Suivez-nous sur...
Partage
Vous êtes ici
>
>
Découvrir nos Festivals de musique et du spectacle vivant

DÉCOUVRIR NOS FESTIVALS DE MUSIQUE ET DU SPECTACLE VIVANT

Festival de l’Épau

du 22/05/2018 au 29/05/2018

Festival de l’Epau - Le Mans


La musique vocale résonne dans l’abbaye Royale de l’Epau, poumon du festival depuis toujours. Autre lieu mythique, le dortoir de l’abbaye de l’Epau qui, par son acoustique exceptionnelle, attire des interprètes du monde entier. 


Créés il y a cinq ans, les After du Magic Mirror donnent à cette manifestation une touche de modernité et vous permettent de découvrir, à travers des cartes blanches offertes aux artistes, d’autres facettes de leur talent, à 360° !


Retouvez à nouveau cette année, les Before. Ces interludes musicaux  ont été imaginés afin que vous puissiez profiter au mieux de votre soirée. Des ensembles des établissements d’enseignement artistique de la Sarthe vous accueilleront des votre arrivée dans le parc de l’Abbaye, à 19h30.



 


  • Caroline Meneyrol, responsable de la communication du Festival de l’Epau

mardi 22 mai 2018

  • 12h30 > Salle Caillaux - Hôtel du Département, Le Mans
  • ANNÉE DEBUSSY / Les Midis Musicaux

Fabrizio Chiovetta, piano

- L. Janácěk, Dans les Brumes I
- C. Debussy, Prélude
- L. Janácěk , Dans les Brumes II
- C. Debussy, Prélude
- L. Janácěk, Dans les Brumes III
- C. Debussy, Prélude
-L. Janácěk Dans les Brumes IV
-F. Schubert, Sonate en si b D960

Sous les doigts du pianiste suisse, Janácěk fait écho à Debussy, ces magiciens de climats sonores inouïs. En point d’orgue l’ultime et grandiose sonate de Schubert.

  • 20h30 > Abbaye Royale de l'Epau, Abbatiale, Yvré l'Evêque
  • Passion Haendel

Sandrine Piau, soprano
Les Paladins, Jérôme Correas, direction

Alcina Ouverture

Partenope Air de Partenope : « Voglio amare insin ch’io moro »

Giulio Cesare Récitatif et Air de Cléopatre : « Piangero la mia sorte ria »

Ariodante Ouverture - Marche

Giulio Cesare Air de Cléopatre : « Da tempeste »

*************************************************

Alcina Air d’Alcina : “Ah ! Mio cor”

Rodrigo Ouverture, gigue, sarabande, matelot menuet, bourrée, menuet

Alcina Air de Morgana : “ Tornami a vagheggiar”

Avec une intensité incandescente, la soprano Sandrine Piau entre dans la tourmente des sentiments à travers les figures féminines de Haendel: de Parténope à Cléopâtre (Jules César) en passant par Alcina, elle incarne ces héroïnes dévastées par des passions fulgurantes de colère, de douleuret de violence. Accompagnée par Les Paladins de Jérôme Correas, elle leur prête sa voix d’une ductilité rare et relève le défi de la haute voltige vocale qu’imposent ces airs époustouflants. Jérôme Corréas, enfant du pays manceau, inaugure son premier concert au Festival de l’Epau avec ce répertoire dont il est passé maître.

  • 22h45 > Abbaye Royale de l'Epau, Magic Mirrors, Yvré l'Evêque
  • After - Folies d’Espagne


Anouschka Lara
: soprano
Julien Hainsworth, violoncelle
Charles-Edouard Fantin,
théorbe et guitare baroque
Jérôme Correas , clavecin & percussion

Les musiciens des Paladins et Jérôme Correas sous un autre jour: celui, envoûtant, des musiques sépharades et arabo-andalouses.

mercredi 23 mai 2018

  • 12h30 > Salle Caillaux - Hôtel du Département, Le Mans
  • Les Midis Musicaux / Année Debussy

Lise de la Salle, piano


J.S. Bach, Concerto Italien
C. Debussy, 6 préludes
-les sons et les parfums tournent dans l’air du soir
-les fées sont d’exquises danseuses
-la fille aux cheveux de lin
-La danse de Puck
-danseuses de Delphes
-ce qu’a vu le vent d’ouest
F. Liszt, Fantaisie et Fugue sur BACH
J.S. Bach & F.Busoni, Chaconne

Cette surdouée du clavier, qui fait chanter le piano comme personne, met en regard Debussy et Bach que le compositeur français appelait «le grand maître».

  • 20h30 > Abbaye Royale de l'Epau, Abbatiale, Yvré l'Evêque
  • Les Chants de la Terre

A Filetta
Jean-Claude Acquaviva – seconda
François Aragni - seconda et bassu
Paul Giansily – terza
Stéphane Serra – seconda
Patr’Antò Casta, seconda et bassu
Maxime Vuillamier – bassu

Fadia Tomb El-Hage, contralto

Nana (traditionnel - Géorgie) - Benedictus (création - Via Crucis) - L’Anniversariu di Minetta (création)

In a Moussa (chant traditionnel) - Partenza astuta (création – Puz/zle) -Yawno tlito (chant traditionnel sacré syrien)

Amano Morio (chant traditionnel sacré) - Le lac (création) - Innal malaka (chant traditionnel sacré)

Notte tana (création - Puz/zle) - Maroccu biancu (création - Puz/zle) - Treblinka (création) -Kyrie Eleison (chant traditionnel) - Inn al baraya (chant traditionnel sacré) - Qolo d’Hut ahay rsyme (chant traditionnel) Nani (chant traditionnel) - Letterella (création - Puz/zle)

  • 22h45 > Abbaye Royale de l'Epau, Magic Mirrors, Yvré l'Evêque
  • After - Corsica Nova

Léa Antona, chant et violon
Arnaud Giacomoni et Fanou Torracinta guitare

Une voix, Léa Antona, deux guitares, Arnaud Giacomoni et Fanou Torracinta. Rendez-vous avec la jeune génération du chant traditionnel corse.

jeudi 24 mai 2018

  • 12h30 > Salle Caillaux - Hôtel du Département, Le Mans
  • Les Midis Musicaux / Année Debussy

Julien Brocal, piano


C. Debussy, Arabesque No.1
M. Ravel, Sonatine
F. Mompou, Paisajes
M. Ravel, 3 extraits des Miroirs (Oiseaux tristes, Une barque sur l’océan, Alborada del Gracioso)
C. Debussy, Arabesque No.2

Rêves et fantasmagories sont les fils rouges qui lient intimement ces œuvres de Debussy, Ravel, Mompou

  • 20h30 > Abbaye Royale de l'Epau, Abbatiale, Yvré l'Evêque
  • Lumières Sacrées

Ensemble Aedes
Orchestre Les Siècles
Mathieu Romano,
direction
F. Poulenc,Litanies à la Vierge noire(chœur de femmes et orgue)
C. Debussy, Trois chansons(chœur mixte a cappella)
F. Poulenc, Figure Humaine(double chœur mixte a cappella)
----------------------------
G. Fauré,Requiem

Les merveilleux chanteurs qui forment l’Ensemble Aedes, fondé en 2005 par Mathieu Romano, excellent aussi bien dans le répertoire a capella qu’avec orchestre. Ils vont en faire une éloquente démonstration au cours de ce concert qui offre un aperçu de la période charnière entre les derniers feux du romantisme tardif et l’émergence du style "moderne". Debussy, la star du festival, est présent aves ses «Trois chansons» écrites sur des poèmes de Charles d’Orléans, mais aussi Poulenc avec ses deux chefs d’œuvre, «Litanies à la Vierge Noire» et «Figure humaine». En seconde partie, le célèbre «Requiem» de Fauré, donné ici dans sa version originale de 1893, avec la complicité de l’orchestre Les Siècles, jouant sur instruments d’époque, sous la direction de Mathieu Romano: un programme profondément humain, lumineux et apaisé.

vendredi 25 mai 2018

  • 12h30 > Salle Caillaux - Hôtel du Département, Le Mans
  • Les Midis Musicaux / Année Debussy

Vanessa Benelli Mosell, piano


C. Debussy, Suite Bergamasque
K. Stockhausen, Klavierstueck VII
M. Stroppa, Miniature Estrose: Birichino
A. Scriabine, 3 Pezzi op.2
S Rachmaninov, Variations sur un thème de Corelli
A une virtuose, un programme à sa mesure, où se côtoient des mondes lointains qui se rejoignent par la grâce du talent de Vanessa Benelli Mosell.

  • 20h30 > Abbaye Royale de l'Epau, Dortoir, Yvré l'Evêque
  • Violon Majeur

Nemanja Radulovic, violon – Susan Manoff, piano


W.A. Mozart,
Sonate pour violon et piano
L.v. beethoven, Sonate pour violon et piano n°5 dite le Printemps
***
B.Bartok, Six danses populaires roumaines
***
E. Chausson, Poème op25 pour violon et piano
M. Ravel,Tzigane

Après avoir été consacré "Révélation internationale de l’année" aux Victoires de la Musique, et nommé "Rising Star", le violoniste Nemanja Radulovic est, depuis le milieu des années 2000, l’invité des plus grandes salles européennes. Ce fabuleux violoniste nous vient de Serbie, qu’il a quittée pour la France où il a étidié avec le grand Patrice Fontanarosa au CNSMD et où il a remporté en 2014 la Victoire de la Musique du meilleur instrumentaliste soliste. Le programme qu’il a concocté avec la pianiste hors pair Susan Manoff, dévoile une facette moins connue de ses talents, mais tout autant à son image, la musique de chambre : le charme de Mozart, le climat méditatif de Beethoven et sa sonate Le Printemps, l’exubérance des Danses roumaines de Bartók, la « douceur rêveuse », selon le mot de Debussy du Poème de Chausson et le retour aux racines avec Tzigane de Ravel.

  • 22h45 > Abbaye Royale de l'Epau, Magic Mirrors, Yvré l'Evêque
  • After - Soledad


Ensemble Soledad
Manu Comté, accordion & bandoneon
Alexander Gurning,
piano
Jean-Frédéric Molard, violin

Trois musiciens, tous en possession d’une solide formation classique liés par l’oeuvre d’Astor Piazzolla se spécialisent dans l’interprétation du Tango Nuevo. Chaud!

samedi 26 mai 2018

  • 20h30 > Abbaye Royale de l'Epau, Dortoir, Yvré l'Evêque
  • Chopin, l’âme déchirée

Jean-Philippe Collard, piano
Patrick Poivre d’Arvor, récitant

Pour Chopin, ce «musicien poète» décrit par Henri Heine en 1838, qui vient «du pays de Mozart, de Raphaël, de Goethe» et dont «la patrie véritable est le pays de la poésie», rien n’est plus naturel que d’entrelacer sa musique par la lecture des plus beaux poèmes de langue française. Le pianiste Jean-Philippe Collard et Patrick Poivre d’Arvor, qui partagent la passion de sa musique si proche du langage, inventent un spectacle musical où mots et notes se répondent en un dialogue inédit: de Ronsard à Apollinaire, de Verlaine à Eluard, et de valse en prélude, de nocturne en sonate, les deux complices offrent un merveilleux voyage au «musicien poète.»

  • 22h45 > Abbaye Royale de l'Epau, Magic Mirrors, Yvré l'Evêque
  • After -Accordéon Polka


Basha Slavinska,
accordéon
Haute voltige instrumentale et profondeur de la pensée musicale, la jeune poloniase Basha Slavinska est une révélation dans
le monde du piano à bretelles!

dimanche 27 mai 2018

  • 13h00 > Abbaye Royale de l'Epau, Yvré l'Evêque (72)
  • Dimanche scène ouverte

Les artistes en herbe sont à l’honneur.

  • 18h00 > Abbaye Royale de l'Epau, Abbatiale, Yvré l'Evêque
  • Scène Ouverte

Orchestre Départemental d’Harmonie de la Sarthe

L’Orchestre d’Harmonie de la Sarthe se doit de promouvoir la musique pour orchestre à vents et de la diffuser largement dans les communes rurales du Département et d’ailleurs.

L’orchestre est composé d’une cinquantaine de musiciens, tous bénévoles, qu’ils soient amateurs de haut niveau exerçant une activité professionnelle sans rapport avec la musique, en formation professionnelle au métier de musicien/enseignant, étudiants ou encore musiciens professionnels. Ce mélange de différents profils est certainement la meilleure alchimie pour allier qualité musicale et plaisir.

lundi 28 mai 2018

  • 12h30 > Salle Caillaux - Hôtel du Département, Le Mans
  • Les Midis Musicaux / Année Debussy

Jean-Paul Gasparian, piano


W.A. Mozart, Sonate K.310 en La mineur
C. Debussy, Estampes
F. Chopin, 4 Ballades

Le tout jeune Jean-Paul Gasparian, élève de Michel Dalberto, révèle l’étendue d’un art déjà confirmé dans Mozart, Chopin et Debussy

  • 20h30 > Abbaye Royale de l'Epau, Dortoir, Yvré l'Evêque
  • PIANO AU CLAIR DE LUNE


Michel Dalberto,
piano
L.v.Beethoven, Sonate « Marcia Funebre » n°12 en la bémol opus 26
L.v. Beethoven, Sonate « Clair de lune » n°14 en ut dièse mineur opus 27 n°2
C.Debussy, Quatre Images, extraites du deuxième Cahier : « Et la lune descend sur le temple qui fut » - « Cloches àtravers les feuilles » - extraites du premier Cahier : « Hommage à Rameau » - «Reflets dans l’eau »
F. Chopin, Sonate n°3 en si mineur opus 58

Elève de Jean Hubeau et Vlado Perlemuter, lui-même disciple d’Alfred Cortot, Michel Dalberto n’est pas seulement l’héritier de la grande tradition du piano français. Même s’il se plaît à défendre les compositeurs français en enregistrant Fauré et Debussy, son art dépasse largement les frontières: il a notamment remporté deux des concours internationaux les plus prestigieux, le Clara Haskil en 1975 et le Leeds en 1978, et il est le seul pianiste vivant à avoir enregistré l’œuvre intégrale pour piano de Schubert. Son récital associe Beethoven à Chopin et Debussy, un programme qui nous donnera l’occasion de recevoir une grande leçon de style d’un pianiste rare.

  • 22h45 > Abbaye Royale de l'Epau, Magic Mirrors, Yvré l'Evêque
  • After - adONF

adONF, ensemble des percusionnistes de l’Orchestre National de France

Emmanuel Curt, François Desforges, Catherine Lenert

Eh oui, la percussion peut tout à coup se livrer aux joies de la musique de chambre ! Car il ne s’agit pas de frapper mais de toucher, de faire vibrer l’instrument, de mêler les couleurs et la forme des bruits.

mardi 29 mai 2018

  • 12h30 > Salle Caillaux - Hôtel du Département, Le Mans
  • Les Midis Musicaux / Année Debussy

Suzana Bartal, piano


C. Debussy, 6 Préludes
F. Liszt, 3 Sonnets de Petrarque

F. Liszt, Après une lecture du Dante

Quelle belle idée a eu la talentueuse Suzana Bartal de faire se rencontrer dans un même programme Debussy et Liszt, qui se sont réellement rencontrés, à Rome?

  • 20h30 > Abbaye Royale de l'Epau, Dortoir, Yvré l'Evêque
  • Chopin Viennois

François Dumont, piano

Lucienne Renaudin Vary, trompette

Salzburg Chamber Soloïsts, Direction Lavard Skou Larsen

W.A.Mozart, Divertimento en ré majeur, KV 136
F. Chopin, concerto n°2 en fa mineur, op 21

—————————

J.N. Hummel, Concerto pour trompette en mi majeur, S49
F. Chopin, concerto n°.1 en mi mineur, op

Une éblouissante soirée, qui fait se côtoyer deux solistes majeurs !
Après le Divertimento de Mozart, surdoué de 16 ans, place aux solistes accompagnés par les Salzbourg Chamber Solists : le pianiste François Dumont se lance, en digne lauréat du Concours Chopin de Varsovie, dans les deux concertos du compositeur polonais. Révélation soliste instrumentale des Victoires de la Musique 2016, la jeune trompettiste de 20 ans, Lucienne Renaudin Vary, croule sous les louanges mais garde la tête froide : et il en faut pour se lancer dans le concerto de Hummel !

  • 22h45 > Abbaye Royale de l'Epau, Magic Mirrors, Yvré l'Evêque
  • After- Lucienne & Co


Lucienne Renaudin Vary, Trompette
Philippe Duchemin Trio,
Philippe Duchemin, piano, Patricia Lebeugle, contrebasse et Jean-Pierre Derouard, batterie

Lucienne Renaudin Vary présente ses amis musiciens également manceaux et partage avec le public ce plaisir qu’ils ont de faire de la musique ensemble.

renseignements

* Par internet :
epau.sarthe.fr
Paiement sécurisé par carte bancaire. Retrait des billets sur place avant le concert (ouverture de la billetterie : 45 min avant le début de chaque concert).

* Par téléphone
au 02 43 84 22 29

* En vous déplaçant :
Abbaye de l’Epau – Route de changé 72530 Yvré l’Evêque
Du lundi au dimanche (7j/7) de 10h à 17h

Fnac Le Mans (Centre des Jacobins /Centre-ville)
Du lundi au samedi : de 10h à 19h
(Attention une commission supplémentaire de 1.80€ sera appliquée sur l’achat des billets).

* Sur le réseau Billetel /région Ouest, locations : Magasins Fnac, Carrefour, U, Géant 0 892 68 36 22 (0,34€ min) et sur www.fnac.com. (Attention certains tarifs préférentiels ne sont pas disponibles sur le réseau billetel)

*Par correspondance :
En envoyant le bulletin de réservation complété, accompagné du règlement par chèque (à l’ordre de la Régie du Centre Culturel de la Sarthe).
Attention l’envoi des billets se fait uniquement par lettre recommandée avec accusé de réception (frais d’envoi de 5€ à ajouter à votre règlement).
Les réservations sont traitées par ordre d’arrivée, sans possibilité de choisir sa place.

Sur le lieu de concert, le jour même : 45 minutes avant le début de chaque concert, dans la limite des places disponibles.

tarifs

Tarifs Abbatiale: 36€, 25€ (réduit)
Tarifs Dortoir: 26€, 18€ (réduit)
Midis musicaux: 15€, 10€ (réduit)
After - gratuit
Journée scène ouverte du 27 mai - gratuite

acces

Abbaye Royale de l’Epau Route de Changé 72530 Yvré l’Evêque

Exposition photo à ciel ouvert dans le parc de l’abbaye Du 19 mai au 4 novembre 2018

Une fois encore cette année, le Festival de l’Épau saisit l’occasion de faire résonner musique et photographie.
Qui mieux que le photographe Guy Le Querrec pouvait incarner cette passerelle entre deux arts, lui dont l’univers photographique a, dès les années 50, été
empli par les notes du jazz. Dans les festivals, lesclubs, les tournées, Guy Le Querrec a immortalisé ses rencontres avec les musiciens. C’est ainsi qu’il
a suivi pendant de nombreuses années le festival Europa Jazz, ici même à l’Abbaye Royale de l’Épau. La musique a laissé une empreinte marquante dans
le regard du photographe qui semble composer ses photographies comme des morceaux de musique.
Son travail est présenté dans le cadre d’un voyage photographique à ciel ouvert programmé par le Département, aux côtés de sept autres artistes réunis
autour du thème de la ‘citoyenneté’.


Pour la troisième année, c’est une photographie de l’artiste danois Nikolaj Lund qui a été retenue pour le visuel du festival. Il est lui-même violoncelliste
et, par sa connaissance de la musique classique, il est à même de demander à ses modèles musiciens d’adopter des pauses décalées. Nous vous invitons
à découvrir son travail sur les grilles de l’Hôtel du
Département – Préfecture jusqu’au 1er juin 2018.

 

Téléchargements

Festival(s) à proximité

Vous aimerez aussi...