Suivez-nous sur...
Partage
Vous êtes ici
>
>
Découvrir nos festivals

DÉCOUVRIR NOS FESTIVALS

Festival Baroque du Pays du Mont-Blanc

du 09/07/2019 au 19/07/2019

 La 22ème édition du Festival Baroque du Pays du Mont Blanc se déroulera du 9 au 19 Juillet avec un thème fort cette année : la Femme !


Une programmation avec 12 concerts rigoureusement sélectionnés par le Directeur Artistique du festival, Hugo Reyne. Un hommage à la femme forte, insoumise, virtuose et parfois impertinente qui n’a cessé de marquer l’Histoire de la musique baroque. Compositrices, musiciennes, cheffes d’ensemble, interprètes, elles seront toutes partie prenante de cette prochaine édition sobrement appelée : « DAMES DE CŒUR ».


Découvrons cette programmation originale aux notes féminines… élégamment habillée de douceur et de passion.

  • Président: Fabrice Deverly
  • Directeur artistique : Hugo Reyne
  • Vice présidente : Martine Mabboux

lundi 15 avril 2019

  • 21h00 > LES CONTAMINES MONTJOIE - Eglise de la Sainte Trinité
  • CHIOMO D’ORO

CAPRICCIO D’AMOR

Ce petit opéra de poche dissèque les relations amoureuses et vous fera pleurer de rire et de tristesse, de la rencontre à la séparation...Aaah l’amour!

Un programme original, dynamique, constitué d’œuvres de compositeurs italiens des XVIIe et XVIIIe siècle, autour de deux chanteurs et deux instrumentistes.

L’Ensemble transpose certaines pièces pour les adapter aux chanteurs, comme cela se faisait beaucoup à l’époque baroque.

Des versions uniques au monde, spécialement pour vous!

Ensemble Chiome d’Oro

Fondé en 2009 à Genève par Pierre-Louis Rétat, l’ensemble doit son nom à l’un des madrigaux de Claudio Monteverdi à qui les musiciens rendent ainsi hommage.

Chiome d’Oro explore la musique baroque par le biais de la relation texte/musique.

Le naturel de la déclamation permet de développer la liberté de jeu des instrumentistes et de s’abandonner à l’improvisation tout en s’inspirant du principe de «Clair-Obscur» qui augmente la tension dramatique des œuvres interprétées.

Les musiciens jouent sur des instruments historiques et rêvent de partager leur passion avec les auditeurs. Ils aiment transformer les codes du concert pour chambouler le spectateur et lui apporter une vision nouvelle de la musique baroque.

Capucine Keller: soprano

Renaud Delaigue: basse

Cecilia Knudtsen: viole de gambe

Pierre-Louis Rétat: clavecin

www.chiomedoro.com

mardi 09 juillet 2019

  • 21h00 > Les Houches, Eglise Saint Jean Baptiste
  • LUCILE RICHARDOT & JEAN-LUC HO

MAGICIENNES BAROQUES

Magiciennes, sorcières, ou plus joliment enchanteresses, implacablement cruelles ou charitables, elles n’ont cessé d’inspirer les plus beaux vers, les plus belles stances, pourvu qu’elles soient ambiguës et mystérieuses…
Véritables muses des compositeurs baroques, de nombreux opéras se sont basés sur leur légende, développant des couleurs musicales expressives mêlant extase et ivresse des sentiments.

Lucile Richardot

Mezzo soprano au timbre troublant et généreux, elle a été initiée aux Petits Chanteurs à la Croix de Lorraine d’Epinal, formée à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, puis au CRR de Paris en musique ancienne.

En 2018 elle reçoit une pluie de récompenses: Diapason d’Or de l’année en catégorie baroque vocal, le Choc de l’année du magazine Classica, un Diamant d’Opéra Magazine, le Prix de la Critique allemande du disque.

Jean-Luc Ho

Dès son plus jeune âge, Jean-Luc Ho se passionne pour les claviers anciens: il commence à huit ans l’apprentissage du clavecin et s’initie à l’orgue, puis auclavicorde. Lauréat du conservatoire de Paris-CNSMDP en 2006 il reste marqué par l’enseignement de Blandine Verlet. Il incarne la génération montante du clavecin français.

Lucile Richardot (mezzo-soprano) et Jean Luc Ho (claveciniste)

mercredi 10 juillet 2019

  • 21h00 > Saint Nicolas de Véroce Eglise Saint Nicolas
  • CLEMATIS

PORTRAITS DE FEMMES

Trois femmes ont marqué le XVIIe siècle musical :

Francesca Caccini, soprano, fille de Giulio compositeur florentin, charme jusqu’à la cour de France; on lui doit l’un des premiers opéras du début de l’époque.

Isabella Leonarda, religieuse, consacre son activité de compositrice et de chanteuse au service du couvent des Ursulines de Novare dans le Piémont.

Élisabeth Jacquet de la Guerre, claveciniste, fut l’une des interprètes les plus appréciées de Louis XIV.

A ces compositrices sont associées quelques sonates françaises et italiennes dont les titres évoquent des portraits féminins. Retrouvez dans ces pièces, la jeune novice qui refuse d’entrer au couvent (Monica), la petite Maure, espiègle et changeante (La Moretta) ou la Visionnaire aux multiples caractères décrite par François Couperin.

Clematis

Laclématis, une fleur odorante qui représente le principe de l’idéalisme et de la créativité… Voilà qui justifie parfaitement le nom donné à cet ensemble, en 2001, parStéphanie de Failly: « créativité » parce que ce répertoire ne peut vivre que par le biais d’une interprétation basée sur l’instant et le renouvellement, « idéalisme » parce que seul le respect des sources authentiques permet cette créativité.

Stéphanie de Failly, violon et direction

Amandine Solano, violon

Marion Martineau, basse de viole

Brice Sailly, orgue et clavecin

http://www.clematis-ensemble.be

jeudi 11 juillet 2019

  • 0h00 > COMBLOUX - Eglise Saint Nicolas
  • OPALESCENCES

ABBANDONATA : Drames à l’italienne

A tout juste 20 ans, Haendel, virtuose hors pair, est déjà organiste à la cathédrale de Halle, en Allemagne. En 1706 il entame un voyage de près de 4 ans (de 1706 à 1710) en Italie, à Florence puis à Rome. Il rencontre Alessandro Scarlatti et Arcangelo Corelli.

Durant ces années il va jouer et composer pour les mécènes et bienfaiteurs que sont les cardinaux Ottoboni ou Colonna et le Marquis de Ruspoli. Il va écrire plus de 100 cantates, dont «Armida Abbandonata» et «Tu fedel,tu costante» reflets de «petits drames de salon».

Ensemble Opalescences

Ensemble vocal et instrumental fondé en 2006 par Saskia Salembier, spécialisé en musique ancienne, il fait ses débuts avec la «Passion selon Saint-Jean» de Johann Sebastian Bach. Suivent plusieurs grands projets sacrés.

Parallèlement, l’Ensemble Opalescences se consacre à des projets en formation de chambre, dont “Abbandonata” qui présente trois cantates dramatiques et deux sonates en trio composées par Haendel lors de son voyage en Italie.

Saskia Salembier: Mezzo-soprano Colorature et Violoniste Baroque

Mathieu Camilleri & Guillaume Humbrecht: violons

Muriel Pruvot: violoncelle

Marc Meisel: clavecin

www.saskiasalembier.com

www.opalescences.com

vendredi 12 juillet 2019

  • 21h00 > CORDON - Eglise Notre Dame de l’Assomption
  • LA SIMPHONIE DU MARAIS

LE DONNE DELLA PIETA

Lorsqu’il prit ses fonctions de Maestro Dei Concert à l’Ospedale della Pietà en 1714, Antonio Vivaldi disposait de plusieurs dizaines de musiciennes et de choristes dont il fit des interprètes exceptionnelles.

Meurtries dans leur existence par une histoire personnelle douloureuse, ces jeunes filles étaient, mieux que quiconque, à même d’exprimer leur sensibilité. Ayant compris cela, le «Prêtre roux», lui-même hypersensible, leur demanda l’impossible et l’obtint. Ces orphelines sans nom, tout habillées de blanc, purent porter à un très haut niveau d’exécution sa musique.

Hugo Reyne et ses musiciens vous proposent un florilège de concertos et de sinfonias… Fermez les yeux, vous êtes à Venise dans la nef de Santa Maria.

La Simphonie du Marais

Flûtiste et hauboïste de renom, le chef d’orchestre Hugo REYNE fonde son propre ensemble en 1987.A la flûte à bec et à la tête de La Simphonie du Marais, nous le retrouvonsavec bonheur dans ce magnifique programme de Vivaldi. L’ensemble fait partager au plus grand nombre ses découvertes, ses joies, ses émotions.

Hugo Reyne: flûte et direction

Sue-Ying Koang: 1er violon

Jeanne Mathieu: violon I

Anne Pekkala: violon II

Céline Lamarre : alto

Jérôme Vidaller: violoncelle

Elise Christiaens : contrebasse

André Henrich: luth

www.simphonie-du-marais.org

dimanche 14 juillet 2019

  • 14h30 > PRAZ SUR ARLY
  • NULLA DIES SINE MUSICA

THE FAIRIE ROUND

Ce programme pour 5 cuivres, reposant largement sur des transcriptions des plus grands compositeurs du moment (Matthew Locke, Antony Holborne,John Adson, John Dowland ,Thomas Simpson, etc...) démontrera toute la richesse et la complexitéde la musique anglaise du XVIe et XVIIe siècle.

Un voyage musical en compagnie de musiciens polyvalents jouant sur instruments historiques.

Nulla Dies Sine Musica (Pas un jour sans musique)

En 2006 Amélie Pialoux et Guy Estimbre créent l’ensemble pour faire vivre le patrimoine de la collection personnelle de Guy : plus de 400 cuivres au total !

La difficulté n’est pas de jouer de tous ces instruments mais d’en jouer dans le même concert :«Lors d’un concert, c’est une vraie performance: on est tous les cinq côte à côte avec notre instrument pour la pièce à jouer, mais derrière nous on a deux tables blindées d’instruments qu’on joue tour à tour!»,explique Amélie.

Nous découvrirons des instruments emblématiques tels que cornets à bouquin, serpent et autres sacqueboutes.

Amélie Pialoux,Sylvain Fargeix: cornets à bouquin

Hugo Liquière,Adrien Muller: sacqueboutes

Guy Estimbre: serpent, sacqueboute

Sébastien Hervier: percussions

https://www.nulladiessinemusica.com/

mardi 16 juillet 2019

  • 16h00 > SERVOZ - Eglise Saint Loup
  • CONSTANCE LUZZATTI

L’ENTRETIEN DES MUSES

Prude, attendrissante ou voluptueuse… le répertoire de clavecin français du XVIIIe siècle regorge de portraits féminins que la musique figure avec une telle acuité qu’elle les rend vivants, presque palpables.

Ces figures féminines, tantôt caractères, tantôt personnages, tantôt exotiques étrangères, sont agencées sous forme de suites empruntées aux œuvres de Couperin, Rameau, Duphly, Royer et Forqueray.

La transcription (pratique fort courante à l’époque baroque) pour la harpe teinte ces portraits de son timbre délicat avec bonheur.

Constance Luzzati

Kenneth Weiss (claveciniste) et Françoise Netter, Isabelle Moretti et Germaine Lorenzini (harpistes) ont été ses mentors. Constance a suivi, au CNSMDP, le cursus complet des classes de harpe, musique de chambre, histoire de la musique, analyse, culture musicale, et esthétique.

Elle a obtenu en 2014 un doctorat d’interprète relatif à la transcription pour harpe du répertoire de clavecin français du XVIIIe siècle.

Lauréate de concours internationaux, dont les premiers prix de laWales International Harp Competitionen 2006 et de laHungarian International Harp Competitionen 2007, Constance consacre une partie de son temps à l’enseignement

http://www.constanceluzzati.com

  • 21h00 > MEGEVE - Eglise Saint Jean Baptiste
  • LA FENICE

MUSE, HONOR DI PARNASSO

Qui sont véritablement les neuf Muses du Mont Parnasse? Filles de Zeus et Mnémosyne elles servent d’intermédiaires entre les artistes et les dieux, Euterpe (musique), Terpsichore (danse), Thalie (comédie), Melpomène (tragédie), Calliope (l’éloquence, poésie épique), Polymnie (rhétorique), Erato (poésie lyrique), Clio (histoire) et enfin Uranie (astronomie).

Inspiratrices des compositeurs de la génération du premier baroque, c’est au travers des plus belles pages de compositeurs, connus (Monteverdy) ou méconnus, que La Fenice leur rend hommage.

La Fenice

La Fenice est le nom emprunté par un groupe de musiciens réunis depuis 1990 par le cornettiste Jean Tubéry, animés du désir de faire partager leur passion pour la fastueuse musique vénitienne du XVIIesiècle, tout en la révélant dans son extraordinaire vitalité. Le répertoire de l’ensemble s’étend néanmoins sur toute l’Europe, et couvre plus de deux siècles de musique.

Fanie Antonelou :soprano
Olivier Coiffet :ténor
Jean Tubéry, Sarah Dubus :cornets à bouquin et flûtes
Stéphanie Pfister, Sue-Ying Koang :violons et alto baroques
KeikoGomi :violoncelle baroque
Diego Salamanca :théorbe et guitare baroque
Mathieu Valfré :clavecin et orgue positif

www.ensemblelafenice.com

mercredi 17 juillet 2019

  • 21h00 > CHAMONIX - Eglise Saint Michel
  • FAENZA

UNE SOIREE CHEZ CHRISTINE DE SUEDE

“Roi de Suède”, Christine était en avance sur son temps. Elle se voulait libre, affranchie des limites que lui imposaient son sexe et sa foi…

Elle a aimé tous les arts, mais la musique plus que tout. Ouvrir la première salle d’opéra public à Rome, demander à Corelli de lui donner des leçons de violon, à Stradella de composer la musique d’un mini-opéra sur un livret de sa main, faire venir Descartes à Stockholm et lui faire écrire le scénario d’un ballet – qui a fait cela ?

La succession même des œuvres qu’elle a aimées, qu’elle a voulues, constitue un portrait en musique, plus vrai que tout ce qu’on a pu dire d’elle.

Ensemble Faenza

Au sein de l’ensemble Faenza, Marco Horvat a développé une démarche artistique qui privilégie les formes légères au sein desquelles il redéfinit les conditions de diffusion de musiques écrites pour le cadre de l’intime. Dès lors, l’ensemble est aussi à l’aise dans le domaine du spectacle musical et du concert mis-en-espace que dans celui du concert de musique ancienne « traditionnel ».

Marco Horvat : théorbe et lirone

Alice Julien-Laferrière : violon

Caroline Liéby : harpe

Christine Plubeau : basse de viole

Brice Sailly : clavecin

www.faenza.fr

jeudi 18 juillet 2019

  • 16h00 > DOMANCY - Eglise Saint André
  • LE JARDIN MUSICAL

A la première musicienne du monde

Enfant prodige issue d’une famille de musiciens, claveciniste hors pair, le talent d’Elisabeth Jacquet de la Guerre fut remarqué par Louis XIV.

Elle compose pour son instrument seul de magnifiques suites dans l’esprit français de la charnière entre le XVIIe et le XVIIIe siècle, où elle s’exerce même à écrire des "préludes non mesurés" à l’instar du grand Louis Couperin. Ne faisait-elle pas preuve d’un réel engagement dans un état d’esprit musical que l’on croyait réservé aux hommes ?

Ses sonates pour violon et basse continue sont merveilleuses de charme, de sensualité, de tendresse.

Le Jardin Musical

Les musiciens de l’ensemble, tous issus de grandes formations, se réunissent sous l’impulsion de Christine Antoine, en petite formation dite «un par partie», afin de créer un univers où chaque instrumentiste met en valeur les reliefs de l’écriture polyphonique et l’interprétation soliste de la partition.

Le Jardin Musical, en friche ou en floraison, cultive à chaque concert les liens musicaux entre «les nations», voyages musicaux et échanges avec le public.

Christine Antoine: violon et direction

Philippe Badin: violoncelle

Pierre Perdigon: clavecin

http://jardinmusical.free.fr

  • 21h00 > PASSY - Eglise Saint Pierre et Saint Paul
  • LE CONCERT DE L’HOSTEL DIEU

BAROQUE AU FEMININ

2019 un anniversaire important : les 400 ans de la naissance de la compositrice Barbara Strozzi. Figure symbolique et magnifique de la vie musicale vénitienne, c’est une des compositrices les plus reconnues de l’histoire de la musique occidentale. Sa personnalité flamboyante et l’inventivité de son style constituent le fil rouge de ce programme.

Autour des plus beaux lamenti de « La Strozzi », nous découvrirons les œuvres atypiques et peu connues de quelques-unes de ses consœurs : Isabella Leonarda, Francesca Caccini et Antonia Bembo.

Le Concert De L’hostel Dieu

Depuis sa création en 1992, Le Concert de l’Hostel Dieu est un acteur majeur de la scène baroque française, sous la direction de Franck-Emmanuel Comte.

Transposer la richesse et la diversité des musiques baroques dans notre époque est un de ses axes artistiques majeurs.

Heather Newhouse

La soprano canadienne collabore depuis 2008 avec Le Concert de l’Hostel Dieu dont elle est la soprano soliste principale. Elle se produit dans de nombreux festivals internationaux.

Heather Newhouse : soprano

Reynier Guerrero : violon

Aude Walker-Viry : violoncelle

Nicolas Muzy : théorbe

Franck-Emmanuel Comte: clavecin et direction

www.concert-hosteldieu.com/

vendredi 19 juillet 2019

  • 21h00 > SALLANCHES - Collégiale Saint Jacques
  • POLHYMNIA & FRATES

VIVALDI ET LE DOUBLE COEUR FEMININ

L’Ensemble vocal féminin Polhymnia et l’Ensemble Fratres ont décidé de retrouver la magie et l’envoutement de l’Ospedale della Pietà de Venise.

En 1723, les gouverneurs de l’Ospedale della Pietà décident d’engagerdes travaux de restructuration et font aménager, dans la petite église de l’institution, deux tribunes latérales afin d’y partager les filles en deux chœurs.

Cette configuration inspire aussitôt à Vivaldi plusieurs pièces instrumentales et sacrées avec double chœur.

Ensemble Polhymnia

Cet ensemble vocal féminin dirigé par Franck Marcon est composé de quinze chanteuses qui s’investissent avec passion dans un chœur de chambre dont la vocation est de promouvoir le répertoire pour voix de femmes.

Ensemble Fratres

A l’origine quatuor à cordes, fondé en 2010 par Timur Yakubov, Nicolas Penel, Laurent Galliano et Mathieu Rouquié, l’ensemble accueille Flavio Losco (violon), Hanspeter Oggier (flûte de Pan), Maxime Alliot (violon), Cyprien Busolini (alto), Benoit Beratto (contrebasse) et Pierre-Louis Rétat (claviers).

Direction: Franck Marcon

Ensemble Fratres 12 instrumentistes

Ensemble Polhymnia 18 chanteuses

http://www.ensemblepolhymnia.com/

http://www.fratres.ch/

renseignements

Ouverture des ventes le 3 Juin 2019 à 10 h

Par internet : possibilité de réserver et payer les places individuelles sur le site www .festivalmontblanc.fr
Bulletin disponible sur le site à renvoyer avec votre règlement pour l’abonnement (www .festivalmontblanc.fr)
Par téléphone au +33(0)6 33 38 18 03
Du lundi au samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h
Règlement par carte bancaire

Par courrier
Festival Baroque Pays du Mont Blanc
BP 10097- 74703 Sallanches Cedex

Sur Place (si disponibilité)
Chaque soir à partir de 20h15
Règlement en espèces, chèques, carte bancaire

Vos réservations seront effectives à réception de votre règlement avant le 5 Juillet 2019
Vos billets vous seront remis à l’entrée du premier concert acheté.
Billets ni repris ni échangés
Merci de votre fidélité et à bientôt.

tarifs

Concert hors abonnement: Megève 33 €
Concerts du soir (hors concert Megève):
• Billets pris sur place : 30 €
• Billets pris à l’avance : 27 €
• Abonnement 4 à 8 concerts : 23 € par concert
• Tarif réduit : 20 € étudiants, personnes en situation de handicap, demandeurs d’emploi, sur présentation d’un justificatif.
Concerts d’Après-midi : 10 € (Gratuit à Praz-sur-Arly)
Gratuité pour les enfants de moins de 15 ans accompagnés, prévenir du nombre à la prise des places
Accueil personnalisé pour les personnes en situation de handicap.

acces

Voici une carte qui vous permettra de nous situer : http://festivalmontblanc.fr/044ffd9cd80f18805/index.htm

Pour vibrer baroque au pays du Mont Blanc ...

Le Festival Baroque du Pays du Mont Blanc, c’est d’abord la musique et les concerts, mais pas seulement : Tout au long de ces 2 semaines, diverses visites et animations seront proposées. N’hésitez pas à consulter notre site www.festivalmontblanc.fr pour plus d’informations.

Pour profiter de la musique en toute sérénité ...

Pour toutes informations, renseignements les offices de tourisme du Pays du Mont Blanc vous accueillent :

Chamonix : www.chamonix.com - 04 50 53 00 24

Combloux : www.combloux.com - 04 50 58 60 49

Les Contamines Montjoie : www.lescontamines.com - 04 50 47 01 58

Cordon : www.cordon.fr - 04 50 58 01 57

Les Houches-Servoz : www.leshouches.com - 04 50 55 50 62

Megève : www.megeve.com - 04 50 21 27 28

Passy : www.passy-mont-blanc.com - 04 50 58 80 52

Praz sur Arly : www.prazsurarly.com - 04 50 21 90 57

Saint Gervais : www.saintgervais.com - 04 50 47 76 08

Sallanches : www.sallanches.com - 04 50 58 04 25

Vallorcine : www.vallorcine.com - 04 50 54 60 71

Festival(s) à proximité

Vous aimerez aussi...