Suivez-nous sur...
Partage
Vous êtes ici
>
>
Découvrir nos festivals

DÉCOUVRIR NOS FESTIVALS

Festival international de musique de Besançon Franche-Comté

du 06/09/2019 au 21/09/2019

72 Festival international de musique de Besançon Franche-Comté


Présentation de la 72e édition à venir prochainement.




Créé en 1948, le Festival de musique de Besançon Franche-Comté compte parmi les plus anciens et les plus prestigieux festivals de musique en France. Ouvert aux récitals et à la musique de chambre, c’est toutefois le répertoire symphonique qui a le plus marqué son histoire, avec les plus grands noms de la direction : André Cluytens, Carl Schuricht, Igor Markevitch, Rafael Kubelik, Lorin Maazel, Charles Dutoit…


Cette image s’est renforcée en 1951 avec la création du Concours international de jeunes chefs d’orchestre, qui s’est rapidement imposée comme la plus prestigieuse manifestation de sa catégorie. Leurs prix à Besançon ont ainsi permis à Gerd Albrecht, Seiji Ozawa, Michel Plasson, Zdenek Macal, Sylvain Cambreling ou Yutako Sado de faire leurs premières armes sur la scène internationale.


Le Festival est également, depuis ses origines, un acteur essentiel de la création et de la diffusion de la musique contemporaine. Il développe un ambitieux projet de résidence de compositeur en Franche-Comté avec le soutien de nombreux partenaires locaux, structures de diffusion et d’enseignement de Besançon et de la région. Dans le cadre de la résidence mais également à travers sa programmation, le Festival poursuit une démarche d’ouverture au public le plus large : actions pédagogiques et répétitions commentées à destination des scolaires ou de groupes constitués, préparation au concert, rencontre avec les artistes, politique tarifaire…

  • Présidente : Myriam Grandmottet
  • Directeur : Jean-Michel Mathé
  • Compositeur en résidence : Eric Tanguy

vendredi 06 septembre 2019

  • 20h30 > Besançon
  • 72e Festival international de musique de Besançon Franche-Comté

PROGRAMME 2019

--------

Vendredi 6 septembre -Prés-de-Vaux - 20h30
Concert d’ouverture «Roméo et juliette»
OrchestreVictor HugoFranche-Comté
Jean-François Verdier, direction
Piotr Tchaïkovski /Nino Rota /Sergueï Prokofiev

--------

Vendredi 6 septembre-La Rodia– 22h15
SÖNDÖRGŐ

En coproduction avec La Rodia, scène de musiques actuelles de Besançon

Samedi 7 septembre -Centre-ville – de 11h à 17h
Boucle musicale
Cour du palais Granvelle –15h30 et 17h
Trio SR9
Square Saint-Amour – 15h30 et 17h
Ensemble Tétraktys (quintette à vent)
Place Pasteur – 11h /Place de la Révolution – 14h30 /Place Granvelle – 16h15 :Söndörgö

--------

Samedi 7 septembre-Kursaal – 18h
Ensemble des Équilibres
Agnès Pyka, violon
Laurent Wagschal, piano
Mieczyslaw Weinberg /Sergueï Prokofiev

--------

Samedi 7 septembre-Théâtre Ledoux – 20h
Concerto pour orchestre
Orchestre Philharmonique de Radio-France
Benjamin Grosvenor, piano
Ben Glassberg, direction
Éric Tanguy /Frédéric Chopin /Béla Bartók

--------

Samedi 7 septembre -Petit Kursaal – 21h
Duplessy et les violons du monde
Mathias Duplessy: guitare, arrangements, compositions (France)
Guo Gan: erhu (Chine)
Enkhjargal Dandarvaanchig dit Epi: morin-khuur, chant dyphonique (Mongolie)
Aliocha: nyckelharpa (Scandinavie)

--------

Dimanche 8 septembre -Salle du Parlement, Palais de Justice – 15h
Sonates violon / piano
Jonas Vitaud, piano
Mi-Sa Yang, violon
Wolfgang Amadeus Mozart /Sergueï Prokofiev /Anton Dvorak

--------

Dimanche 8 septembre -Théâtre, Lons-le Saunier – 17h
À la Hongroise
Orchestre de chambre de Bâle
Baptiste Lopez, 1erviolon
Bertrand Chamayou, piano
Wolfgang Amadeus / Mozart Franz Liszt /Béla Bartók

Avec le soutien de la Ville de Lons-le-Saunier et du Conseil départemental du Jura

--------

Lundi 9 septembre -Kursaal– 20h
Octuors à cordes
Quatuor Diotima / Quatuor Arod
Franz Schubert /Dmitri Chostakovitch /Maurice Ravel /Éric Tanguy
Dans le cadre du bicentenaire Gustave Courbet, porté par le Conseil départemental du Doubs
Coproduction Proquartet, Centre européen de musique de chambre, Paris

--------

Mardi 10 septembre -Kursaal – 18h
Récital Julien Brocal
Julien Brocal, piano
Johannes Brahms /Éric Tanguy /Maurice Ravel

--------

Mardi 10 septembre -Théâtre Ledoux – 20h
Orchestre National de Russie
Russian National Orchestra
Nikolaï Lugansky, piano
Mikhaïl Pletnev, direction
Serguei Rachmaninov /Dmitri Chostakovitch

--------

Mercredi 11 septembre -Auditorium J. Kreisler, Cité des arts – 15h
Casse-Noisette
Concert-spectacle spécial famille (à partir de 6 ans)
Ensemble Agora (quintette à vent et harpe)
Anne Girouard, récitante
Anaïs Vaugelade, illustratrice en direct
Piotr Ilitch Tchaïkovski:Casse-Noisette

--------

Mercredi 11 septembre -Kursaal– 18h
Cordes et vents
Ensemble Tétraktys
Fabrice Pierre, harpe

Claude Debussy

--------

Mercredi 11 septembre -Théâtre – 20h
Soirée romantique
Orchestre de chambre de Paris
Alexandra Conunova, violon
Duncan Ward, direction
Éric Tanguy /Piotr Ilitch Tchaïkovski /Robert Schumann

--------

Mercredi 11 septembre -Petit Kursaal – 21h
Al’mira
fusion méditérannéenne
Daphné Souvatzi:mezzo-soprano
François Aria: guitare flamenca
Raffi Derderyan : darbuka, bendir
Emrah Kaptan : basse fretless, contrebasse

--------

Jeudi 12 septembre -Salle du Conseil du Rectorat, Hôtel de Grammont– 18h
Autour d’Éric Tanguy
Jérome Jehanno, piano
Jean-Henry Burtey, flûte
Claude Debussy /Olivier Messiaen /Éric Tanguy /Henri Dutilleux

--------

Jeudi 12 septembre -Kursaal – 20h
Messe en UT de Mozart
Chœur de chambre Mélisme(s)
Ensemble instrumental A Venti– direction Jean-Marc Philippe
Gildas Pungier, direction
Wolfgang Amadeus Mozart /Éric Tanguy

--------

Vendredi 13 septembre -Kursaal – 18h
Duos violons
Júlia Pusker, Jane Hyeonjin Cho, violons
Jean-Marie Leclair /Georg Philipp Telemann /Éric Tanguy /Sergeï Prokofiev

--------

Vendredi 13 septembre - Kursaal – 20h
Fantaisies Françaises
Orchestre de chambre Pelléas
Alexandra Soumm, violon
Benjamin Lévy, direction

Emmanuel Chabrier /Maurice Rave /Darius Milhaud /Éric Tanguy /Georges Bizet

--------

Vendredi 13 septembre - Belfort – Maison du Peuple – 20h
De Moscou à New-York
Württembergische Philharmonie Reutlingen
Simon Ghraichy, piano
Fawzi Haimor, direction
Samuel Barber /Serguei Rachmaninov /Aaron Copland
Avec le soutien du Grand Belfort

--------

Samedi 14 septembre -Dole – Musée des Beaux-Arts –15h
Duos violons
Júlia Pusker, Jane Hyeonjin Cho, violons
Jean-Marie Leclair /Georg Philipp Telemann /Éric Tanguy /Sergeï Prokofiev

--------

Samedi 14 septembre - Kursaal– 18h
Paradis latin
Julien Martineau, mandoline
Éric Franceries, guitare
Yann Dubost, contrebasse
Raffaele Calace /Vittorio Monti /Béla Bartok /Enrico Marucelli /Astor Piazzolla /Raffaele Calace / Carlo Munier

--------

Samedi 14 septembre -Théâtre Ledoux – 20h
De Moscou à New-York
Württembergische Philharmonie Reutlingen
Simon Ghraichy, piano
Fawzi Haimor, direction
Samuel Barber /Serguei Rachmaninov /Aaron Copland

--------

Samedi 14 septembre - Petit Kursaal – 21h
Babel / Joce Mienniel
Europe / Inde / Moyen-Orient
Joce Mienniel : flûtes, ney, guimbardes, composition, direction musicale
Ashraf Sharif : sitar
Iyad Haïmour : oud, kanoun
Antony Gatta : percussions orientales
Stracho Temelkovski : mandole, percussions
Joachim Florent : contrebasse

--------

Dimanche 15 septembre -Dole, La Commanderie – 15h
L’Oiseau de feu
Orchestre d’harmonie de la Garde Républicaine
Jean-François Durez, percussions solo
Colonel François Boulanger, direction
Giacomo Puccini /Didier Benetti /Igor Stravinsky /Aram Khatchatourian
Avec le soutien du Conseil départemental du Jura et de la Ville de Dole.

--------

Lundi 16 septembre -Kursaal – 14h30 > 17h30 et 20h > 23h
56ECONCOURS DE JEUNES CHEFS – 1ERTOUR
(max 20 candidats)
OrchestreVictor HugoFranche-Comté
Richard Wagner /Jacques Ibert

--------

Mardi 17 septembre -Kursaal – 14h30 > 17h30 et 20h > 23h
56ECONCOURS DE JEUNES CHEFS - 2ETOUR
(max 12 candidats)
OrchestreVictor HugoFranche-Comté
Nicolas Dautricourt, violon
Ludwig van Beethoven /Sergueï Prokofiev

--------

Mardi 17 septembre -Pianos-bar– 18h
Rencontre avec le jury du 56e Concours

--------

Mercredi 18 septembre -Kursaal – 14h30 > 17h30
56ECONCOURS DE JEUNES CHEFS - 1/2 FINALE ORATORIO
(max 6 candidats)
Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken Kaiserslautern
Chœur de l’Opéra de Dijon
Francis Poulenc:Stabat Mater, extraits

--------

Mercredi 18 septembre -Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie – 18h30
Récital jeune lauréat
Concert d’un Grand Diplômé 2019 de l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot
En partenariat avec Yamaha et l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot

--------

Mercredi 18 septembre -Théâtre – 20h > 23h
56ECONCOURS DE JEUNES CHEFS - 1/2 FINALE OPERA
(max 6 candidats)
Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken Kaiserslautern
Six chanteurs issus de l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot
Wolfgang Amadeus Mozart:Cosi fan tutte, extraits

--------

Jeudi 19 septembre -Kursaal– 18h30
Orchestre du conservatoire
Jeune Orchestre Symphonique du Conservatoire de Besançon
Éric Scrève, direction
Georges Bizet /Éric Tanguy

--------

Jeudi 19 septembre -Théâtre Ledoux – 20h
Russie Éternelle
Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken Kaiserslautern
Nicolas Dautricourt, violon
Yan Pascal Tortelier, direction
Alexandre Borodine /Sergueï Prokofiev /Piotr Tchaïkovski

--------

Jeudi 19 septembre -Petit Kursaal – 21h
Barcelona Gipsy Balkan Orchestra
Musique des Balkans
Sandra Sangiao: chant
Mattia Schirosa: accordéon
Ivan Kovacevic: contrebasse
Oleksandr Sora: violon
Julien Chanal: guitare
Stelios Togias: percussion
Dani Carbonell: clarinette

--------

Vendredi 20 septembre -Kursaal– 18h
Trio Messiaen
David Petrlik, violon
Volodia Van Keulen, violoncelle
Théo Fouchenneret,piano
Gabriel Fauré /Félix Mendelssohn

--------

Vendredi 20 septembre - Cathédrale Saint-Jean – 20h
Vêpres de Monteverdi
La Tempête, compagnie vocale et instrumentale
Simon-Pierre Bestion, direction musicale et mise en espace
Claudio Monteverdi / Anonyme (début XVIIe)

--------

Vendredi 20 septembre -Vesoul – Théâtre Edwige Feuillère –20h30
Trois lettres de Sarajevo
Goran Bregović et l’Orchestre des Mariages & des Enterrements, en grande formation
En coproduction avec le Théâtre Edwige Feuillère

--------

Samedi 21 septembre -Théâtre Ledoux – 16h
56ECONCOURS DE JEUNES CHEFS – FINALE
(max 3 candidats)
Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken Kaiserslautern

Éric Tanguy :Constellations, création mondiale, commande du Festival
Richard Strauss:Mort et transfiguration,poème symphonique op.24

Soirée présentée par Clément Rochefort
Retransmise en simultané sur écran géant Place Granvelle (accès libre) et sur Internet
Suivie vers 19h30 de la cérémonie officielle de remise des prix

----------------

Et 8 soirées jazz gratuites au Pianos-bar, entre 21h et 23h30

renseignements

PAR CORRESPONDANCE, DES LE 6 JUIN 2018
Retournez le bulletin de réservation (au plus tard une semaine avant le concert) accompagné de votre règlement et, le cas échant, des justificatifs de réduction, par courrier à : Festival de musique, 2 rue Morand 25000 Besançon.
- - - - - - - - - - - - - - -
BILLETTERIE EN LIGNE
OUVERTURE LE 17 JUILLET, 10H
sur www.festival-besancon.com
- - - - - - - - - - - - - - -
AU GUICHET & PAR TELEPHONE
OUVERTURE LE 28 AOÛT, 10H
03 81 82 08 72
Kursaal (Place Granvelle, Besançon).
Du mardi au samedi, de 10h à 18h en continu.
Les dimanches et lundi (9, 10 & 16 sept.) de 14h à 18h.
- - - - - - - - - - - - - - -
À L’ENTRÉE DE CHAQUE CONCERT
A l’entrée de la salle, 45 minutes avant le début du concert.

tarifs

De 5 € à 49 €
- - - - - - - - - - - - - - -
TARIF ADHÉRENTS (Réduction nominative et individuelle)
- Adhérents à l’association du Festival
- Groupes (min 10 personnes), comités d’entreprise : selon accords
- - - - - - - - - - - - - - -
TARIF RÉDUIT (Réduction nominative et individuelle)
- Moins de 18 ans
- Étudiants moins de 30 ans
- Carte Avantages Jeunes
- Demandeurs d’emploi
- Allocataires RSA et AAH
- - - - - - - - - - - - - - -
GRATUITE -12 ANS (sauf concerts à tarif unique)
Une place offerte pour un enfant de moins de 12 ans, pour une place adulte achetée
- - - - - - - - - - - - - - -
Chèques vacances et chèques culture acceptés
Pour l’envoi des billets à domicile, une participation aux frais de 1€ sera demandée

acces

EN TGV > 2h10 depuis Paris > 1h45 depuis Lyon > 2h45 depuis Paris / Roissy CDG PAR L’AUTOROUTE > 3h30 depuis Paris (A36/A6) > 2h depuis Lyon (A36/A6) > 1h15 depuis Mulhouse (A36)

Eric Tanguy, compositeur en résidence en 2018/2019

Le Festival de musique de Besançon Franche-Comté innovait en 2004 avec la mise en œuvre d’une résidence de compositeur. Elle est née du constat que la musique contemporaine n’est pas toujours facile d’accès et que la présentation d’œuvres sans introduction ne fait qu’entretenir l’incompréhension qu’elle suscite souvent.
La présence régulière d’un compositeur, à même de présenter lui-même son travail au public tout au long de l’année, permet de faciliter l’accès à son univers et à la musique contemporaine en général.
En lien avec de nombreux partenaires locaux, le Festival organise des rencontres, conférences et masterclasses pour les élèves des conservatoires et écoles de musique de la région, des écoles, collèges et lycées, de l’Université de Franche-Comté…

Eric Tanguy succède à Philippe Hersant (2016/17), Guillaume Connesson (2014/15), Misato Mochizuki (2012/13), Michael Jarrell (2010/11),Edith Canat de Chizy (2009), Bruno Mantovani

ERIC TANGUY

Né à Caen en 1968, Éric Tanguy est l’un des compositeurs français de sa génération les plus joués et diffusés à travers le monde. Élu compositeur de l’année par les Victoires de la musique classique 2004 et 2008, Éric Tanguy a suivi l’enseignement d’Horatiu Radulescu, puis celui d’Ivo Malec et de Gérard Grisey et Betsy Jolas au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (Prix de composition en 1991). En novembre 2012, il a reçu le Grand prix de la SACEM pour sa carrière, et en novembre 2014, le Grand prix Lycéen des compositeurs.

Éric Tanguy a obtenu de nombreuses autres récompenses : le Stipendienpreis de Darmstadt (1988), le prix Villa Médicis hors les murs (1989), la bourse du Haut Conseil culturel franco-allemand (1991), le concours Villa Médicis (1992), le Kranischtein Musikpreis de Darmstadt (1992), le prix André-Caplet de l’Institut de France (1995) et le prix Hervé-Dugardin de la SACEM (1997).

Pensionnaire à l’Académie de France à Rome (1993-1994), Éric Tanguy a été l’invité spécial d’Henri Dutilleux au Tanglewood Music Center (États-Unis). Il a été compositeur en résidence en Champagne-Ardenne (1995), à Lille (1996), à l’Orchestre de Bretagne de 2001 à 2003 et au Festival des Arcs en 2011. Il a été le compositeur invité du festival d’Holstebro au Danemark en 2012. En 2015, il était compositeur invité de la Kone Foundation (Saari Residence) en Finlande et compositeur en résidence de l’Open Chamber Music Festival de Prussia Cove en Grande-Bretagne à l’invitation de Steven Isserlis. Éric Tanguy bénéficie de la haute estime de Mstislav Rostropovitch : en 2001, il a créé son Deuxième concerto pour violoncelle aux Flâneries Musicales de Reims puis l’a repris, en 2002, à Boston et au Carnegie Hall de New York avec Seiji Ozawa et le Boston Symphony Orchestra. En 2004, son monodrame pour récitant et orchestre, Sénèque, dernier jour, a été créé à Paris par le comédien Michel Blanc et l’Orchestre de Bretagne.

Depuis 2002, Eric Tanguy est professeur de composition au conservatoire Paul Dukas et depuis octobre 2017 à l’Ecole Normale de Musique de Paris. Sa réputation de compositeur et de professeur lui vaut d’être invité régulièrement à donner des master-classes et conférences à travers le monde (Boston Conservatory, Cardiff university, Royal College et Royal Academy in London, UCLA (Visiting Professor), Colburn School of Music et USC à Los Angeles, Conservatoire Giusepe Verdi à Milan, Ferienkurse für Neue Musik à Darmstadt, Union des compositeurs à Zagreb, Académie de musique Française à Kyoto, également en Belgique, Danemark, Espagne)…

« Immersion symphonique » : laissez-vous surprendre par un orchestre invisible !

L’installation sonore et visuelle Immersion symphonique a été présentée en septembre 2017 à l’occasion de la 70e édition du Festival, puis reprise en septembre 2018, invitant  le publis à jouer avec une œuvre symphonique.

En déambulant au milieu de vestiges antiques, vous pourrez déclencher, par votre simple présence, un groupe d’instruments jouant un élément d’une œuvre musicale, et entrer ainsi au cœur d’un orchestre symphonique interactif.

Installation sonore et visuelle, Immersion symphonique offre un nouveau mode de rencontre avec l’univers symphonique grâce à un orchestre virtuel interactif invitant le public à décomposer et recomposer une pièce symphonique.
Se déplaçant au milieu de vestiges antiques, le public devient specta[c]teur de l’installation : lorsqu’il se positionne sur un point identifié, un groupe d’instruments joue un fragment d’une œuvre symphonique. S’il reste immobile, il n’entend qu’une partie de l’orchestre, mais s’il évolue dans l’espace, ou si plusieurs personnes sont présentes sur le dispositif, l’ensemble des instruments se font peu à peu entendre.

  • La pièce musicale est composée à partir de citations d’œuvres de répertoire associées à des « ponts » permettant une liaison en morphing entre chaque extrait. Dès le déclenchement par un visiteur de la pièce, elle se déroule tant que les capteurs sont activés. À la fin de l’œuvre, ou en cas d’inactivité, c’est l’ambiance d’un orchestre en train de s’accorder qui est diffusée.
  • La scénographie est spécialement pensée pour ce lieu, surlignant la dimension particulière de la cour sans dénaturer l’ensemble. Il faut voir l’installation comme un monument dans le monument : les vestiges de colonnes, toutes de hauteurs différentes, sont les points d’interaction et les visiteurs, une fois placés dessus, les déclencheurs. Ces colonnes sont disposées en arc de cercle, rappelant ainsi la structure d’un orchestre.

> Sur une idée originale et une composition musicale de Jacopo Baboni Schilingi.
> Ensemble de Musique Interactive, ingénierie, conception technique et informatique.
> Romuald Boissenin, scénographie.

Labélisé Fest’Up, Le projet Immersion symphonique a bénéficié en 2017 d’une campagne collaborative de crowdfunding (levée de fonds) renforcée par un soutien de la Fondation Groupe EDF.

Action culturelle

Jeune public et scolaires

Chaque année, en collaboration avec le Rectorat de l’académie de Besançon, le Festival accueille de nombreux élèves de collèges et lycées en leur proposant un tarif préférentiel de 5 € pour leur venue avec un professeur ; certains concerts peuvent donner lieu à une rencontre avec les artistes.

Pour les plus jeunes, le Festival propose un concert dédié aux familles. En parallèle, une ou deux représentations spécialement dédiées aux élèves du primaire sont organisées en après-midi ; la mise à disposition d’un dossier pédagogique et un temps de rencontre en amont sont proposés aux professeurs pour préparer leur venue.

Ouverture des publics

A travers la programmation ou la mise en place d’une politique tarifaire et d’actions ciblées, le Festival poursuit une démarche d’ouverture au public le plus large et met en place de nombreuses actions destinées aux établissements scolaires, écoles de musique ou groupes constitués.

En collaboration avec le CCAS de la Ville de Besançon et diverses associations sociale et d’insertion (GARE-BTT, Régie des quartiers…), le Festival veille à renforcer l’accessibilité des concerts et la mixité des publics en proposant régulièrement des projets alliant concert et rencontre avec des artistes.

Téléchargements

Festival(s) à proximité

Vous aimerez aussi...