Suivez-nous sur...
Partage
Vous êtes ici
>
>
Découvrir nos festivals

DÉCOUVRIR NOS FESTIVALS

Festival de l’Épau

du 22/05/2018 au 29/05/2018

Festival de l’Epau - Le Mans


La musique vocale résonne dans l’abbaye Royale de l’Epau, poumon du festival depuis toujours. Autre lieu mythique, le dortoir de l’abbaye de l’Epau qui, par son acoustique exceptionnelle, attire des interprètes du monde entier. 


Créés il y a cinq ans, les After du Magic Mirror donnent à cette manifestation une touche de modernité et vous permettent de découvrir, à travers des cartes blanches offertes aux artistes, d’autres facettes de leur talent, à 360° !


Retouvez à nouveau cette année, les Before. Ces interludes musicaux  ont été imaginés afin que vous puissiez profiter au mieux de votre soirée. Des ensembles des établissements d’enseignement artistique de la Sarthe vous accueilleront des votre arrivée dans le parc de l’Abbaye, à 19h30.



 


  • Caroline Meneyrol, responsable de la communication du Festival de l’Epau

mardi 21 mai 2019

  • 20h30 > Abbatiale - Abbaye Royale de l'Epau
  • Pergolèse en majesté

Julia Lezhneva, soprano
Carlo Vistoli, contre-ténor
Capella Gabetta,
Andrès Gabetta, direction

N. Porpora, Salve Regina
N. Porpora, In caelo stelle care
G.B. Pergolèse, Stabat Mater

Dirigé depuis le violon par Andrès Gabetta, l’ensemble sur instruments anciens Cappella Gabetta propose deux oeuvres de Porpora avant le célébrissime Stabat Mater de Pergolèse, poème du 13ème siècle décrivant de manière expressive la Vierge au calvaire devant le spectacle de son fi ls crucifi é. Pour servir ce programme magistral, les très belles voix de Julia Lezhneva, jeune soprano russe et Carlo Vistoli, contreténor italien, lauréat notamment du Jardins des Voix des Arts Florissants.

  • 22h30 > Magic Mirror - Abbaye Royale de l'Epau
  • After / Saison Tango !

Mario Stefano Pietrodarchi, bandonéon
Quintette Andrès Gabetta,violon

Andrès Gabetta invite à poursuivre la soirée avec la musique sud-américaine de ses origines argentines.

mercredi 22 mai 2019

  • 12h30 > Hôtel du Département - Salle Caillaux
  • Midis musicaux / Tremplin piano

Clément Lefebvre, piano

J.P. Rameau, Nouvelle Suite en la
M. Ravel, Une barque sur l’océan (extrait des Miroirs)
M. Ravel, Sonatine
A. Scriabine, Sonate n°3 op. 23

Curiosité, sûreté et élégance de jeu complètent une capacité à prendre des risques qui caractérise ce jeune pianiste, lauréat de nombreux prix et au début de carrière fulgurante. Il a choisi de nous faire découvrir la sensualité et le rapport à la danse de Rameau, la cohérence harmonique entre Ravel et Scriabine malgré le lien d’opposition entre l’univers aquatique et cristallin de la Sonatine et celui proche du feu de Scriabine qui livre ici ses états d’âme.

  • 20h30 > Dortoir / Abbaye Royale de l'Epau
  • Violoncellissime !

Gautier Capuçon, violoncelle
Jérôme Ducros, piano

R. Schumann,Fantaisiestücke, op. 73
F. Mendelssohn, Sonate n°2 en ré majeur, op. 58
S. Rachmaninov, Sonate en sol mineur, op. 19

Le savant mélange de talent, de charisme et de virtuosité fait de Gautier Capuçon l’un des violoncellistes emblématiques de sa génération ; avec son ami pianiste Jérôme Ducros avec qui il aime tout particulièrement être sur scène et enregistrer, ils ont choisi Trois pièces fantastiques de Schumann, écrites en 1849, initialement pour clarinette et piano ainsi que la Sonate n°2 de Mendelssohn dédiée à son mécène russe Mathieu Wielhorski et enfin la Sonate op 19 de Rachmaninov, dernier représentant de la tradition romantique, au don mélodique propre à la culture slave.

jeudi 23 mai 2019

  • 12h30 > Hôtel du Département - Salle Caillaux
  • Midis musicaux / Tremplin quatuor à cordes

Quatuor Hanson, quatuor à cordes
Anton Hanson, Jules Dussap, violons
Gabrielle Lafait, alto
Simon Dechambre, violoncelle

J. Haydn, Quatuor n°2 op. 54
A. Webern, Cinq mouvements op. 5
J. Brahms, Quatuor n°2 op. 51 en la mineur

Le quatuor permet au compositeur d’exprimer les différentes facettes de son âme enfouie. Joseph Haydn donne ses lettres de noblesse à ce genre musical et le quatuor de Brahms permet de comprendre le chemin parcouru entre Haydn et Webern.

  • 20h30 > Abbatiale - Abbaye Royale de l'Epau
  • Ravel, l’enchanteur

Fatma Said, soprano
Orchestre des Champs Elysées
Louis Langrée, direction

M. Ravel, Schéhérazade, ouverture de féérie
M. Ravel, Schéhérazade, 3 poèmes pour chant et orchestre : Asie, La Flûte enchantée, L’Indifférent
M. Ravel, Ma mère l’Oye, cinq pièces enfantines
M. Ravel, La Valse

Un programme entièrement dédié à Maurice Ravel ! Schéhérazade, ouverture de féérie écrite en 1898 est l’oeuvre d’un étudiant de 23 ans fasciné par l’Orient ; cette courte page est la seule rescapée d’un ambitieux projet d’opéra sur le thème des Mille et une nuits. Les trois poèmes sont, eux, un écrin aux couleurs et aux parfums d’orient au pouvoir d’envoûtement irrésistible. Ma Mère L’Oye illustre l’autre versant de Ravel, celui où s’exprime sa part d’enfance suivi de La Valse, écrite en 1919 et qui illustre le Ravel terrorisé par la Première Guerre Mondiale. L’atmosphère lumineuse de bal viennois des premières mesures se transforme progressivement en un tourbillon funeste mais la virtuosité orchestrale étourdissante l’emporte dans l’abîme.

  • 22h30 > Dortoir - Abbaye Royale de l'Epau
  • After / Rêveries à l’Epau

Ensemble Offrandes - Martin Moulin direction

6 musiciens disséminés dans le dortoir, certains déambulant, jouant en écho au programme Ravel du concert qui précède et en adéquation avec l’énergie douce imaginée par l’Ensemble Offrandes.

vendredi 24 mai 2019

  • 12h30 > Hötel du département - Salle Joseph Caillaux
  • Midis musicaux / Transmission

Trio Wanderer, trio avec piano
Lorraine Campet, violon
Jean Sautereau, alto
Gabriel Pidoux, hautbois

L.V. Beethoven, Trio n°4 en si bémol majeur, pour piano, hautbois, violoncelle op. 11
A. Dvořák, Terzetto pour 2 violons et alto -transcription de la partie de violon 1 pour hautbois
F. Schubert, La Truite, Quintette op. 114

Le Trio Wanderer, qui vient de fêter ses 30 ans, a construit sa carrière en bénéficiant de l’expérience de très grands artistes et, à son tour, fait profiter de jeunes musiciens de sa propre expérience. De nouveaux talents exceptionnels, Lorraine Campet, Jean Sautereau et Gabriel Pidoux, rencontrés au hasard de masterclass et de festivals. Six musiciens, deux générations, tous unis par le bonheur de jouer ensemble et par la volonté de servir et de transmettre les pensées et les émotions les plus profondes de ces génies de la musique que sont Beethoven, Mozart et Schubert.

  • 20h30 > Dortoir - Abbaye Royale de l'Epau
  • So romantic !

Trio Wanderer, trio avec piano
Jean-Marc Phillips-Varjabédian, violon
Raphaël Pidoux, violoncelle
Vincent Coq, piano

S. Rachmaninov, Trio élégiaque n°1 en sol mineur
C. Saint-Saëns, Trio n°2 en mi mineur, op. 92
F. Schubert, Trio n°2 en mi bémol majeur op. 100, D 929

Wanderer, ‘voyageur errant’, qui est un des thèmes centraux du romantisme germanique, symbole de l’homme partant à la découverte du monde et de luimême ; c’est aussi le coeur battant de la musique de Schubert. Le romantisme est aussi le fil conducteur de ce programme : autour de l’immense et bouleversant Trio op. 100 de Schubert rendu populaire par le film Barry Lindon, le tragique et mélancolique Trio n°1 de Rachmaninov et le Trio op. 92 de Saint-Saëns, plus léger et tourbillonnant dans une folle virtuosité.

  • 22h30 > Magic Mirror - Abbaye Royale de l'Epau
  • After / Tierra Del Sur

Jean-Marc Phillips-Varjabédian, violon du Trio Wanderer
Pierre Bluteau, guitare et chant
Olivier Ombredane, flûtes et chant
Brahim Haiouani, contrebasse

Quand la rencontre entre un groupe de musiques dites « populaires » et un virtuose de la musique dite « classique » nous montre, instruments en mains que les deux, loin de s’opposer, se complètent, s’enrichissent, se tutoient, se cousinent, se célèbrent. Les rythmes et les mélodies fusent, d’où qu’ils viennent : Argentine, Espagne, Cuba, Balkans, Klezmer, Arménie, Latin-jazz et compositions originales...

samedi 25 mai 2019

  • 20h30 > Abbatiale - Abbaye Royale de l'Epau
  • Offenbach en fête !

Clémentine Decouture, soprano
Quintette instrumental, La Compagnie Divague

Airs et pièces instrumentales extraites des opérettes d’Offenbach : Les Contes d’Hoffmann, Le Roi Carotte, Orphée aux enfers... 2019, bicentenaire de la naissance de Jacques Offenbach. Le festival ne résiste pas au plaisir de fêter le maître dans l’art du chant virtuose illustrant un théâtre léger. Ses rôles offrent un panorama très riche des performances vocales. La sémillante soprano, Clémentine Découture s’en est fait une spécialité et, accompagnée d’un quintette de musiciens elle aborde brillamment ce répertoire où se mêlent le burlesque, la joie de vivre et la drôlerie.

  • 22h30 > Magic Mirror - Abbaye Royale de l'Epau
  • After / La vie est un grand cabaret

Ils sont venus fêter Offenbach mais ils jouent bien d’autres répertoires et ne résistent pas au plaisir de partager leur passion pour les standards de jazz et le music-hall.

dimanche 26 mai 2019

  • 11h00 > Abbaye Royale de l'Epau, Yvré l'Evêque (72)
  • Journée scène ouverte

À partir de 11h | Parc de l’Abbaye - Invitation aux ensembles
À partir de 15h | Magic Mirror - Place à la Musique de chambre
À 18h | Abbaye | Une clôture magistrale par les choeurs et orchestres du Belinois.

lundi 27 mai 2019

  • 12h30 > Salle Caillaux / Hôtel du Département, Le Mans
  • Les Midis Musicaux / Tremplin violon

Diana Tishchenko, violon - lauréate du Concours Long-Thibaud-Crespin 2018/violon
Zoltán Fejérvári, piano

G. Enesco, Sonate n°3 en la mineur dans le caractère populaire roumain pour violon et piano, op. 25
S. Prokofiev, Sonate n° 1 en fa mineur, pour violon et piano, op. 80
I. Stravinsky, Divertimento

  • 20h30 > Abbaye Royale de l'Epau, Dortoir, Yvré l'Evêque
  • Le Piano Roi

Bertrand Chamayou, piano – membre du Jury du Concours Long-Thibaud-Crespin 2019

C. Saint-Saëns, Allegro appassionato en ut dièse mineur
J. Haendel- F. Liszt, Sarabande et Chaconne d’Almira S. 181
W.A. Mozart- F. Liszt, Réminiscences de Don Juan S. 418
C. Koechlin Sieste, avant le départ, extrait de Heures persanes op. 65
C. Saint-Saëns, Les cloches de Las Palmas, étude op. 110 n° 4
G. Fauré, Barcarolle n°5
M. Ravel, A la manière de... Chabrier
Chabrier, Mélancolie, Idylle, extraits des Pièces pittoresques
R. Hahn, Rêverie nocturne sur le Bosphore, extrait d’Orient
C. Saint-Saëns, Mazurkas n°2 et n°3
G. Fauré, Nocturne n°6
C. Saint-Saëns, Etude en forme de valse op. 52 n°6

Bertrand Chamayou ne cherche pas à faire des prouesses, il raconte une histoire avec engagement, intelligence et éloquence. Il propose ici un programme où la musique française qu’il maîtrise parfaitement tient une place primordiale.


  • 22h30 > Abbaye Royale de l'Epau/Magic Mirrors, Yvré l'Evêque
  • After / Bertrand Chamayou invite Yaron Herman

Ces deux artistes sont amis et ils se réjouissent de se retrouver à l’Abbaye Royale de l’Epau. Yaron Herman est un jeune pianiste de jazz israélien ; passionné de science, il est devenu pianiste professionnel presque par hasard. Sa personnalité affirmée, son sens du phrasé et ses mélodies imparables font de lui un des solistes majeurs de sa génération.

mardi 28 mai 2019

  • 12h30 > Hôtel du département - Salle Caillaux
  • Midis musicaux / Tremplin voix

Adèle Charvet, soprano
Florian Caroubi, piano

R. Schumann, Liederkreis, op. 39
R. Schumann, Kerner Lieder, op. 35

Les Lierderkreis op 39 de Schumann sont un cycle de 12 chants très variés : il en est de très tempêtueux, de profondément lyriques et bien sûr de plus légers. Les Kerner Lieder op 35 sont également une série de 12 chants sur des textes de Justinus Kerner, médecin allemand mais aussi poète très réputé que Robert Schumann affectionnait particulièrement.

  • 20h30 > Abbatiale / Abbaye Royale de l'Epau
  • Confidence

Julien Behr, ténor
Orchestre de l’Opéra de Lyon
Pierre Bleuse, direction

Confidence, airs d’opéras et d’opérettes : Gounod, Delibes, Messager, Bizet, Chabrier, Duparc...Le nouveau disque de Julien Behr, Confidence est un succès public et médiatique ; très apprécié pour son charisme vocal et humain ce jeune ténor que l’on peut entendre sur les scènes lyriques les plus prestigieuses, a choisi de revisiter ce répertoire d’airs d’opéras et d’opérettes tout en variété, tendresse, héroïsme, joie et mélancolie. Comme au disque, il est accompagné par l’Orchestre de l’Opéra de Lyon sous la baguette Pierre Bleuse, chef français des plus prometteurs de sa génération.

  • 22h30 > Abbaye Royale de l'Epau, Magic Mirrors
  • After / Samarabalouf

François Petit, composition, guitare
Phyllipa Scammell, violoncelle
Léo Mathieu, violon, mandoline
Michel Sanlaville, contrebasse

Formation tzigane-manouche qui résonne dans le coeur de ceux qui l’écoutent. Comme un petit bal populaire qu’on n’a plus envie de quitter, l’odeur enivrante du lilas, des visages d’artistes emplis de sourires rayonnants, énergisants, signe d’une complicité éprouvée.

renseignements

* Par internet :
epau.sarthe.fr
Paiement sécurisé par carte bancaire. Retrait des billets sur place avant le concert (ouverture de la billetterie : 45 min avant le début de chaque concert).

* Par téléphone
au 02 43 84 22 29

* En vous déplaçant :
Abbaye de l’Epau – Route de changé 72530 Yvré l’Evêque
Du lundi au dimanche (7j/7) de 10h à 17h

Fnac Le Mans (Centre des Jacobins /Centre-ville)
Du lundi au samedi : de 10h à 19h
(Attention une commission supplémentaire de 1.80€ sera appliquée sur l’achat des billets).

* Sur le réseau Billetel /région Ouest, locations : Magasins Fnac, Carrefour, U, Géant 0 892 68 36 22 (0,34€ min) et sur www.fnac.com. (Attention certains tarifs préférentiels ne sont pas disponibles sur le réseau billetel)

*Par correspondance :
En envoyant le bulletin de réservation complété, accompagné du règlement par chèque (à l’ordre de la Régie du Centre Culturel de la Sarthe).
Attention l’envoi des billets se fait uniquement par lettre recommandée avec accusé de réception (frais d’envoi de 5€ à ajouter à votre règlement).
Les réservations sont traitées par ordre d’arrivée, sans possibilité de choisir sa place.

Sur le lieu de concert, le jour même : 45 minutes avant le début de chaque concert, dans la limite des places disponibles.

tarifs

Tarifs Abbatiale: 36€, 25€ (réduit)
Tarifs Dortoir: 26€, 18€ (réduit)
Midis musicaux: 15€, 10€ (réduit)
After - gratuit
Journée scène ouverte du 27 mai - gratuite

acces

Abbaye Royale de l’Epau Route de Changé 72530 Yvré l’Evêque

Exposition photo à ciel ouvert dans le parc de l’abbaye Du 19 mai au 4 novembre 2018

Une fois encore cette année, le Festival de l’Épau saisit l’occasion de faire résonner musique et photographie.
Qui mieux que le photographe Guy Le Querrec pouvait incarner cette passerelle entre deux arts, lui dont l’univers photographique a, dès les années 50, été
empli par les notes du jazz. Dans les festivals, lesclubs, les tournées, Guy Le Querrec a immortalisé ses rencontres avec les musiciens. C’est ainsi qu’il
a suivi pendant de nombreuses années le festival Europa Jazz, ici même à l’Abbaye Royale de l’Épau. La musique a laissé une empreinte marquante dans
le regard du photographe qui semble composer ses photographies comme des morceaux de musique.
Son travail est présenté dans le cadre d’un voyage photographique à ciel ouvert programmé par le Département, aux côtés de sept autres artistes réunis
autour du thème de la ‘citoyenneté’.


Pour la troisième année, c’est une photographie de l’artiste danois Nikolaj Lund qui a été retenue pour le visuel du festival. Il est lui-même violoncelliste
et, par sa connaissance de la musique classique, il est à même de demander à ses modèles musiciens d’adopter des pauses décalées. Nous vous invitons
à découvrir son travail sur les grilles de l’Hôtel du
Département – Préfecture jusqu’au 1er juin 2018.

 

Téléchargements

Festival(s) à proximité

Vous aimerez aussi...