’Aquitaine
  • Théâtre - Hémistiche et Diérèse, Thomas Visonneau

Une petite forme pour raconter le théâtre classique, éprouver l’alexandrin, appréhender Corneille (et Racine) et détruire quelques clichés sur toutes ces choses que l’on apprend en cours sans jamais les incarner.

  • 18h30 > Institut Culturel Bernard Magrez
  • Exposition (entre) exposition, Grégory Edelein

En échoaux 3 propositions de Grégory Edelein aux frontières de la métropole Bordelaise,(entre)rassemble les différentes composantes de sa recherche artistique autour du signe Parenthèse. Cette exposition donnera à voir les images des interventions avec les parenthèses pour paysage, des traces du voyage à vélo en Italie pour aller consulter la première parenthèse de l’histoire ; ou encore son travail éditorial autour deLa recherche du temps perdude Marcel Proust… Cet ensemble singulier s’augmentera d’images desBal(l)adesinventées pour Bordeaux.

Vernissage le 8 octobre à 18h30

et du 7 au 22 octobre
du ven au dim 13h > 18h

  • 18h30 > Saint-Médard-en-Jalles
  • Far Ouest une aventure de proximité, Opéra Pagaï

Opéra Pagaï nous présente une mini-épopée à « hauteur d’homme » où se télescopent les réalités de ce coin de Gironde et les enjeux de notre monde au XXIe siècle. Ils ont écouté chaque habitant croisé, et lu chaque paysage traversé pour y tirer le fil de notre histoire… Comme chaque aventure doit ménager son lot de surprises, il ne faut pas trop en dire.Far Ouestest un western péri-urbain, sans ranch, sans diligence et sans indien. Quoi que…

Attention, si vous n’aimez pas l’inconfort, et que vous détestez l’imprévu, si vous ne savez pas faire de vélo et si vous avez peur la nuit, alorsFar Ouestn’est sans doute pas pour vous. Pour les autres, munissez-vous de bonnes chaussures, d’une lampe de poche et d’un imperméable si le temps menace. Sachez que vous ne pourrez pas quitter l’expédition en cours. Ou alors ce sera à vos risques et périls…

Les 6, 7, 11, 12, 13, 14, 18, 19, 20 octobre

à18h30 / 19h15 / 20h / 20h45

Rdv au Carré

samedi 07 octobre 2017

  • 11h30 > Jardin Public
  • Performance - A string Section, Reckless Sleepers

Les cinq chaises sont là bien avant elles. Elles ? Cinq femmes habillées de noir, talents hauts, élégantes, telles des concertistes d’un seul instrument : une scie. Dès lors, cetteString Sectiondu genre bûcheron n’aura de cesse de scier ses assises, dans toutes les positions possibles, jusqu’à ce qu’elles deviennent amas de bois et nuages de sciure. La chaise devient le lieu et l’objet du déséquilibre, de l’absurde et de l’insolence, au fil de quarante minutes délicieusement grinçantes.

  • 12h15 > Molière Scène d’Aquitaine
  • Théâtre - Hémistiche et Diérèse, Thomas Visonneau

Une petite forme pour raconter le théâtre classique, éprouver l’alexandrin, appréhender Corneille (et Racine) et détruire quelques clichés sur toutes ces choses que l’on apprend en cours sans jamais les incarner.

  • 17h00 > Miroir d'eau
  • Performance - A string Section, Reckless Sleepers

Les cinq chaises sont là bien avant elles. Elles ? Cinq femmes habillées de noir, talents hauts, élégantes, telles des concertistes d’un seul instrument : une scie. Dès lors, cetteString Sectiondu genre bûcheron n’aura de cesse de scier ses assises, dans toutes les positions possibles, jusqu’à ce qu’elles deviennent amas de bois et nuages de sciure. La chaise devient le lieu et l’objet du déséquilibre, de l’absurde et de l’insolence, au fil de quarante minutes délicieusement grinçantes.

  • 20h00 > La Manufacture Atlantique
  • Théâtre - Hospitalités, Massimo Furlan / Kristof Hiriart

Massimo Furlan a proposé à la municipalité de La Bastide-Clairence au Pays basque d’annoncer l’ouverture d’un centre d’hébergement de migrants pour régler le problème des loyers trop élevés. Ce qui devait être une fiction interprétée par un collectif de villageois devient réalité. L’ancien maire et plusieurs habitants décident de rendre la proposition concrète. Cette pièce s’empare de sujets au cœur de notre actualité : l’hospitalité et l’accueil des migrants.

dimanche 08 octobre 2017

  • 10h00 > Saint-Médard-en-Jalles
  • Aventure/Production FAB - Bal(l)ades aux confins, Grégory Edelein
Pour Deleuze et Guattari, «un territoire emprunte à tous les milieux, il les prend à bras le corps (bien qu’il reste fragile aux intrusions)».


Les Bal(l)ades aux confins
seront en quelque sorte cette intrusion dans le territoire, pour explorer les paysages aux frontières, aux antipodes de la métropole en trois lieux aux ambiances singulières. Nous emporterons avec nous deux parenthèses démesurées pour tenter de révéler les liens entre typo et topo graphie, porter notre attention sur les détails ou ouvrir des digressions. Enfilez vos chaussures de marche et prévoyez votre pique-nique, nous partons en ba(l)lade.

  • 11h30 > CAPC musée
  • Performance - A string Section, Reckless Sleepers

Les cinq chaises sont là bien avant elles. Elles ? Cinq femmes habillées de noir, talents hauts, élégantes, telles des concertistes d’un seul instrument : une scie. Dès lors, cetteString Sectiondu genre bûcheron n’aura de cesse de scier ses assises, dans toutes les positions possibles, jusqu’à ce qu’elles deviennent amas de bois et nuages de sciure. La chaise devient le lieu et l’objet du déséquilibre, de l’absurde et de l’insolence, au fil de quarante minutes délicieusement grinçantes.

  • 15h30 > La Cité du Vin
  • Performance - autopsy.glass, Myriam Bleau

autopsy.glassest une performance audiovisuelle qui explore le potentiel sonore, visuel et symbolique du verre à vin. Grâce à des manipulations en direct, parfois délicates, parfois violentes, Myriam Bleau plonge le public dans un univers musical et lumineux composé de résonances, d’éclats, de craquements, d’explosions. La performeuse cristallise la tension si particulière qui est associée à la destruction de cet objet fragile. Spectacle suivi d’une dégustation de vins canadiens.

  • 16h00 > Place Pey Berland
  • Flashmob - Panique au FAB / Flashmob bricolé par la Cie Volubilis Agnès Pelletier / Volubilis
Combien seront-ils ? 100 ? 200 ? 400 ?

Agnès Pelletier revient cette année avec un flashmob géant orchestré par des professionnels et interprété par des danseurs amateurs. Que vous veniez pour danser ou regarder, ne manquez pas cet événement éphémère fédérateur avant qu’il ne disparaisse..

Ouvert à tous

Vous n’avez jamais dansé ?

Vous voulez vivre une expérience indédite ?

Rejoignez-nous et entrez dans la danse !

Infos

benevole@festivalbordeaux.com

06 64 11 84 55

  • 17h00 > Miroir d'eau
  • Performance - A string Section, Reckless Sleepers

Les cinq chaises sont là bien avant elles. Elles ? Cinq femmes habillées de noir, talents hauts, élégantes, telles des concertistes d’un seul instrument : une scie. Dès lors, cetteString Sectiondu genre bûcheron n’aura de cesse de scier ses assises, dans toutes les positions possibles, jusqu’à ce qu’elles deviennent amas de bois et nuages de sciure. La chaise devient le lieu et l’objet du déséquilibre, de l’absurde et de l’insolence, au fil de quarante minutes délicieusement grinçantes.

  • 17h00 > La Manufacture Atlantique
  • Théâtre - Hospitalités, Massimo Furlan / Kristof Hiriart

Massimo Furlan a proposé à la municipalité de La Bastide-Clairence au Pays basque d’annoncer l’ouverture d’un centre d’hébergement de migrants pour régler le problème des loyers trop élevés. Ce qui devait être une fiction interprétée par un collectif de villageois devient réalité. L’ancien maire et plusieurs habitants décident de rendre la proposition concrète. Cette pièce s’empare de sujets au cœur de notre actualité : l’hospitalité et l’accueil des migrants.

  • 17h30 > La Cité du Vin
  • Performance - autopsy.glass, Myriam Bleau

autopsy.glassest une performance audiovisuelle qui explore le potentiel sonore, visuel et symbolique du verre à vin. Grâce à des manipulations en direct, parfois délicates, parfois violentes, Myriam Bleau plonge le public dans un univers musical et lumineux composé de résonances, d’éclats, de craquements, d’explosions. La performeuse cristallise la tension si particulière qui est associée à la destruction de cet objet fragile. Spectacle suivi d’une dégustation de vins canadiens.

lundi 09 octobre 2017

  • 18h00 > Musée d'Aquitaine
  • FABlabla – Conférence participative Massimo Furlan / Kristof Hiriart, Arkadi Zaides, et Renaud Cojo / Ouvre le chien

L’Université Populaire de Bordeauxet le FAB s’associent pour proposer des temps d’échanges autour de la question de la frontière en écho à certains spectacles de la programmation.

CONFÉRENCES PARTICIPATIVES
Le savoir se partage, il s’enrichit des regards multiples. À partir d’un spectacle, l’Université Populaire de Bordeaux vous invite à ces regards croisés, où un-e artiste, un-e chercheur-euse, et un public discutent ensemble et additionnent leurs intelligences sur un même objet. Loin d’une conférence classique et scolaire, ces temps d’échanges visent à sortir des postures d’expert, des visions univoques, pour permettre la parole de chacun-e et enrichir le discours collectif.


FABlablaHospitalités,dialogue entre Massimo Furlan, un chercheur et le public
lun 9 oct 18h(2h) //Musée d’Aquitaine

FABlablaTALOS,dialogue entre Arkadi Zaides, un chercheur et le public
mer 11 oct 18h(2h) //Musée d’Aquitaine

FABlablaHaskell Junction,dialogue entre Renaud Cojo, un chercheur et le public
mar 24 oct 18h(2h) //La Halle des Douves

samedi 14 octobre 2017

  • 10h00 > Ambès
  • Aventure/Production FAB - Bal(l)ades aux confins, Grégory Edelein
Pour Deleuze et Guattari, «un territoire emprunte à tous les milieux, il les prend à bras le corps (bien qu’il reste fragile aux intrusions)».


Les Bal(l)ades aux confins
seront en quelque sorte cette intrusion dans le territoire, pour explorer les paysages aux frontières, aux antipodes de la métropole en trois lieux aux ambiances singulières. Nous emporterons avec nous deux parenthèses démesurées pour tenter de révéler les liens entre typo et topo graphie, porter notre attention sur les détails ou ouvrir des digressions. Enfilez vos chaussures de marche et prévoyez votre pique-nique, nous partons en ba(l)lade.

dimanche 15 octobre 2017

  • 10h00 > Villenave d'Ornon
  • Aventure/Production FAB - Bal(l)ades aux confins, Grégory Edelein
Pour Deleuze et Guattari, «un territoire emprunte à tous les milieux, il les prend à bras le corps (bien qu’il reste fragile aux intrusions)».


Les Bal(l)ades aux confins
seront en quelque sorte cette intrusion dans le territoire, pour explorer les paysages aux frontières, aux antipodes de la métropole en trois lieux aux ambiances singulières. Nous emporterons avec nous deux parenthèses démesurées pour tenter de révéler les liens entre typo et topo graphie, porter notre attention sur les détails ou ouvrir des digressions. Enfilez vos chaussures de marche et prévoyez votre pique-nique, nous partons en ba(l)lade.

Festival(s) à proximité

Vous aimerez aussi...